Et pourquoi pas un topic TV...


#7661

Et oui non, parce que quand même (z’allez reconnaître quelqu’un) :grinning:

Bon, je suis toujours autant scié par l’absence de culture vidéoludique à la télé, tout le publique lève la main et les animateurs sont aux fraises, ce décalage est fou.


#7662

Décalage certes mais on évite pour une fois la condescendance habituelle et les questions sont plutôt pertinentes (Yann Barthès n’est généralement pas très bon interviewer).

Par contre, je n’ai pas très bien compris la réponse sur le pay-to-win.

On peut gagner sans payer?
Justement, non.


#7663

Oh ils ont du discuter avant, et il se contente peut-être de faire le naïf parce que c’est son rôle, mais c’est zinzin d’en être toujours à ce niveau zéro d’analyse et de n’aborder les choses qu’en surface. Bon, c’est aussi pour ça que je ne regarde quasiment plus la télé.


#7664

Le journaliste est clairement pas à l’aise, j’ai pas souvenir d’avoir déjà vu un invité boire autant en si peu de minutes, j’étais gêné pour lui pendant l’émission. Ses réponses ne sont pas très précises, j’imagine qu’il essaie de faire un grand écart pas évident entre ce qu’il suppose que les spectateurs connaissent et ce qu’il a besoin de dire pour être compréhensible sans être dans le faux, c’est un exercice pas évident, on sent qu’il galère.

J’ai au contraire trouvé Barthes très bon dans son style, cette naïveté feinte, cet enthousiasme communicatif, et un certain art de mener l’entretien quand l’invité s’embrouille. Sur le contenu, j’ai trouvé ça au mieux de l’enfoncement de porte ouverte au pire de l’analyse de comptoir. Sur la question finale il dit deux ans mais ça n’a aucun sens, il y a un milliard de contre-exemples de jeux dont la mode a duré cinq, dix ans (Clash of Clans, WoW, LoL…) ou au contraire quelques semaines (Paf le chien, agar.io…), ça dépend tellement de plein de facteurs, le type de jeu, le modèle économique, l’investissement de l’éditeur, sa stratégie, l’évolution de la concurrence, l’écosystème médiatique…

Sur la question sur les footballeurs c’est pourtant assez facile de pointer qu’on est sur une démographie similaire - moins de 35 ans, masculine, goût de la compétition et des loisirs, avec des synergies connues, comme les footballeurs qui jouent à FIFA. Bref, il y a encore du boulot pour parler de manière pertinente de jeu vidéo à la TV, à votre place, je demanderais la suppression de cette vidéo de YouTube. :cow:

On peut gagner sans payer?
Justement, non.

Ben… si ?_?


#7665

:rofl:


#7666

Nolife nous manque à tous :’(


#7667

Plus globalement, il ne me semble pas qu’on ai évoqué ici l’arrivée de Webedia sur les bouquets Orange avec une nouvelle chaîne de “télé” consacré à l’eSport, ES1, pour l’instant je ne suis pas prêt à payer 5 dolz par mois uniquement pour cette chaîne mais ça m’intéresse de voir comment cette deuxième génération de contenus vidéo-ludiques va se développer.


#7668

Je ne regarde pas ES1 mais je sais qu’ils ont une tranche (hebdomadaire, il me semble) sur l’e-sport africain, et même si ce n’est évidemment pas par philanthropie ou espoir d’éduquer le PAF (Orange est juste très présent en Afrique francophone et organisateur d’événements e-sport), je trouve ça quand même très cool.


#7669

Ben oui ! Le journaliste du Monde dit l’inverse !


#7670

Bertrand Amar (qui est donc aujourd’hui le directeur d’ES1), expliquait qu’il avait été surpris quelques années de cela par le résultat d’un sondage sur les spectateurs d’une grosse compèt de LOL, qui concluait que 90% des spectateurs était joueurs et que donc 10% ne l’étaient pas, ce qu’il trouvait énorme, et que ça ne ferait que grandir avec le temps.

Perso j’ai du mal à imaginer (en dehors des effets de mode), comment des jeux compétitifs avancés pourront trouver un plus grand public de non joueurs vu tout ce qu’il faut savoir en amont pour apprécier ce qu’il se passe. Je suis déjà incapable de panner ce qu’il se passe à haut niveau sur les MOBAS et les VERSUS, alors je ne vois pas comment un non joueur pourrait se laisser emporter par le plaisir si ça n’est pas enrobé dans autre chose.

Rien à voir (enfin presque), mais hier j’ai relancé Ghost Recon 6 après des mois de pause et punaise, j’ai du mal à remonter en scelle, il y a eu plein de nouveaux personnages, de nouvelles cartes, et le jeu ne propose AUCUN outil pour vulgariser quoi que se soit :

  • Aucun moyen de lancer une partie d’entrainement pour tester les capacités et les équipements d’un personnage, il faut le faire in game, au détriment de ton équipe qui attend de toi d’être efficace

  • Aucune visite guidée des maps pour les découvrir au calme et les mémoriser, bon, ok, ça n’a jamais été fait, mais ils devraient surfer là dessus, je verrais bien un mode caméra libre pour se familiariser avec les maps, histoire d’éviter de se balader dedans comme un poulet quand on relance le jeu après des mois de non jeux.

Et puis j’ai pu observer ma vieillesse gagner du terrain, je suis leeeeeent, je détecte moins les stimulis visuels qu’avannnnnnnnt, rah c’est agaçant :persevere:


#7671

Premières images de la nouvelle série de Matt Groening.
https://twitter.com/NetflixFR/status/999314425629872129


#7672

Pour ceux qui n’auraient pas encore Netflix, la saison 2 de The toy that made us vient d’arriver, les 4 épisodes de cette saison sont consacrés aux jouets :

  • Star Trek
  • Transformers
  • Lego
  • Hello Kitty

Pour rappel, la première saison traitait des jouets :

  • Star Wars
  • Barbie
  • Musclor
  • GI Joe

Et c’est top.


#7673

Rien que la vérité (4 janvier 1971, archive INA), lointain parent francophone du célèbre Q.I. de la BBC.

Première émission de ce jeu, qui se veut divertissant tout en demandant réflexion et connaissances. Animé par Pierre BELLEMARE, ce jeu se déroule en cinq émissions quotidiennes de quinze minutes chacune. Il propose à trois candidats de jouer avec des croyances ou des certitudes parfois totalement erronées. Les trois candidats sont Françoise BOULEAU, Jean COMBE, Henri LEMEZEWSKI.

Pour chaque épreuve, les candidats sont confrontés à deux affirmations l’une est exacte, l’autre est fausse. Ces affirmations sont lues par Jean-Paul ROULAND en off. Les candidats partent, au départ, avec un capital de 15 points, et parient ensuite sur leur choix entre 1 et 5 points. Le candidat victorieux est celui, qui, en cinq émissions, marque le maximum de points. Ce grand gagnant remporte 1000 francs et se voit sélectionner pour la semaine suivante, où deux challengers lui seront opposés. En fin d’année, celui qui aura gagné le plus de semaines consécutives gagne 100 000 francs.


#7674

Annonce d’une nouvelle série Ultraman R/B (prononcé « Roub’ » parce que balek) pour le traditionnel mois de juillet, avec Aquaman Rosso et Aquaman Blue (ou Bleu ?) en protagonistes un peu plus mémorables et identifiables que les récentes saisons. Pour rappel, il y a surtout une nouvelle adaptation animée chez I.G. et Sola prévue pour 2019, qui reprendra l’histoire et le style visuel du manga actuellement publié chez Kurokawa.


#7675

L’intégrale de Penn & Teller Fool Us est sur Netflix, pour ceux qui aiment la magie et qui n’avaient pas vu l’émission à l’époque. C’est toujours aussi bien bien.


#7676

Zach Morris is Trash = pipi dessus de rire. Y en a plein.