À part ça… vous jouez à quoi en ce moment ?

#4721

(C’est pas vraiment un metroidvania Celeste, non ? Ca fait un bout de temps que je l’ai fait, je me rappelle pas de gros backtracking item locked, mais bon je chipote )

Alors Sekiro : ça a bien pris quelques heures avant que cela fasse clic pour moi. Mais douze heures plus tard, et une fois que l’on apprend à faire confiance à sa garde, et que l’on ne panique pas dès qu’un ennemi un peu chaudard se met à cogner comme un sourd, bah ça va en fait. J’ai one shot deux-trois mini boss ainsi. Débloquer les tools pour le bras robot est essentiel, et permet largement de soulager le combat avec ceux-ci. Heureusement, en se promenant un peu dans les deux premières zones, on les trouve assez rapidement. Mais la progression reste très lente pour moi : je suis tjrs dans les deux zones de départ, à faire des allers retours entre les boss, farmer les mobs et explorer tout ce que je peux.

Spoiler

J’ai d’ailleurs lu un commentaire d’un mec qui disait à quels point les trois mini-boss du début, et qui paraissent si infaisables au premier abord, étaient en fait des super sparring partners, vu que leur move set se concentre en général sur une tactique particulière. Et que passé le premier vrai boss (celui à cheval ? Je l’ai essayé une fois, avec les firecrackers il a l’air super prenable), la difficulté montait en flèche … Mais le début du jeu est béton je trouve, en terme de progression, et laisse le joueur faire mumuse avant les choses sérieuses.

C’est un jeu qui encourage à être un bâtard sournois bien préparé : donc oui faut tuer tous les mobs en stealth et vivre dans les hauteurs et faire du hit and run sur les foules. Oui il faut si possible aller enlever un deathblow aux boss en stealth avant d’initier le combat. Oui il faut abuser des tools du bras, oui il faut se bourrer de buffs via les consumables. C’est amusant aussi comme Sekiro va à l’encontre de mes habitudes de joueur, et surtout de Dark Souls : j’ai tendance à stocker tout ce que je peux et rarement consommer mes items, mais ici faut y aller. On finit tjrs par en retrouver en se promenant. Pareil, j’ai fait la razzia chez les marchands. Et dépenser son xp et sa thune : oh ça oui faut le faire, car dès qu’on meurt pour de bon, le compte en banque en prend un coup, et y a zéro moyen de les récupérer comme Dark Souls. Ce qui incite très rapidement à se faire la malle avant de mourir pour de bon. Vu que le traveral est super rapide, et la téléportation généreuse, c’est rarement pénible pour l’instant de sacrifier quelques minutes à revenir en arrière. J’ai eu qu’un boss pour le moment vraiment caché derrière une grosse foule qu’il faut dézinguer patiemment en minimisant les dégâts.

Sinon, Chev a raison sur le côté limpide du jeu : je n’ai pas eu besoin de regarder un wiki (sauf une fois sur la mécanique de stockage des items, donc bon), toutes les descriptions sont parfaites pour savoir quoi faire avec quoi. Cela permet du coup de se concentrer sur le système de combat. Celui-ci est un mélange de Dark Souls pour la garde en béton, et la mobilité et l’agressivité de Bloodborne. Mais je préfère vraiment celui de Sekiro à ce dernier, car je le trouve justement bcp moins flottant, et y a ces armes qui connectent vraiment. Plus Samurai Shodown que Soul Calibur quoi. Le parry avec les boss a mis du temps à rentrer pour moi, faut vraiment pas hésiter à pratiquer le plus possible. Les différents types de mouvement sont d’ailleurs très pierre-papier-ciseaux, avec les ennemis télégraphiant assez largement ce qu’ils vont faire (pour le moment), ce qui permet de savoir si on doit garder, parry, sauter ou esquiver. Après c’est une question de savoir lire et réagir, le tout SUPER vite, sans paniquer.

Enfin c’est tjrs la fête aux secrets et aux endroits qu’on explore clairement pas encore préparé. J’ai deux trois petits batards qui auront de mes nouvelles dans quelques temps, une fois que je serai devenu grand et fort.

Pour l’instant pouce en l’air en ce qui me concerne. Ca fait longtemps que je m’étais pas fait 10 heures d’affilé ou presque sur un jeu. Je trouve ça en tout cas tjrs aussi incroyable de voir From balancer un jeu aussi « intègre » au grand public. Les commentaires rageux des gens qui hurlent parce que c’est trop dur, ou que c’est pas Dark Souls sont d’ailleurs assez cocasses. La tronche et les soupirs des streamers sont priceless aussi. Oh et c’est vraiment sublime, et le sound design est exemplaire pour te faire comprendre ce qui se passe, tant par la musique que les effets sonores.

5 Likes

#4722

Sekiro, j’en suis là où ça s’ouvre. Quand on y arrive on le sait instantanément parce qu’avant ça (disons les 10 premières heures) c’est vraiment très, très dirigiste. J’avais d’ailleurs peur que le jeu s’en tienne à une succession de “salles” qui demanderaient simplement au joueur de trouver la route la plus efficace: jusqu’à maintenant tous les lieux que j’ai traversés avaient une approche optimum pour tuer les mecs un par un sans jamais passer dans le champ de vision d’un adversaire. Mais non, passé un mini-boss on se retrouve avec trois, quatre chemins différents. J’espère que ça se confirmera par la suite, le côté organique du level-design à la From me manquait énormément sur le début du jeu.

Que dire, sinon. C’est dur, pour de vrai. Je suis un joueur de Soulsborne correct (j’ai fait tous les boss, même les vrais relous comme Midir, Nameless King ou Orphan of Kos) et j’ai été obligé de cheeser le premier de Sekiro au bout de deux heures sinon j’y serais encore. Il y a beaucoup, beaucoup de trucs qui peuvent te one-shot, même si dans l’ensemble c’est pas trop unfair. C’est surtout la difficulté à se calibrer sur le nouveau système de combat qui va mettre les gens dedans je crois, ça n’a pas grand-chose à voir avec les titres précédents.

Et après douze heures, force est d’avouer que je l’aime bien, ce système de combat. Je suis pas encore sûr d’avoir tout compris, mais pour faire court c’est un mélange entre Tenchu, Bloodborne et Nioh, avec un très gros accent sur le parry (à noter que la fenêtre de parry est hyper généreuse, même pour moi qui n’ai jamais réussi à en placer un dans les Souls). Un pote me dit qu’il a cessé de parry et ne joue qu’en esquive contre-attaque mais ça me semble impensable, vu que les boss ont souvent du tracking bien dégueu.

Il y a quand même des trucs qui me chiffonnent dans ce jeu, notamment le fait qu’il nécessite pas mal de farming à cause du système de résurrection (qui est quand même assez opaque, de même que le dragon rot). Autre truc relou, les zones de mid-boss sont parfois hyper peuplées, on en arrive à cinq minutes de nettoyage pour deux minutes désespérée à essayer de choper les patterns du gros avant de crever. Dit comme ça ça semble OK mais quand tu rinse-repeat cinq, dix fois, c’est laborieux.

C’est aussi le From le moins ASMR de tous les temps. Tu chopes DES MILLIARDS d’items dont tu ne peux avoir que trois exemplaires à la fois et la sensation de gâchis que ça engendre est atroce. Aussi, pour pas trop spoiler, mourir dans le jeu a un impact cumulatif. Pour les gens comme moi qui aiment les trucs bien rangés et les save states cleanos c’est infernal, sachant que j’ai dû crever trente fois sur le premier boss.

Enfin ça reste exceptionnel. Comme le dit Alioch le traversal est fou à lier. C’est un peu plus buggy que d’habitude pour du From, c’est peut-être lié au casse-tête de l’intégration du grappin. D’un point de vue thématique c’était assez samey jusqu’à maintenant mais je viens de découvrir une zone qui semble aller dans une direction inattendue.

EDIT: Ah oui, un dernier truc, niveau lore pour l’instant ça a l’air très pauvre. Pas grand-chose de mystérieux dans les descriptions d’items, et on comprend à peu près toute l’histoire (sans aller jusqu’à dire que c’est scandaleux, c’était quand même un aspect hyper distinctif des trucs de Miyazaki).

DOUBLE-EDIT: J’ai aussi très peur que tout le monde finisse avec le même build vu comme c’est parti. Brûlage de cierge pour un NG+ qui envoie.

1 Like

#4723

Je vais faire super court car je suis en plein dedans mais niveau lore j’ai atteint un endroit qui m’a fait relire ou reconsidérer des trucs que je pensais savoir de plus près. Je dis pas que c’est énorme et je me tape dessus de ne pas l’avoir vu venir vu certaines inspirations évidentes mais il y a quelque chose, bien au niveau de les-bougies-sont-des-limaces. Cela me rend heureux.

Je note aussi que certains systèmes qui me semblaient opaques comme ce qui tourne autour des morts sont en fait expliqués dans les écrans de chargement (mais pas dans le jeu lui-même).

Il y a effectivement pas mal de boss qui sont super viables en esquives et/ou en courant dans tous les sens. J’ai tendance à oublier que je peux parer les coups de ceux qui sont un peu intimidants donc je tombe pas mal là-dessus.

0 Likes

#4724
Spoiler

Yep, pour le cheval notamment j’ai full parry le combat avec un peu de grappin, et c’est devenu un de mes boss fights de From préférés ! (mais Lady Butterfly plus jamais)

0 Likes

#4725

Bah tu vois lui par exemple pour moi c’était course et pétards en plus du grappin.

0 Likes

#4726

Je dois en être à une quinzaine d’heures

Spoiler

(je viens de battre Genishiro)

, et pour le moment, je trouve que c’est un chef-d’oeuvre total.

J’étais un peu sceptique au début , je me disais que c’était vraiment super mais un peu trop linéaire, puis comme vous l’avez déjà écrit, à un moment le jeu s’ouvre et on retrouve les sensations des soulsbornes mais avec un gameplay encore plus incroyable.
Je trouve qu’ils ont enfin réussi à trouver un équilibre, c’est plus accessible que bloodborne mais beaucoup plus technique, et comme il y a de grosses limitations sur le leveling (surtout au début), les boss et demi-boss ne sont jamais une promenade de santé, on a toujours un moyen de se faire décarer la tronche sans rien faire. Du coup, on évite le syndrôme leveling chiant de Nioh et DS (en contre partie on perd aussi de la customisation il est vrai).

Le jeu est admirablement bien construit, les premiers niveaux sont un didacticiel géant, comme le disait Aliochou les premiers boss sont là pour t’apprendre à jouer au jeu, et malheureusement c’est la barrière d’entrée la plus rude qu’on ait jamais vu, je crois que le Shinobi hunter va rester dans la mémoire de beaucoup de joueurs et être à l’origine de la revente de beaucoup d’exemplaires du jeu.

Pourtant, c’est un boss excellement bien pensé :

Spoiler

Il permet de s’entrainer en conditions réelles à bien réagir aux attaques kanjis :
Il a le sweep où il faut sauter.
Le grab où il faut se barrer.
Et le thrust qu’il faut contrer avec le mikiri.

Si on a pas le contre mikiri et qu’on sait apprend pas à lire les stances des adversaires, on peut pas s’en sortir, tout ça tout en attaquant continuellement pour éviter que sa barre se régénère.

De même, son arène est volontairement truffée de gars, ça t’apprend qu’il faut être pute et buter un maximum de mecs avant d’isoler ta cible.

Le tout avec une intrensigeance totale parce que l’ennemi peut nous one shot.

Je trouve tous les “vrais” boss extrêmment bien réussis pour le moment.

Spoiler

A part le cochon en feu qui était chiant à cause des caméras et des hitboxes.

Bref, pour le moment c’est presque un sans faute.

0 Likes

#4727

Et je putain d’adore Sekiro aussi. J’ai rarement ressenti autant de plaisir à tuer des boss depuis DS1 et peut-être Bloodborne. Je suis assez loin, je pense au 3/4 du jeu (mais bon, que me réserve le dernier quart, des ennemis imbattables ?) mais les environnements sont fous, la variété des ennemis selon les zones est dingo, la tension au couteau. Je suis presque surpris, au point où j’en suis, de ne pas avoir vu plus du lore classique des films de chambara. J’apprécie aussi l’humour très sale du jeu.
C’est un très très grand jeu d’action. But this is no Bloodborne.

Mon vote pour que From & Miyazaki rachète MGS à Konami.

0 Likes

#4728

Le lore a l’air tellement génial, mais jamais j’y joue, ça a l’air tellement dur.

0 Likes

#4729

Un truc que je suis en train de constater, c’est que si ça devient vraiment dur ça vaut la peine de retourner explorer. Là je bloque à un boss et quelques miniboss et j’ai réalisé que j’avais laissé de côté une zone énorme, et en revisitant certains coins j’ai aussi réalisé que certains culs de sac n’en sont pas, et du coup je suis à deux doigts d’un upgrade qui pourrait faire la différence. Cela vaut aussi beaucoup la peine d’expérimenter parce que certains accessoires ou coups négligés peuvent complètement changer la donne face à certains boss qui ont l’air invincibles.

Ils ont visiblement plus d’ouvertures qu’on ne pense, vu que comme pour Tristan, le commentaire de Rom indique qu’on a eu des techniques assez différentes sur les minoboss. D’une manière générale je suis très hit & run, même si ce refus de rester près des ennemis me joue des tours parce que du coup je ne suis pas très fort en parades quand je dois faire face à des miniboss dans des espaces clos, mais en général je peux compenser en changeant juste de manière de manifester mon refus d’entrer dans leur jeu et en usant et abusant des accessoires.

Ceci dit, il y a une vraie différence une fois qu’on commence à saisir leurs patterns et les petits trucs qu’ils ont pour les annoncer. Mais effectivement ça s’enchaîne parfois très vite.

Pour l’instant je pense que comme les souls il est dur-mais-moins-dur-qu’il-ne-prétend.

0 Likes

#4730

Oui pareil, pour l’instant c’est dur et y a des bosses que je laisse tranquille :

Spoiler

Genre le samurai élite bleu en haut de l’anti chambre du château qui te one shot ou presque. Cela dit à mon dernier essai, j’ai l’impression qu’il est vulnérable sur les esquives-contre attaques. Sans compter qu’il doit y avoir une prothese qu’il aime pas.

Mais une fois le système de combat qui commence à rentrer, ça reste niveau d’un Dark Souls ou d’un Bloodborne. Mais ouach que le début est rude en effet.

Ça s’ouvre bien en effet sinon au bout d’un moment. Je sais pas si ça va durer mais :

Spoiler

J’ai l’impression qu’on va tourner autour du château, ce qui rajouterait une unité de lieu et de temps qui serait pas pour me déplaire. Ça commence à bien tournicoter avec des routes qui reviennent sur elles même, comme dans Dark Souls 1 à plus petite échelle.

J’y ai bcp aimé la partie de cache cache sur les toits avec les connards à plume et les kamikazes en cerf-volant.

0 Likes

#4731

Bon, j’ai l’impression d’être Sangoku après la Tour Karin.

Spoiler

Genichiro plié en une heure, quarante cinq minutes à apprendre les patterns de la première phase, troisième phase du deuxième coup sans paniquer. Pas réussi à renvoyer ses éclairs, pas trop fait le chaud non plus. Déçu que le mannequin de training te l’apprenne pas. Réussi à le bloquer derrière les portes ouvertes la première fois, il y a peut-être un cheese ? Bref Butterfly demeure mon pire boss jusqu’à maintenant.

Je suis plutôt déçu des prothèses so far, à part firecracker qui marche à tous les coups et hache qui est super contre le bouclier. J’ai fait la première upgrade hache et lance et en DPS c’est nul. J’utilise beaucoup le double iaijutsu (je sais plus comment ça s’appelle le coup du troisième scroll). D’une manière générale je ne suis pas content de mon build, je m’attendais pas à ce que la pente soit si rude niveau XP et j’aurais préféré me concentrer sur un scroll pour unlock un skill ultime.

Vrai spoil maintenant si vous avez pas passé le troisième boss.

Spoiler

Pas mal de choix. Le gros trou où j’ai dû me jeter. La vallée derrière le temple du dragon. L’ancient dungeon, où j’ai envoyé le samouraï qui entend un shamisen à sa perte avec le gros boucher. Toujours se méfier des cliniques dans les From. J’espérais que ça ouvre la petite grille derrière lui mais rien. En plus le vendeur à côté de l’ogre me demande un homme fort maintenant, et j’ai peur d’avoir fait le mauvais choix en le sacrifiant au mauvais bonhomme. J’ai aussi un mid boss spectral bien planqué près du tout début du jeu. Je pense quand même tenter le donjon.

0 Likes

#4732

Tiens justement hier j’ai

Spoiler

battu mon premier spectral, celui aux alentours d’Ashina.
En fait, à ton niveau il devrait être faisable, faut juste se souvenir qu’il faut des confettis et surtout bien surveiller la barre d’horror parce que ça one shot, donc avoir les calmants préparés.

Je te conseille de le faire parce que les récompenses pour battre les spectraux sont pas mal du tout apparemment.

Hier j’ai bien avancé aussi, j’ai fini “le temple” avec ses

Spoiler

moines shaolin. La zone est absolument superbe, et la difficulté très élevée de l’endroit (y a vraiment beaucoup de mobs dont plusieurs assez chiants), est contrebalancée par un boss plutôt faiblard.

Les miniboss du coin sont super (le mec en armure <3), le LD est super varié, à la fois en verticalité mais aussi pour jouer à cache-cache avec les moines.

De plus la DA “aventure un peu ésothérique” bouddhique est super bien travaillée, on se sent vraiment dans un autre monde.

Bref, c’est sûrement ma zone préférée pour le moment.

Pareil que toi Tristan, j’ai envoyé le même PNJ, mais je savais même pas qu’on en demandait un autre, autre part.

FInalement, ce jeu est un vrai Souls, c’est juste qu’il est planqué derrière un gros tuto jeu d’action pendant les dix premières heures.

Et je pense que c’est dommage d’avoir mis la zone du flashback aussi tôt, à mon avis elle est à l’origine de la plus grosse frustration des joueurs, y a plein de gens qui pensent que cette zone est la deuxième à faire, du coup ils foncent dans le mur encore et encore jusqu’à ce qu’ils craquent.

Bon après, connaissant From Soft, on peut se dire qu’il y a toujours moyen de revenir plus tard, les gens sont trop impatients…

0 Likes

#4733

Hier.

Spoiler

Je savais pas trop où aller après genichiro et le mini boss à la lance. J’avais le choix entre la shadow eyes du poison et celle de la vallée, mais pour cette dernière j’arrivais de face (YouTube m’a appris qu’on peut arriver de dos je sais toujours pas comment).

Au bout du compte j’ai pris celle du poison et j’y ai bien passé deux heures. En débarquant dans la zone derrière j’avais quand même l’impression d’être underlevelled (confirmé par l’écran de warp). Mais j’ai poussé jusqu’au midboss à la flûte qui fût un grand moment de rigolade (alors que j’avais bouffé tous mes boosts, le stress était au max). Dès la lanterne suivante je me suis fait massacrer dans un ruisseau par un ninja poison alors je me suis dit « cassos ».

En me baladant un peu j’ai trouvé le chemin du monastère qui était pourtant sous mon nez et j’ai passé la soirée là-bas. C’est fou ce qu’on trouve de chemins planqués partout, avec des petites phases alpinistes top moumoute. Je me suis arrêté dans le hall, peu après le midboss chevalier du pont, qui est je crois mon préféré du jeu.

En vrac:

  • La questline de la clinique continue ! Pas sûr que ce soit bon pour mon karma, mais au moins y a un truc au bout.

  • L’homme fort que me demande le marchand, je me demande si c’est pas celui qui chiale chez les moines. J’ai chopé sa fleur, je vais voir ce que ça donne quand je la lui ramène.

  • Je me suis fait défoncer par le headless du début. Je sais pas comment t’as fait Rom.

  • J’ai par contre tapé le yokai bleu du donjon du premier coup (j’étais overlevelled et il s’en est fallu d’un cheveu).

  • J’ai trouvé la cloche, tapé dedans et annulé direct, j’expérimenterai peut-être avec ce soir.

  • Toujours aucune clé pour la porte en bas du réservoir…

Un conseil du début, ne pas hésiter à explorer Hirata Estate à fond. J’avais loupé des prothèses là-bas.

Niveau prothèses justement, je sais plus quoi faire, j’ai l’impression que tout est nul malgré les upgrades. Le feu ça fait pas mal, le poison non plus. Je pige pas.

Mon build n’avance plus du tout non plus, je me retrouvais à mettre des points en panique avant un boss et puis j’ai réalisé qu’on peut jamais perdre un niveau… vraiment hâte de trouver l’item obligatoire de reroll.

Sinon ça y est, j’en suis au stade où j’adore le jeu. J’y pense tout le temps, j’ai hâte de rentrer le soir pour m’y coller. Le feeling d’explo est totalement là. Le plus dur c’est de ne pas cliquer sur Fextralife.

0 Likes

#4734

Oui pareil, je pense tout le temps au jeu c’est ouf.

Pour le spectral :

Spoiler

Déjà je pense que les confetti sont obligatoires, et après il faut surtout faire gaffe à son grab qu’il te fait quand il disparait (et qui oneshot). Si tu le vois disparaitre, commence à sauter dans tous les sens tout en retournant ta caméra pour le voir parce qu’il apparait toujours derrière toi. Le reste est pas compliqué, il tape très fort mais il est super lent. Faut juste faire attention à la jauge d’horror.

Ensuite, je pense que je devais être un peu plus levelé que toi, parce que je l’ai fait après avoir fini le temple de Senpou.

D’ailleurs c’est marrant, parce que tu me parles de la vallée du poison et comme quoi t’es allé à la forêt derrière, moi je suis bloqué par un boss qui n’apparait que si tu tues un autre boss avant d’y aller. Il apparait dans la grande pièce où y a plein de sang par terre pour être plus précis. Du coup, toi tu vas pas pouvoir battre ce boss bonus (spoiler alert, c’est peut-être mieux, il a l’air giga relou ahah).

Je pense que t’as déjà dû voir le boss en question ? Le gros singe sous la statue du Bouddha.

La snake eyes de la vallée à fort gun est rude, mais franchement elle est parfaitement faisable, même avec deux barres, c’est tendu mais ça passe.

Faudrait que je réessaie le yokai bleu du laboratoire (c’est de celui là dont tu parles ?), parce que je m’étais fait presque one shot la première fois que j’étais arrivé, et je m’étais dit que j’étais pas prêt (mais c’était y a un bout de temps). Le problème c’est qu’il me reste que très peu de confettis donc je sais pas si ça va suffire, faudrait que je trouve un marchand…

Si tu veux savoir pour la quête du marchand :

Spoiler

Oui c’est bien lui !

Alors fais bien attention parce que y a plusieurs moyens de finir sa quête (il y a plusieurs fleurs), je te laisse te renseigner pour savoir lesquelles font quoi. Sache que tu t’engages sur une portion de la quête selon la fleur que tu lui donnes, donc réfléchis ptet avant de lui donner celle qu’il demande.

Hier j’ai battu un super boss.

Spoiler

Le gros singe dans la sunken valley.
Quel combat super ! Aussi bien que Genichiro, mais dans un tout autre genre. On dirait un boss bloodborne, une grosse bête bien violente qu’on est obligés de conquérir.

J’étais spoilé pour la petite surprise sur sa phase 2, mais je n’ose imaginer la tronche des gens lorsqu’ils ont découvert ça ahah.

Du coup j’ai poursuivi dans la vallée du poison, battu la deuxième snake eyes (plus facilement parce qu’on peut la backstab une fois), puis au moment d’arriver à la séquence d’après… v’la t’y pas qu’un deuxième singe se trouve là… et pendantr sa phase 2 il appelle ENCORE un autre singe en plus de lui !! Mais apparemment tui peux le tuer plus facilement… je me suis arrêté là.

J’adore ce jeu.

0 Likes

#4735

J’ai du retard vu que j’m’y suis mis que lundi, du coup je lis vos posts en diagonale, mais si une âme charitable pouvait m’expliquer à quoi sert le skill qui te permet de backstaber un ennemi dont la garde a sauté, ça m’intéresse. C’est pas comme si ça enlevait deux slots de vitalité, on est bien d’accord ?

Sinon le jeu est incroyable, mais je suis surpris qu’ils aient pas un peu plus poussé l’IA des ennemis.
C’est d’ailleurs assez cocasse d’avoir tout un arsenal d’items disponible pour la jouer furtive alors qu’il suffit de rentrer puis sortir du champ de vision improbable des ennemis pour les attirer dans les guets-apens les plus rocambolesques.
Spéciale dédicace aux archers “jeu-vidéo”, qui arrosent ta position à 1 km de distance, alors que tu te déplaces bien planqué derrière une muraille, quand ils ont décidé d’y mettre du cœur.

Edit : D’ailleurs j’aurai préféré qu’ils mettent en place un système qui t’incite à ne pas être vu (parce que pour l’instant si les choses tournent mal il suffit de se barrer à coup de grappin et de se faire complétement oublier 5 secondes plus tard même si les mecs on repris leur patrouille au milieu d’un charnier… ) plutôt que le système de résurrection qui n’a pas l’air de servir à grand chose.

0 Likes

#4736

Alors, je suppute que ça sert à backstabber un ennemi au lieu de le finir de manière classique.

Et il me semble que c’est utile en combo avec un autre pouvoir (léger spoil sur un skill) :

Spoiler

Le pouvoir qui te permet de lancer une bombe de fumée quand tu tues quelqu’un en stealth.
L’idée je pense c’est qu’en gros, même en pleine mélée, si tu passes derrière un gars en état de break, ça donne le même effet que si tu le tuais en stealth, du coup tu peux lancer la bombe de fumée et repartir en stealth.

Si c’est pas ça, ça sert à rien.

0 Likes

#4737

Mmmh okay, merci. Je vais mettre mes points ailleurs du coup haha.

0 Likes

#4738

Alors alors :

Spoiler

Arrivé en haut du chateau, 15 tentatives contre Genichiro, dont 2 à un cheveu de le buter, mais nope c’est pas passé. Plus gros coup de stress du jeu pour l’instant, le coeur qui bat, les mains qui suent. Du coup j’en ai eu marre, et je me suis parti me promener chez les moines. La zone est super, bien montagneuse avec ces chemins de corniches avec les petits batards au chapeau en osier qui viennent de te faire chier. Je me suis arrêté au gros bourrin en armure sur son pont. Comme Tristou, j’ai tapé la cloche pour l’annuler direct, genre “non ça va merci”.

J’ai bien aimé le petit passage planqué chez les moines qui te ramène au headless (que j’ai laissé tranquille hein). Mais si je dois chipoter, je trouve que le voyage géographique entre le chateau et la colline aux moines est un peu trop rapide (hop un petit tunnel inondé, hop t’es arrivé), alors que du haut du chateau ça parait super loin.

Sinon faut que j’aille buter les deux mini bosses de la zone de l’intro (le lancier et le shinobi qui t’attend dans le puit)

Au même rayon, dans le Abandoned Dungeon qui t’emmène chez les moines, je suis tombé sur un boss qui semblait invoquer les esprits au fond d’un grand trou, et qui a ensuite décidé de me cramer la couenne avec les dits esprits. Un grand moment de nope nope nope.

Sinon plus j’avance dans le jeu, plus je commence à ne plus utiliser aucun item à part les trucs qui remettent de la vie. Devant les boss ça me distrait par exemple de tenter les buffs, et y a un côté épure zen que j’aime bien dans l’absence de gear comme dans DS ou BB. Et pis y a aussi trop de prothèses dispo au bout d’un moment, je préfère me concentrer sur les deux trois qui me servent à l’occasion.

Et comme tout le monde obsession totale, 24/7. Hâte à ce soir !

0 Likes

#4739

Bon, j’approche de la fin de Sekiro et je suis dubitatif.
Autant la map est très réussie, autant j’ai le sentiment que les mecs se sont perdu en cours de route avec leur système de jeu.
Je me sers presque plus de mes gadgets et je me retrouve même à estimer plus rentable de courir autour des derniers boss plutôt que de jouer le jeu de la parade, je suis le seul ?

0 Likes

#4740

Pour moi ça dépend beaucoup des boss mais c’est la progression inverse, je cours de moins en moins. Il faut dire que dans les 5 boss que j’ai dégommé hier pour ma reprise du week-end il y en a deux qui étaient clairement des examens de parade (appelons-les giraffe et Iron Man) et un (enfin, une) où utiliser le shuriken a tout changé vu que ça permettait d’interrompre systématiquement certaines attaques. Sur les ennemis résistants (notamment deux généraux qui font aussi partie de mon tableau de chasse d’hier) le lance-flamme a aussi un vrai effet sur la durée, si tu y colles assez pour allumer les ennemis (et j’imagine que le poison doit être pareil mais je n’ai pas encore testé). La hache est aussi bien pratique pour filer un gros dégât de posture dans les temps morts, même si en l’occurence ma technique d’épée récurrente (celle où on prend la pose pendant une demi seconde avant d’asséner un gros dommage de posture et restaurer la nôtre) a les mêmes avantages et inconvénients mais est gratos.

Ceci dit je suis moins loin que toi donc on verra bien comment ça évolue. J’imagine que ça doit aussi pas mal dépendre du build, le mien est clairement orienté vers les gadgets.

0 Likes