À part ça… vous jouez à quoi en ce moment ?

#4701

Il y a quelques mois, je m’étais pris Pitman / Catrap sur Game Boy, puzzle game connu comme l’un des premiers titres à proposer une fonction rembobinage ; je m’étais très vite senti con. Je m’étais aussi pris Sokoban / Boxxle sur le même support, mais le fait d’y jouer après avoir déjà fait plusieurs Zelda 2D (qui intègrent des puzzles reprenant les mêmes mécaniques) a probablement rendu l’expérience de jeu un peu sèche.

J’ai franchi le cap des 25h sur Hollow Knight. Une fois augmenté l’allonge de mon arme et franchi l’obstacle de la carte en prenant des captures d’écran et en les annotant pour me faire ma propre carte, c’est très très bien, peut-être même meilleur que SOTN.

0 Likes

#4702

Ce serait bien qu’on puisse directement annoter sa carte dans le 2, ou au moins comme dans Zelda BOTW.
Dans le premier, je me suis un peu gâché la 2e partie du jeu en commençant à regarder des cartes sur le net parce que mon sens de l’orientation et ma mémoire nullissimes me faisaient faire trop d’allers retours et de tâtonnements inutiles.

1 Like

#4703

Je m’estime heureux de le faire sur PC et que le jeu soit léger, impliquant un retour immédiat au bureau et à Photoshop en appuyant sur la touche Windows. J’ai plein d’annotations pour différents types d’obstacles ou d’objets à récupérer plus tard, parce que quand on se retrouve avec une dizaine de coins auxquels on ne peut pas encore accéder (passage en hauteur, fluide noir qui bloque le passage, pierre, sol destructible, serrure), ça devient très difficile de s’y retrouver. Là je peux arrêter de jouer pendant une semaine et y revenir sans problème.

0 Likes

#4704

chouette petite soirée sur APEX hier soir avec @tanguy et un collègue de travail.
on arrive vers la fin de la partie, l’instant est critique, nous fuyons l’anneau mais sommes sous le feu adverse, tanguy est au sol, il me reste 20 HP.
tanguy rampe se mettre à l’abri à mes cotés et je le raise pendant que mon collègue arrose la zone pour nous couvrir et place un portal pour nous permettre de sortir de ce piège, on s’en sort in extremis et on est sauvé par l’intervention d’un 3ème groupe.

tout le monde se disperse pour se mettre à l’abri et nous constatons que nous sommes les 9 derniers joueurs.
chaque squad a pris un bâtiment, nous sommes séparés par de vastes crevasses mais reliés par des zip-lines.

au nord, dos à la falaise, nous avons l’avantage de la hauteur.
tanguy est sur le toit avec son fusil de snipe, et nous gardons les 2 seuls accès au bâtiment, nos viseurs calés dans l’alignement des zip-lines: imprenable.

nous échangeons quelques tirs mais la distance est trop grande et les couvertures trop nombreuses, on sait d’avance que ça se finira en close quarters mais personne ne souhaite être le premier à donner l’assaut.
puis le jeu prend cette décision pour nous: le cercle commence à se rétrécir par l’est et le groupe acculé se voit contraint de prendre d’assaut le batiment ouest.
nous ne pouvons pas laisser passer cette chance il nous faut profiter de la désorganisation. des fumigènes sont lancées, une frappe aérienne annoncée, la confusion est totale, j’active ma vision “predator”, et nous attrapons les zip-lines à portée de main.

tandis que j’arrose nos adversaires depuis les airs j’entends l’écho des pas de tanguy marteler le plafond métallique de notre ancien refuge: il a bien compris que ça y est, c’est LE moment, SON moment, descendre par les escaliers n’est même pas une option, l’instant se prête à l’héroïsme et tel stallone dans cliffhanger il recule pour prendre son élan.

YOLO! il s’élance, sous ses pieds le vide, les balles sifflent dans tous les sens mais il n’en a cure tout son corps est focalisé sur cette corde jaune qui lui permettra de rejoindre le combat… corde qu’il ratera misérablement pour aller s’écraser dans les rochers 200m plus bas au moment où le jeu annonce que nous venons de remporter la victoire…


ce qui est bien avec les battle royale c’est qu’on attend tellement longtemps cette première victoire que je suis sûr qu’elle était aussi douce que s’il avait lui même tué les 2 groupes adverses :smiley:

2 Likes

#4705

Merci pour ce beau récit, plein d’heroisme et de sarcasmes :grin:

Pour paraphraser L’Equipe, je m’en souviendrai
“Pour l’éternité”

0 Likes

#4706

Si jamais vous cherchez un type a carry parce que vous trouvez l’adversité trop faible, ça m’intéresse :slight_smile:

0 Likes

#4707

J’ai très envie de jouer. JOUER.

0 Likes

#4708

on joue sur PS4, bippe-nous !

0 Likes

#4709

Baba is you : une fois passées les 2 premières régions platinées sans trop de souci, je bloque très vite et privilégie les sessions de 2-3 niveaux max. Je n’espère même pas pouvoir y jouer le soir avant dodo quand la fatigue commence à pointer le bout de son nez.

Hollow knight : fini au bout de 28h. L’écran de fin m’indique que j’ai fait 73% du jeu (je n’ai pas trouvé le moyen de passer les barrières sous forme de liquide noir ni les pierres enchaînées). Je vais attendre la suite plutôt que de tenter les 100%.

Celeste : le propos du jeu ne m’a pas parlé plus que ça, alors que j’ai l’impression que c’est ce qui a le plus marqué les gens, avec la bande-son (qui est effectivement très bien).
Le level design est au millimètre près et la palette de mouvements, répartie sur 3 boutons avec lesquels il faut jongler en permanence, constitue une difficulté supplémentaire. Je n’ai pas fait le jeu d’une traite et j’ai eu plus d’un problème de coordination (je suis très souvent mort en appuyant sur le mauvais bouton).

1 Like

#4710

Pareil que toi, pour moi c’était l’escroquerie de ce jeu (que j’ai trouvé excellent à part ça).
Le “propos” est super prétentieux ET paresseux. C’est vraiment un sujet branlette de jeu indé pour que des gens qui n’ont jamais connu une oeuvre surprenante de leur vie fassent “wowoowowow quelle PROFONDEUR, je ne m’attendais jamais à ce qu’un jeu de plateforme parle de DEPRESSION”

Mais en vrai, il suffirait que Mario dise à chaque fin de niveau “Oh je ne vais jamais y arriver” et que Toad lui réponde “Mais si, crois en toi !” pour que Super Mario soit un jeu qui parle de DEPRESSION au même titre que Celeste sérieux.

2 Likes

#4711

Ah mince, je joue sur PC. Il n’est pas cross platform que je sache

Concernant Céleste, j’ai eu la même réaction que vous. Ce côté geignard m’a vraiment agacé

1 Like

#4712

Céleste, je pensais le faire quand j’aurai fini Sekiro/DMC en DMD/Sunken City… En fait, vous dites que peut-être pas ? Tout le monde le vendait en mode “si t’as pas joué à ça, t’as raté ton 2019”. Un peu comme l’autre merde qui m’est sorti par les yeux, le faux Mother, là.

J’imagine que ça veut dire que t’as fait la première fin. En fait, y’a une autre zone à faire (où il y a le power-up pour passer le liquide noir), un peu de scénario, et surtout un niveau Supermeatboyesque à passer, pour débloquer le “vrai” boss de fin. J’ai trouvé ça bien (surtout le scénario et le vrai boss) mais le niveau Super Meat Boy, mieux vaut tricher avec les charmes sinon c’est abominable. C’est peut-être pour le mieux de te contenter de ça (peut-être regarde un speedrun/la fin sur Youtube).
(Après ça, y’a encore deux autres superboss à faire, mais ils sont bonus)(et vraiment super relous).

0 Likes

#4713

Les phases de jeu de Celeste sont réussies dans le genre Super Meat Boy, même si je pense qu’il y aurait moyen de rabaisser à 2 le nombre de boutons utilisés pour les actions (notamment en utilisant la croix directionnelle pour l’escalade). En l’état, ça complexifie inutilement un jeu qui présente déjà un challenge relevé.
Concernant les dialogues, je suppose que ça dépend de la sensibilité de chacun. J’ai l’impression que les amateurs d’Undertale ont adoré, des fois que tu te posais la question.

Je finirai Hollow Knight sur Youtube, en attendant de le refaire un jour.

0 Likes

#4714

Si si, @Iggy c’est super Celeste : excellent plateformer bien pute mais pas trop (pas super meat boy pute, mais clairement plus dur que Shovel Knight). Faut juste pas s’attarder sur le texte de fond qui est plan plan / gnangnan. Mais les graphs + le level design + les controles top moumouttes + le coup des framboises == top.

0 Likes

#4715

Oui attention, le gameplay est excellent mais l’histoire inutile me rebute franchement.

0 Likes

#4716

Pareil, terminé hier à 105% en 40h. J’ai pas d’affection particulière pour le genre mais j’ai vraiment adoré ce jeu. Je pense que ça doit énormément à sa direction artistique irréprochable, certaines zones type Queen’s Garden sont à chialer de bonheur et ils arrivent à sortir des NPCs incroyablement attachants avec trois bouts de ficelle.

J’ai aussi apprécié le fait que lorsque le jeu s’ouvre, il s’ouvre pour de vrai, il y a énormément de façons d’aborder ta partie et à l’exception d’une poignée de zones tout peut se faire plus ou moins dans n’importe quel ordre. J’ai notamment eu un grand moment survival en me retrouvant à poil dans Deep Nest (sans lanterne donc) peu après le début du jeu. Mais globalement c’est moins dur que ce à quoi je m’attendais, à l’exception du niveau dont parle Iggy (j’ai fait cinq minutes de Path of Pain et j’avoue que j’ai laissé tomber direct, les délires Kaizo très peu pour moi).

Si j’avais un truc à lui reprocher ce serait son minimalisme dans le boss design, ils sont généralement mono-coup et incluent rarement des puzzles dans les affrontements. Y a guère que Grimm ou le vrai final boss qui varient un peu (ce dernier louche grave du côté de Xiga).

Dans tous les cas la suite c’est day one direct, et comme beaucoup de monde j’ai du mal à croire qu’une équipe aussi réduite ait pu pondre un truc aussi léché, généreux et abouti. C’est de la pure sorcellerie.

2 Likes

#4717

J’ai besoin de dormir donc je vais faire court, mais je pense que ça ne surprendra personne si je dis que je suis à fond dans Baba is You depuis sa sortie et que c’est complètement mon trip. Il a toutefois un concurrent sérieux avec Sekiro sur lequel je viens de passer sept premières heures en aveugle douloureuses mais merveilleuses.

Il faut se battre pour chaque centimètre mais je trouve le jeu rudement plus généreux dans son aide au joueur que les autres From, notamment avec le chouette entraînement au combat. Ceci dit il y a une autre mécanique qu’il m’a un peu facilement expliqué donc je me demande s’il n’y aura pas un coup fourré.

Les maps sont aussi super pour l’instant.

0 Likes

#4718

Idem, je trouve ça pour l’instant formidable, avec ce clang clang des armes super nerveux. Par contre je galère :

Spoiler

les trois mini boss qui se promènent sur les deux zones de départ après le temple == impossible pour bibi pour l’instant. Je suis passé à un cheveu de buter le gros ogre attaché.

Mais sinon je me fais rosser.
J’aime bcp que le jeu te force à ne pas abuser de la résurrection, et donc de te faire battre en retraite si ça passe pas après la demie résurrection gratuite. Je m’accroche mais pfiou que c’est rude. J’ai encore bcp de mal avec la posture, et même si le timing des parry est super généreux, je me retrouve surtout à faire du kill stealth au maximum.

Oh et sinon :

Spoiler

Bon je suis fait buter évidemment, mais le grand méchant est tuable dans le combat à la fin de l’intro non ?

Edit- réponse à mon dernier spoil : oui.

0 Likes

#4719

Celeste, j’ai vraiment aimé aussi et dieu sait que les metroidvania ne sont pas mon genre de prédilection.
Et pour les faibles il y a l’assist paramétrable pour éviter de ragequit en se bloquant sur un passage…
Je rejoins Tanguy sur le propos, je trouve que c’est non seulement maladroit mais même carrément lourdingue…

0 Likes

#4720

j’ai adoré Celeste. Que ce soit pour la mécanique ou le propos. Parce que ce n’était juste une grimpette triste. Ca parle de choses qui m’ont vraiment touché, comme la volonté de tuer une partie de soi même ou d’essayer d’apprendre à vivre avec. “it got me”. Peu de jeux font ça et certainement pas aussi bien (tout du moins à ma connaissance, encore une fois). C’était mon jeu de l’année 2018.

1 Like