[DOC] Psychic TV : la mire est notre amie


#541

… Nous dit le fan des Reptiliens. Les commentaires sous la vidéo sont waouh !


#542

Oui hein ? Qui a raison ?? Demandons l’avis de l’armée Russe, qui a sûrement un avis sur la question !

Meh.


#543

Il faut vraiment que je te file mes bandes sur les umites, j’ai retrouvé 2 cassettes de 90 minutes.


#544

Le 3ème Reich et les OVNI, l’armée Russe parle
Il y a Alain Chabat avec un mauvais déguisement d’officier soviétique à 1m16.
Je le savais ! C’est l’un d’entre eux !


#545

Comme promis dans le topic du sport, j’ai retrouvé les 4 minutes et 20 secondes* d’un remontage parodique de vieux PSA sur les dangers de la MARIHUANA. Mais on trouve également sur Youtube d’authentiques PSA non retouchés et assez géniaux.

Les dangers de la MARIHUANA, vision de 1951 :

Un petit docu de formation pour la police pour repérer les bandits :

Un avertissement pour prévenir le sexe faible qu’il faut savoir se reposer entre trois tâches ménagères :

“Mr Collins est un con”, l’intro d’une VHS d’entraînement pour le service client :

Apple imagine le futur (en 1987) :

Et pour finir, Apple imagine le futur (en 1995~1996) :

I’ll send you a cyberlink”.


#546

The Terrible Truth about Marijuana (1951)

Si vous avez manqué le début : Le bon docteur va rencontrer une jeune fille revenue récemment de rehab. C’est terrible.

“Oh, mais voici une photo de la jeune fille…”

“C’est elle il y a six mois. Quelle jolie jeune femme.”

“Ah la voilà qui… oh mon dieu quels ravages abominables la drogue lui a infligés !”

“Ciel, quelle tristesse.”

Je suis le seul à avoir d’abord pensé l’espace d’une seconde que la fille ravagée par les stupéfiants était celle de gauche (qui est en fait sa mère) ? Parceque PERSONNELLEMENT, la fille de droite m’apparaît infiniment plus attirante que la meuf de la photo…


#547

T’es dingue ! Elle met même pas de rouge à lèvres et arbore un décolleté provoquant ! Perverse !


#548

Junkie!


#549

Le nouveau 30for30 This is what they want est sur Youtube, probablement pas pour longtemps :

Centré sur l’improbable parcours de Jimmy Connors à l’US Open de 1991, quand il avait 39 ans. Ce n’est pas du niveau stratosphérique de The Two Escobars mais le doc se tape d’excellentes critiques et réactions, sans aucun doute aidé par un montage ciselé (50 minutes, nickel chrome pour cette histoire). Mais surtout, contrairement à certains docs trop larmoyants, il est très objectif sur la carrière et la personnalité de Connors ; la fin a d’ailleurs pas mal marqué la twittosphere qui ne s’embarrasse pas pour spoiler le dernier tournant de l’histoire.

Spoiler

To be really committed to being an asshole is really difficult.

Réalisé par les co-scénaristes de Rounders. (D’ailleurs, le podcast consacré au doc sur Connors parle également de Rounders et contient quelques excellentes anecdotes sur Vin Diesel.)


#550

J’aimerais bien que 30for30 aborde le cas de la perruque d’Agassi dans un numéro plus généralement consacré aux relations entre les sportifs et leur image publique gérée par les équipementiers.
Le très caustique Cash Investigation de septembre sur le business du foot et le sponsoring d’Adidas sur un gamin de 8 ans a piqué ma curiosité.

Bump pour un 52’ d’Arte sur le JV diffusé la nuit dernière.
Pas encore vu, ne me jettez pas de petit cailloux si c’est maigre.


#551

A part les purs exercices de style comme June 17, 1994, je trouve que les meilleurs 30for30 sont de loin ceux qui font un parallèle entre les sportifs et leur impact sur la société/communauté : Escobars donc, Once Brothers sur le déchirement de l’équipe de basket yougoslave, le doc de Levinson sur la fanfare qui a perdu son équipe de foot US, celui sur Gretzky et son départ du Canada… Celui du mois dernier sur le type qui s’est fait passer pour un milliardaire pour acheter son équipe de hockey préférée a l’air cool, aussi. Le seul qui était assez pourri dans le genre, c’était le doc d’Ice Cube sur les Raiders et leur impact sur le rap (mais ce n’était pas la faute du sujet).

Ce n’est pas bien dur de pondre un truc intéressant sur des métaphores comme le rapport du sous-continent indien au cricket ou l’intégration des Noirs dans l’équipe sud-africaine de rugby, mais sans aller chercher le pathos, j’aimerais bien des docs sur certains microcosmes assez étranges comme le tournoi de rugby à 7 de Hong Kong (dernier vestige du colonialisme anglais sur l’île), la rivalité des expatriés serbes et croates dans le football amateur australien, le sport en prison, les championnats de baseball entre entreprises japonaises qui recrutent des cubains et leur fabriquent des boulots bidons pour gagner etc.

Pour la perruque d’Agassi, je ne suis pas certain que le sujet soit assez porteur et dramatique pour ESPN, d’autant que le ratio “fâcherie avec Nike” Vs. “intérêt du public” doit être assez désavantageux. Quitte à titiller la virgule, le rapport entre Tiger Woods et Nike (et tous ses sponsors) après le crash de sa bagnole serait bien plus sulfureux, par exemple, mais serait un tel sujet que tu dois le traiter à part entière sans vraiment laisser de place à d’autres histoires (ou alors juste pour remettre le rapport sportif / sponsor en contexte).

J’ai le même problème avec l’idée d’un doc sur l’impact de Bosman sur le foot. Je trouve le sujet passionnant car c’est sans doute le truc le plus important qui soit arrivé au football ces 30 dernières années : il nous a fait gagner une coupe du monde et a décuplé l’intérêt pour le foot auprès des organisations criminelles, mais le sujet n’est pas très glamour / trop judiciaire pour être passionnant pour le quidam. Tandis que l’Argentine en 1978 ou l’intégration des joueurs arabes dans le foot israëlien, c’est certain que ça te prend plus aux tripes. J’ai surtout hâte que les 30for30 attaquent le dopage : le baseball, le TDF, Ben Johnson Vs Carl Lewis, les équipes est-allemandes, voire - soyons fous - une remise en cause de la sacro-sainte Florence Griffith Joyner me paraissent des histoires immanquables mais elles tardent à venir.

Plus personnellement, a fortiori après avoir vu le sympathique Rush (le film de F1 de Ron Howard qui dramatise la rivalité entre Lauda et Hunt), je regrette surtout que le docu Senna fasse à ce point autorité et nous empêche d’avoir un doc “Senna Vs Prost” digne de ce nom.


#552

Excellent documentaire Chaz, merci pour le tuyau.
En tant que fan de tennis, je reste quand même plus impressionné par le parcours et la victoire de Goran Ivanisevic à Wimb’ en 2001 (wild card sur ce tournoi, à la recherche désespérée d’un titre du grand chelem qu’il finit par remporter au moment le plus impensable de sa carrière, une vraie passion pour le jeu malgré ses blessures récurrentes) que par le baroud d’honneur de Connors qui parvient à se faufiler en demis grâce à un tableau, il faut le dire, extrêmement favorable.


#553

J’ai vu Some Kind of Monster, le docu sur la période un peu difficile de Metallica vers 2003, j’ai bien aimé. Si je croise les mecs dans la rue, j’aurai envie de leur demander si ça va mieux :cool:
Je ne me souviens plus trop du contenu de notre topic Psychic mire et je vais donc sortir casque et pioche pour creuser à la recherche de conseils de docus musicaux. Si vous avez quelques idées, je prends.
Un ami m’a conseillé 101 sur Depeche Mode. J’ai jamais été fan du groupe, mais je regarderai, tant est grand mon amour des rockumentaries :slight_smile:
Sinon, vu aussi le Sound City de Grohl, très bon, et j’ai aimé aussi Something from Nothing: The Art of Rap.

Edit
On me conseille aussi Sugar Man, qui a l’air bon.


#554

Metal: a headbanger’s journey est sympa. Si d’autres titres mes reviennent je les indiquerai…

(notamment celui que j’avais traduit sur les écoles d’idols au Japon, du loukoum… EDIT: Tokyo Star, mais impossible de le retrouver)


#555

Bon je sais pas si on en a parlé ici, en tout cas je retrouve pas de message sur le sujet.

Mais si vous voulez voir un documentaire passionnant, drôle et émouvant sans être (trop) tire-larmes, je vous recomande TRES chaudement Smash Brothers, le reportage sur l’histoire et la communauté autour de Smash Bros Melee compétitif. Je connaissais rien au jeu, au milieu, à l’histoire autour… J’ai à peu près tout compris historiquement, ce qui s’est passé dans de petits groupes de potes ou dans des compétitions internationales depuis 2004, j’ai découvert les 7 personnages centraux de la scène, qui sont différents, archétypaux comme dans un manga, très humains, j’ai aussi compris pourquoi le jeu est regardé par ses fans comme un pur objet génial, la souplesse du système, les combos, les retournements invraissemblables qu’il autorise. J’ai même regretté de ne pas en avoir été, d’avoir raté cette saga.
Bon, ben quand on se dit tout ça après s’être envoyé 9 x 30 minutes de vidéo Youtube, on peut en déduire que c’est réussi.

(grand merci à Shito et Tristan pour le tuyau)

Sinon, j’ai vu également Free to Play, le Valve-docu Valve-officiel sur Valve-DOTA 2. Ben justement, très tire-larme, aucun recul sur le phénomène, aucun angle… C’est pas nul, mais c’est misérable à côté de Smash Brothers.


#556

J’ai trouvé le docu de Valve nullissime. Juste des portraits de joueurs façon “how this game changed my life sob sob”, avec cet insupportable montage saccadé des docus ricains. C’aurait été l’occasion d’expliquer comment fonctionne le jeu, ou le méta ou l’entraînement ou que sais-je… mais non. Nul.
Rien que les 20 premières mn du docu Smash Bros sont mieux…


#557

thud
(Ne faites pas attention, j’entrepose juste pour plus tard cette caisse de 86 refs de docs).


#558

Wow, le doc sur SB est super bien monté ! Chapeau pour avoir trouvé le moyen d’expliquer des notions techniques sans que ça devienne chiant, rien à voir en effet avec celui de Valve.


#559

Enorme merci à Sodat/Shito/Tristan pour ce documentaire marathon que je viens de terminer à l’instant. Je l’ai adoré pour des tonnes de raisons, à commencer par celle-ci : je ne connaissais pas du tout le jeu et encore moi sa communauté, du coup j’ai avalé ce documentaire avec une faim dévorante. Le montage est génial, même si j’ai trouvé les 2 derniers épisodes moins bons. Cette galerie de portraits est incroyable ! Un véritable shonen… avec Nintendo comme vilain ! C’est quoi ce délire sans déconner ? Je peux comprendre qu’une telle communauté puisse être à la fois une chance et un énorme fardeaux pour une société, mais tout de même ! Le nombre de fois où Nintendo leur a craché dessus c’est hallucinant, entre le producteur du jeu qui les traite de maniacs et Nintendo qui tente de censurer la retransmission des streams parce que ça pourrait faire de l’ombre à Brawl, il y a de quoi devenir dingue quand tu as porté le jeu au firmament.

Je ne savais pas que Brawl avait été mal reçu par la communauté, qui du coup s’est scindée en deux, du coup je suis très curieux de voir quelle route prendra la version Wii U même si je ne me fais pas trop d’illusion. Entre rendre un jeu accessible au plus grand nombre ou devenir l’esclave d’une communauté et en faire un jeu de niche, le choix est vite fait, m’enfin Ono était dans la même position et il ne s’en est pas si mal tiré au final.

Tout ça est fou, à force de les voir jouer j’ai bien entendu eu envie d’essayer, j’avais acheté Brawl que je n’avais pas vraiment creuser faute de partenaire, mais j’y avais joué suffisamment pour être abasourdi par le taf sur le fond. Là je viens “d’emprunter” le version gamecube, que je viens de terminer avec Kirby pour me faire la main, et le boulot abattu est dinguos, du coup je suis vraiment impatient de voir la version 3DS et WII U.


#560

En tout cas, certains messages de Sakurai montrent qu’il a écouté certains commentaires de la communauté.
Par exemple, l’une des premières choses qu’on a su du WiiU/3DS, c’est qu’il a enlevé l’abominable tripping du Wii (le fait de glisser random sur une peau de banane), que je n’avais jamais remarqué mais que pour les joueurs pro qui veulent enlever tout once de random et de fun, c’est une trahison.
Et le fait qu’il l’annonce au début montre qu’il a vraiment pris ça en compte comme info “importante”.
Pareil, selon les news qu’il donne, il y a parfois des trucs qui parlent spécifiquement aux pro, par exemple les coups genre “pieds rapides de Chunli/main rapides de Honda” ne sont plus infinis et ont maintenant un finisher, qui m’a fait dire “Ah, ok” mais qui a créé 5 pages de “Oh putain génial trop bien ça règle tellement de problèmes avec [insert personnage dont enfin, c’est évident que ce coup posait un énorme problème donc on va pas expliquer pourquoi]”.

Bref, j’ai vraiment l’impression que le jeu essaie de plaire à tout le monde. Les casuals comme moi, de toute façon, y’a peu de chances qu’on soit déçus, et quant aux pro, ça me paraît déjà sûr qu’ils aimeront le jeu plus que le Wii (à part gros truc qu’on n’a pas vu venir).

Un truc que je n’aime pas trop : comme pour les jeux compétitifs, avoir des persos à débloquer c’est la croix et la bannière, il semble que tous les persos seront débloqués d’office cette fois. Moi qui aimais tant débloquer les trucs petit à petit, ça me chagrine. Sakurai a justifié en disant qu’il n’y avait plus de secret avec Internet et que de toute façon tout le monde savait qui était dans le jeu quelques heures après la sortie, mais eh, j’aimais bien moi.