[ Humain 2.0 ] Les outils émergeants du web 2.0


#581

YouTube Set to Introduce Paid Subscriptions This Spring


#582

C’est pas déjà posté ça? C’est l’exemple même de ce que l’on peut faire de bien en HTML5.


#583

Ah si, par petit prince durant mon xmas break, je l’avais zappé. Sorry ! :meuh:


#584

L’article George Orwell du jour.

Je ne suis vraiment pas fan du dernier recueil de Damasio, surtout pour des questions littéraires (purée que c’est lourd), mais sur l’anticipation et la privatisation du langage, on n’y est pas encore mais on s’en rapproche gentiment.


#585

Ah non, si les prédictions de Gibson se vérifie et qu’on ne peut plus surfer tranquillement, je suis contre :mad:


#586

Quand on dit que la prochaine guerre mondiale se passera sur les réseaux, les dommages collatéraux y sont déjà.


#587

Ahah, “all your bases are belong to our base (and you’re doing it)” : http://www.freebase.com/
Sorte de wikipedia, mais plus abstrait et surtout avec des relations avancées faisant sens entre les éléments.
Et si je comprends bien, on peut construire son appli online en javascript pour l’exploiter, joli.


#588

Je pense pas qu’on l’ait posté, aujourd’hui on m’a envoyé : http://fortydaysofdating.com/

Le concept, deux amis platoniques avec des problèmes diamétralement opposés (elle : engagement immédiat, lui : peur de l’engagement) qui décident de dater comme on dit là-bas pendant 40 jours, avec un voyage en couple et visite chez le psy in the mix.

Chaque jour, ils répondent tous les deux à un questionnaire et le postent. Comme ils sont tous deux graphistes c’est plutôt joli. Je ne compte même plus les trucs qui m’horripilent : ça a quand même une tête de coup de pub, je pense que l’expérience fausse totalement la sincérité de leurs réactions, je trouve ça quelque part assez triste d’un point de vue humain, enfin bref, TOUT M’ENERVE (:D), mais c’est aussi assez ludique, alors voilou.

On en est au jour 29, c’est posté a posteriori, une entrée par jour, ils ont dû faire ça vers avril.


#589

Une meuf de 13 ans explique les raisons derrière la désaffectation progressive de Facebook par les ados au profit d’Instagram, Twitter, Vine, Snapchat, etc.
C’est plutôt intéressant, je retiens principalement :

1/ FB est devenu mainstream et les ados sont des natural born hipsters…
1’/ Tous les parents ont désormais un compte, ce n’est plus le terrain de jeu secret comme avant (on poste donc les images de soirées ailleurs).
2/ FB est une sacrée source d’emmerdes au collège (moqueries, harcèlements, etc…).
3/ Les pubs (mal) ciblées dans le fil d’actu.
4/ FB est devenu trop compliqué, trop lourd dans l’interface


#590

Elle s’exprime drôlement bien pour une gamine de treize ans, en tout cas. Les gosses de treize ans emploient le terme “marketing mouthpiece” !? Pas que je doute de la sincérité de l’article, hein, mais c’est peut-être une fille relativement précoce et peu représentative de ses pairs. Ceci dit, je peux comprendre que FB ne puisse pas lutter face à la surpuissance de Tumblr en matière de terrain d’expression.


#591

Oui, c’est plutôt bien tourné, j’ai pensé moi-aussi à une “relecture avant publication” de Mashable mais, après avoir lu quelques articles d’elle, c’est largement infondé.
La plupart de ses posts sont légers et caustiques (son message à sa mère qui s’exprime en lolvoc) mais on sent vraiment la fille super réfléchie et articulée. Elle fait même des vannes sur le pétage de 4e mur dans ses tumblr… A 13 ans, j’étais à des années-lumières de ça…

++++++++++

Juste au passage Rom, tant que je suis hors-sujet, je te conseille l’install du greffon Lazarus pour ne plus te taper ce genre de first-world problème qui fait pleurer pour de vrai :

Ça m’arrivait souvent de perdre des longs posts avant de rencontrer la lumière. C’est rageant pour l’auteur et dommage pour les lecteurs qui sont du coup privé d’infos à cause d’un truc aussi couillon qu’un mongolo-clic ou un crash d’explorer.
Ce module devrait être livré d’office avec Firefox, avec le correcteur orthographique et Adblock…


#592

(Oooh, merci d’avoir pensé à moi. <3)


#593

J’y crois zéro à la meuf de 13 ans qui écrit comme ça ; c’est clair comme de l’eau de roche qu’on est en plein dans le cas un peu à la mode du moment de la mère qui parle à travers sa fille pour faire le buzz.


#594

J’utilise Textarea cache de mon côté qui fait la même chose, je connaissais pas Lazarus. Je testerai pour comparer.


#595

Moi j’utilise “Notepad”, ça marche bien aussi. :stuck_out_tongue:

(non bien sûr pas le Notepad Windows de base, mais un éditeur de texte externe au navigateur quoi (Notepad++ en l’occurence))

Dès qu’un post devient long, hop copie-colle dans l’éditeur externe pour éviter de le perdre.


#596

Pareil, trop souvent martyrisé par les Ctrl+W involontaires et les crashes de Chrome, je sauvegarde tout sur notepad (le vrai) en .txt dès que j’ai un post de plus de cinq paragraphes. J’ai par exemple un gros post sur Yakuza Dead Souls jamais complètement terminé qui traîne depuis mars sur mon bureau. Ceci dit, depuis quelques mois, Chrome fait du très bon boulot pour sauvegarder les textes en cours d’écriture. On peut souvent récupérer son texte avec la flèche “back” ou en réouvrant l’onglet soudainement fermé (Ctrl+Shift+T). Il m’est même arrivé de récupérer un texte en cours d’écriture après crash de Chrome.


#597

Perso pour mes notes et listes j’utilise un brouillon de gmail, c’est dispo partout, synchronisé tout bien… :bouh:


#598

L’avantage de Lazarus/textarea, c’est que tout ça se fait tout seul dans le navigateur, plus besoin de sauvegarder des txt à chaque fois. L’essayer c’est l’adopter.


#599

Sublime Text permet de créer et garder des fichiers textes sans avoir besoin de les sauver en .txt, et il a quand même la classe.
http://www.sublimetext.com/


#600

Franchement, il y a quelques années, j’ai discuté (Falllout 3) deux heures pleines avec un petit de 11 ans qui avait une lecture du jeu et de la vie en général assez stupéfiante. C’est le gosse d’une amie, il grandit avec ses frère et sœur dans un cadre culturel++ hors-standard. Largement à même de de pondre des papiers comme ça à l’époque. C’est complètement non-représentatif mais ça ne m’étonne pas du tout - je ne connaissais pas la mode des adultes qui parlent en se faisant passer pour leur gosses, au passage.

A l’oral, la petite Ruby est à l’image de ses textes en tout cas. Un peu comme le serious-game, ici du serious-kikoolol.