Et pourquoi pas un topic TV...


#7721

Au global perso, ce que je redoute sur un film horrifique, c’est plus les visions d’horreur, qui me font flipper sur la durée car elles me restent en tête et peuvent me revenir (la nuit), que les surprises.


#7722

Je crois mes séances d’urbex en solo dans le top 10 des coins les moins appropriés pour passer Noël en famille et mes visites de donjons du temps où je bossais dans un château m’ont ôté tout effet de peur devant un film ou un jeu. En ce moment je joue à Soma et c’est sympa hein, bien foutu, bonne ambiance et tout, mais sortis des passages avec des streums, ça ressemble à un walking simulator où les ampoules auraient grillé.

Sinon j’ai vu quelques séries ces derniers mois.

Happy!, AKA Payback avec une licorne. L’histoire d’un détective privé sur la corde raide qui reçoit la visite d’une petite licorne, ami imaginaire d’une gamine qui a été enlevée. Y a 3 psychopathes au mètre carré et ça va assez loin dans le trash/vulgos. Un truc cracra fauché qui se laisse regarder. Une deuxième saison est prévue.

Trial & Error, fausse série documentaire en 2 saisons où un avocat new yorkais débarque dans un patelin régi par des lois complètement absurdes. J’ai beaucoup aimé le premier épisode, les suivants m’ont fait sourire sans plus.

Kidding, la série des retrouvailles entre Michel Gondry et Jim Carey, inspirée de la vie de Fred Rogers. L’histoire d’un animateur TV marionnettiste qui perd l’un de ses fils et voit son mariage s’envoler dans la foulée. Je n’ai pas encore vu les 2 derniers épisodes de la première saison mais je n’ai pas le souvenir qu’une série ou même un film ait eu autant d’effet sur mes glandes lacrymales. Et c’est parfois très drôle aussi.

The Handmaid’s Tale / La Servante écarlate, adaptation d’un roman dans lequel on y suit les aventures d’une dame qui s’est vue retirer sa famille et qu’on a contrainte à la servitude, devant jusqu’à prêter son vagin et son utérus à une famille incapable d’enfanter, dans un pays où une secte fondamentaliste un brun patriarcale a pris le pouvoir après des incidents ayant conduit à une forte baisse de la fertilité. Comme d’hab, Elisabeth Moss (MadMen, Top of the lake) est impeccable et, pour quelqu’un comme moi qui n’aime pas regarder des films ou séries dans lesquels j’ai envie de baffer la moitié des personnages, ça passe étonnamment bien.

Vu la 5e saison de Bojack Horseman qui, si elle reste très regardable, n’est quand même pas au niveau de la 3e, sommet de la série pour moi entre cette descente aux enfers inéluctable, l’épisode muet et j’en passe (oui, j’ai revu la série à l’occasion).

En parlant de série animée, Désenchantée, le petit dernier de Matt Groening m’a laissé de marbre. J’ai eu l’impression de voir un truc qu’on aurait sorti d’un vieux placard en échange d’un chèque en blanc filé par Netflix. Les dialogues sont parfois d’une pauvreté consternante et l’histoire semble ne pas savoir où elle veut aller.

Je n’ai pas encore eu le temps de voir en entier la dernière saison d’Arrested development mais les 3 premiers épisodes ne m’ont pas emballé plus que ça. J’ai l’impression que la polémique autour de Jeffrey Tambor a fait davantage couler d’encre que la saison elle-même.


#7723

Je suis en train de regarder The Hauting of Hill House sur Netflix (…) ben pour l’instant c’est super moyen, on est même sur quelque chose de très classique, pour ne pas dire extrêmement basique. Je suis un peu déçu pour l’instant.

Alors.

J’ai compris pourquoi cette série a du succès.

Le marketing m’a envoyé sur une mauvaise piste, on m’a vendu un truc ultra effrayant et novateur mais ça n’était pas là qu’il fallait regarder. Rapidement, après les premiers épisodes censés attirer le chaland, le taux de jump scare drop considérablement pour dérouler l’histoire d’une famille et d’une maison. Cette série a du succès car chaque épisode se focalise sur un des membres de cette famille, son vécu présent et passé, et laisse le spectateur reconstituer le puzzle et combler les trous. Et ça fonctionne effectivement très bien.

C’est donc avant tout pour l’écriture des personnages que cette série sort du lot, suivi par les décors, et à partir de l’épisode 6, la mise en scène. Il me reste encore 4 épisodes mais ok, c’est cool.


#7724

Contrairement à la rumeur circulée çà et là, la nouvelle série Netflix du type de Castlevania ne sera pas Zelda mais Devil May Cry. Bizarrement, c’est à la fois une bonne nouvelle pour Devil May Cry et pour Zelda.


#7725

Il va se passer des choses sur cette chaîne

EDIT : il S’EST passé des choses, j’avais pas pigé qu’ils en avaient déjà fait une saison complète. Je vous invite à regarder cette séquence, mais pas au boulard. Pardon, au boulot.


#7726

Wow j’avais complètement loupé ça, et c’est une remontrance envers vous : Netflix produit un remake de She-Ra avec Dreamworks !? Ca a l’air chouette. J’apprécie qu’ils aient à la fois esquivé le reboot hipster-rigolo pour adultes relous et le pseudo-Gumball howdoyoudofellowkids.jpg façon Thundercats.


#7727

Je suis pas dans le cœur de cible, mais la seule chose que je sais est que l’une des princesses est doublée par l’actrice de Heather de Crazy Ex-Girlfriend et ça me rend bien content. Apparemment, elle parle avec un accent français, je vais peut-être essayer de trouver dans quel épisode elle est.

Je pense que moins que Thundercats, ça regarde plutôt vers Steven Universe (un autre show sur lequel je sais beaucoup trop de choses alors que je n’en ai pas regardé une seconde) pour le côté gender fluid / Tumblr-verse.

Dans le même genre d’idées (à la fois “Girl Power” et “qui sait, ça pourrait intéresser Chaz, ce garçon est tellement bizarre”), les Spice Girls se reforment (sans Posh) et tous les stades anglais sont complets jusqu’à la fin de la tournée.


#7728

Je suis pas spécialement fan de She-Ra mais je trouve chouette et rare qu’une série reprise de « notre génération » soit à la fois respectueuse du matériau d’origine et malgré tout pensée pour les gamin(e)s d’aujourd’hui plutôt que s’étant assurée d’être adoubée par les genwunners de l’aggloméré. En ce qui concerne des IP qui me tiennent plus à cœur, j’espère qu’ils déconneront pas trop l’inévitable jour où ils s’attaqueront à un reboot de Daria.

Perso, rien à foutre des Spice Girls mais je concède que, de mon vécu, c’est un vrai symbole culturel et générationnel éloquent pour une croisée de meufs que j’ai tripotées à Londres. Pardon, tripotée de meufs que j’ai croisées à Londres. Donc mon mépris gratuit de jadis s’est soustrait à une indifférence polie.


#7729

Je pense que le plus proche parent de She-Ra doit être le reboot de Voltron également produit par Netflix et qui doit avoir une partie du staff en commun vu le look. Mais effectivement impossible de ne pas situer ça dans l’animation US de l’après Steven Universe.

En tout cas les premiers échos sont bons.


#7730

Je sais pas si c’est à ça que tu fais référence, mais la production pour une nouvelle série de Daria est en effet lancée à MTV. Pour le moment, c’est très flou car on ne comprend pas trop si c’est un reboot ou une suite avec les persos adultes. Le plus bizarre, c’est que ça semble se focaliser sur l’amitié entre Daria et sa meilleure amie… Jodie. Je t’en voudrai pas si t’as besoin de googler.
Ils en ont plus parlé depuis juin, donc qui sait.


#7731

Ah… Merci. Je me souviens avoir beaucoup repensé à Daria un week-end cet été, et vérifié entre autres quels services proposent une diffusion légale de la série ; c’est peut-être parce que j’avais vu passer la news mais psycho-somatiquement bloqué la discussion du remake depuis.


#7732


#7733

Idée géniale de Techmoan : une analyse minutieuse des machines utilisées pour lire les « bandes qui s’auto-détruiront dans cinq secondes » dans Mission: Impossible.


#7734

Un épisode m’a particulièrement marqué, c’est l’épisode où ils utilisent un magnétophone à fil, je ne savais même pas que ça existait.


#7735

Il promet d’autres épisodes si ça intéresse les gens, donc on peut espérer qu’il reviendra dessus.


Ça alors :


#7736

The Hauting of Hill House (suite et fin)

Série terminée, sur une vraie fin, donc il ne devrait pas y avoir de deuxième saison. J’avoue avoir été surpris par la fin justement, qui pour le coup on sort des sentiers battus, et c’était très agréable. En définitive je suis content d’avoir été curieux, je peux désormais la conseiller à mon tour en tout quiétude.


#7737

Pinaise, et moi qui ait vendu ma ps2!! Ah non mince, c’est pas un jeu…


#7738

Passons outre l’épisode qui se passe en pleine Guerre du Golfe contre le chevalier de la mangouste, dont nous avions manifestement tous oublié l’existence. C’est marrant que le trailer francophone de la série ne soit ni en français, ni en japonais sous-titré. Y aura pas de doublage pour la VF ?

Sinon, je sais que Saint Seiya Omega était beaucoup moins violent que l’original, sous la pression des PTA nippones. Je me demande si Netflix pourra pousser le bouchon plus loin.