Et pourquoi pas un topic TV...


#7541

Peut-être que les pistes atrophiées sont placée là pour donner du biscuit à une saison 2 ?
Je vais être transparent : je voudrais surtout comprendre le potentiel de la série pour alimenter /r/AlisonBrie ?


#7542

La fin laisse la porte ouverte à une 2e saison, mais la série pourrait très bien s’arrêter là.

Alison Brie a du charisme, de jolis brushings, une belle garde-robes et un large éventail de grimaces (et une scène de nu dès la 5e minute du pilote, mais c’est parce que c’est le pilote).


#7543

On se refait Twin Peaks depuis le début histoire de se rafraîchir la mémoire avant d’enchaîner sur la nouvelle saison :

  • Mémoire rafraîchie : je me suis aperçu qu’EN FAIT, je n’avais jamais vu cette série. Je n’avais fait qu’en voir des bouts chez mon voisin qui avait une sœur qui elle était à fond. J’avais surtout gardé en mémoire les plans hallucinés sur le visage torturé du père de Laura mais oublié tout le reste.
  • Je suis donc complètement passé à côté de ce chef d’oeuvre
  • Je prends un pied incommensurable, le plaisir vient de partout, le casting, la colorimétrie, les plans, l’ambiance, l’histoire, la finesse de l’ensemble et surtout les vannes ! Bordel, je ne m’attendais pas à rire autant, le premier épisode de la deuxième saison m’a tué.
  • La puissance du pilote, sa scène finale ne me quittera plus

Voilà. Alors il paraît qu’on s’emmerde rapidement sur la deuxième saison, mais on reste motivé par les bons retours sur la nouvelle.


#7544

https://www.youtube.com/watch?v=JlmzUEQxOvA

Les deux meilleures minutes des Simpsons racontées par leurs auteurs, à l’occasion de la sortie du nouveau film War for the Planet of the Apes.


#7545

Netflix has given a 20-episode pickup to the Matt Groening animated comedy “Disenchantment.”
Il se sera écoulé moins d’années entre la création des Simpson (1986) et de Futurama (2000) qu’entre cette dernière et Disenchantment.


#7546

En Angleterre on est tombé sur Naked Attraction, une émission tellement maboule qu’on avait du mal à croire que ça puisse passer sur Channel 4 en quasi prime time, le concept :

L’émission est en deux parties, ça commence avec une meuf puis avec un mec. Ils viennent pour faire une rencontre, et doivent choisir leur partenaire de rendez-vous entre 5 candidats cachés dans des tubes opaques. Jusque là, rien de bien nouveau :

Premier round : les tubes opaque se relèvent au niveau des hanches, les candidats sont à poil, on voit les bites et les chattes ! Le participant doit commenter et éliminer un candidat rien qu’en matant des teubs et des teuchats, c’est complètement ouf ! Une fois qu’il a choisi le candidat à virer, le tube se relève complètement et révèle entièrement la personne pour montrer ce qu’il rate, la personne à poil vient FAIRE LA BISE ET TAPER LA DISCUTE au mec sur le plateau comme si c’était normal ! On était scié !

Deuxième round : les tubes remontent jusqu’au torse, c’est au tour des nichons et des torses, nouvelle session de commentaire et de virage

Troisième round : les tubes remontent jusqu’à la tête, nouvelle session de tri

Il reste donc 2 candidats entièrement nus, et maintenant c’est au tour du participant à se mettre entièrement à poil ! Et ils sont là tous les 3, avec le présentateur en train de discuter, le dernier se fait tèje et les 2 restant repartent ensemble toujours à poil, et là on les films quelques jours après, lors de leur première rencontre (habillée) puis 3 semaines après pour savoir comment ça s’est passé au final.

Ce que je trouve vachement intéressant c’est que l’émission va droit au but, pyramide inversée, ça commence directe par des bites et des chattes, on sait ce que t’es venu chercher, pas d’entourloupe et de coupure pub qui te tient en haleine jusqu’au bout, c’est dingo. L’autre point intéressant c’est que les gens n’ont pas des physiques trop normés, c’est la bite et la chatte de monsieur tout le monde, du coup ça donne une autre vision que les corps formatés du porno, ce qui est plutôt une bonne chose mais cette émission est folle.

Obviously NSFW


#7547

Pendant ce temps, sur Netflix
https://www.youtube.com/watch?v=m3tkFOtM6go


#7548

Et ben mes p’tits frères, cette 3ième saison de Twin Peaks est magistrale et marquera à n’en point douter l’histoire de la télévision-qui-n’en-est-plus-vraiment. C’est du très bon Lynch, on en est au 9ième épisode sur 18 (14 diffusés pour l’instant) et mes craintes à la fin des deux premiers épisodes se sont envolés dès l’épisode 3 pour ne plus revenir (pour l’instant).

Le voyage est sensationnel, et c’est bien la première fois que je regrette de regarder une série à l’arrache sur un laptop. Lynch avoue lui même avoir fait un film de 18 heures plutôt qu’une série, et on ressent bien la différence, si vous avez les moyens de la regarder sur une belle télé, c’est the way to go, certains épisodes méritent même du 4K, du popcorn, et des drogues douces. Je n’en consomme pas mais j’aurais aimé le faire pour l’épisode 8.

A la question “Est-ce qu’on peut regarder cette saison sans avoir vu les précédentes ?”, la réponse est NON. C’est la suite directe, elle balance des tonnes de nouveaux personnages EN PLUS de la quasi totalité du cast original (25 ans après, rien que ça vaut le détour).

A la question “Est-ce que les 2 premières saisons valent toujours le coup aujourd’hui”, la réponse est un grand OUI, surtout la 1 qui reste un chef d’oeuvre, la 2 s’effondre au bout de 6 épisodes après le départ de Lynch mais tenez bon, la fin est absolument nécessaire pour la suite.


#7549

Episode 14, on a rattrapé la diffusion actuelle, c’est toujours indispendable.

C’est fou à quel point Lynch déborde d’amour. Pour les belles femmes tout d’abord, ça c’est évident, même à 70 ans, et le plus drôle c’est qu’il l’assume en cabotinant dans sa propre série en jouant un personnage ayant le même penchant, mais toujours avec classe et délicatesse. Il aime aussi énormément ses acteurs, c’est époustouflant, chaque acteur du cast original a eu droit à sa scène, même ceux qui n’ont pas de rôle important dans cette saison, et même les acteurs qui étaient manifestement au stade terminal avant de tourner cette saison (3 sont morts depuis). Il aime aussi passionnément ses personnages, le sien s’adresse toujours au autres avec une réelle attention et une grande politesse, et pour finir, il aime son lore, il aime Twin Peaks, il y aurait tellement de chose à dire là dessus, comme toutes ces scènes contemplatives et gratuites de vie quotidienne locale parsemées ici où là (notamment pendant le générique de fin, qui sert de sas de décompression), mais aussi tous ces (vrais) groupes musicaux qu’il fait jouer dans chaque épisode et dans la célèbre salle de concert de la ville qu’il a crée (génie !), Twin Peaks est définitivement une oeuvre totale et majeure.

A côté de ça j’ai aussi rattrapé mon retard sur Game of Throne et là c’est moins jojo, ils ont un budget de fou pour assurer le spectacle mais vu que la plupart des personnages ont passé l’arme à gauche, il n’en reste plus suffisamment pour nous faire encore croire que tout pourrait arriver. Il est évident que certains se retrouveront en final quoi qu’il arrive, ce qui gâche un peu les tentatives maladroites de suspens alors qu’on sait très bien que ce personnage sera une fois de plus miraculeusement sauvé au dernier moment. Et puis ils prennent des libertés de contraction du temps et des distances qui me foutent en rogne, on me prend un peu pour un con.

Spoiler

Je pense tout particulièrement à l’épisode où ils partent trouver un mort vivant, ils voyagent des jours mais envoient ensuite un des leurs chercher du secours en courant, le mec retourne à la base en 3 secondes + il doit envoyer un corbeau à l’autre bout du pays pour que la reine des dragons ramène son cul et les sauver in-extremis. Et pendant TOUT CE TEMPS les autres font face à une agression : non. La feud bidon entre sansa et sa soeur, c’est non.

Le show reste distrayant mais il a perdu de sa superbe.


#7550

Je me demande si parmi tous les problèmes de production de Game of Thrones, ils doivent pas aussi avoir celui des enfants qui vieillissent trop vite. Y’a plein de gamins acteurs, dedans, non ? Ils doivent tous être ado, maintenant ?
Ils ont pas l’excuse de Harry Potter que chaque chapitre est une nouvelle année…


#7551

Indeed, attention spoiler, forcément Avant / Après


#7552

Haha, oh, wow.
Tout le monde peut pas être Daniel Radcliffe.


#7553

Effectivement dans Game of Thrones, le concept

Spoiler

de temps et d’espace a complètement été ignoré cette saison. Les persos se téléportent, ce qui prenait un mois prend maintenant un jour ou même quelques heures, c’est débilos à l’extrême.

L’exemple dont parle Ono dans le dernier épisode en date est le comble absolu du truc, c’est vraiment dommage.

Bon par contre la dernière scène de l’épisode… :hypno::ghost::meuh:


#7554

Un trailer pour la saison 4 de Bojack Horseman, qui sera mise en ligne le 8 septembre.

https://www.youtube.com/watch?v=0O0frHn-ea0

////////

Toujours chez Netflix : pas de miracle pour l’adaptation de Death Note.


#7555

Malgré les éloges entendus un peu partout, je n’attendais pas grand chose du reboot de Ducktales, mais le 1er épisode part sur de bonnes bases. L’histoire commence par un trope qui me fait toujours de l’effet : Picsou est une légende vieillissante dont les exploits appartiennent au passé et qui rempile un peu par la force des choses.
Tout le monde fait connaissance avec tout le monde, les personnages sont mieux caractérisés que dans la première adaptation animée, notamment les neveux qui semblent plus âgés et c’est drôle, et joli, et bien, même si le format de ce (double) épisode n’est probablement pas très représentatif de ce que sera le reste de la série.

Pas vu le S03E16 de Twin Peaks mais, si je n’avais pas fait gaffe au numéro, je ne me serais pas rendu compte qu’on approche de la fin. Je n’arrive toujours pas à déterminer si Lynch est génial ou expert en jetage de poudre aux yeux mais j’aime toujours, malgré les quelques longueurs de début de saison.


#7556

L’épisode 16 de Twin Peaks est un épisode fanservice à fond, mais c’est du très bon fanservice. Ceci dit il y a aussi des super scènes dans l’absolu. On approche d’autant plus vite de la fin que la prochaine diffusion est double et comme il reste deux épisodes, dans une semaine tout cela sera fini. Je ne sais pas comment je ferai sans, vu le point auquel j’ai accroché.

Je trouve Ducktales super pour l’instant. L’approche “trois gamins qui vivent chez leur oncle ringard découvrent qu’ils ont un riche grand-oncle eccentrique qui avait coupé les ponts et que leur oncle comme leur grand-oncle sont des aventuriers qui ont raccroché” est chouette, mais en plus je trouve super malin de baser ce qui sera visiblement l’arc mystère de la saison sur

Spoiler

l’absence des parents directs des triplés

. Il y a plein de références marrantes à l’univers plus général des canards (Les peintures de Barks, le costume version DA de Donald qui est explicitement escamoté au profit de celui version BD ou les clins d’oeils à Darkwing Duck, dont on sait déjà qu’il sera en guest dans un épisode) mais aussi à d’autres trucs (La référence à Lupin III est facile à trouver, celle à Cowboy Bebop un peu moins).

Si je devais noter une faiblesse potentielle, c’est qu’ils appliquent très directement les trucs qui ont marché pour Gravity Falls. D’un autre coté c’était aussi une histoire d’enfants en pension chez leur grand-oncle bizarre, donc ça contribue peut-être à voir les parallèles. Et puis comme Gravity falls est juste super bien construit et un des meilleurs trucs de disney en TV, ça peut ne pas être un problème.


#7557

The Adorkable Misogyny of The Big Bang Theory, une intéressante critique de la misogynie nerd telle qu’elle est normalisée par la télévision (et le cinéma) et reflétée sur Internet.

https://www.youtube.com/watch?v=X3-hOigoxHs


#7558

Plus que quelques heures :ghost:


#7559

Il y a un spoiler sur cette affiche >ç<


#7560

Vu la fin

Je

Quoi

Comment
ʇuǝɯɯoɔ

:hypno: _____ :hypno:

ƨɿυoɔǝƨ υɒ

Ono> Même pas pour quand elle a été faite il y a un quart de siècle