[ Humain 2.0 ] Les outils émergeants du web 2.0


#621

Dans les boites on a ça, soit avec des workspaces partagés, soit juste de la gestion de document sous référentiel versionné.
Moins orienté autour d’un “chat constant” (aka “toujours dispo” ou tout du moins avec le temps de disponibilité traçable) bien sûr.

Un outil comme celui là, s’il se veut pro et simplificateur, il faut qu’il intègre un moyen simple de suivi de tâches aussi.

Typiquement le truc pour faciliter le télétravail dans l’absolu (mais surtout les enchères inversées du moins coutant qui iront avec, bien sûr).
Ou, avoir des open-spaces où l’on entend les mouches voler, comme dans la vidéo.

Pour les projets de démos (codeur(s), graphiste(s), musicien(s)) un outil de ce genre est bien pratique, car aujourd’hui on fait ça à grande distance.


#622

Je suis pas sur d’avoir suffisamment vu inception pour décoder cette phrase :smiley:


#623

“je le fais pour $10”, “moi pour $1”


#624

J’ai utilisé Slack dans ma boîte pendant presque un an jusqu’à y’a quinze jours avant de me faire virer partir, et l’outil en soi est super comme IM de “groupe” avec possibilité de faire des chatrooms privées ou non, et d’autres thématiques etc. Ce serait idéal pour ici par exemple, avec les GIF auto affichés en inline, et idem pour les vidéos youtube, et des petits résumés façon facebook des liens copiés collés. Sans déconner c’est le meilleur “MSN replacement” que j’ai vu pour un groupe donné d’amis.

Maintenant, en tant qu’outil de travail, j’ai trouvé ça nul à chier. Mauvaise gestion de “écrit qui reste” vs “blabla du moment” = on n’écrit rien dans la partie “posts” et tout le monde est en chat tout le temps, sensation d’espionnage permanent par le management (et pas que sensation, réalité) : genre quand après 3 minutes à discuter d’un gif ton boss arrive faire “hé ho guys…” très vite plus personne ne dit plus rien dans les channels publics qui sont désespérément vides, et les chats secrets privés fourmillent = l’inverse total de ce que l’outil voulait faire.

Et le pire, et c’est exactement ce qui s’est passé chez nous : plus personne ne dit un mot en vrai, et seuls des pouffages et des éclats de rire (souvent fielleux) ponctuent les saillies cinglantes échangées sur #channel_du_mal au milieu d’un silence de mort. Et corollaire, ceux qui ne sont pas sur #channel_du_mal (les chefs) se sentent visés et paranotent.

Bref, je pense que ma mauvaise expérience du produit était due à un management de l’outil (et des gens) particulièrement con -pour donner une idée, il y avait PLUS de channels que de gens dans la boîte- mais je suis sûr que n’importe quelle boîte pleine d’américains s’en sortirait très bien. Ici, je sais pas.


#625

Faciliter le travail à distance = faciliter la délocalisation. T’as un bug? Demande sur slack à Ravith Sarushi de le mettre dans Mantis, il est quelle heure à Delhi ?


#626

Délocalisation, comme tu vas. Non, si quelqu’un ici même est prêt à le faire pour $1 (et qu’il a de bonnes reviews), libre à lui !

Pas de délocalisation possible, quand le principe même de localisation est caduque.


#627

【Bonnes fêtes Boulette ! Pour célébrer ça, j’ai environ 16 heures de contenu à vous filer aujourd’hui.】

The year of outrage, un recap brillant pour se rappeler ce qui a fait gueuler les foules (anglophones) jour après jour sur Twitter, avec ou sans raison selon les jours. Ca m’a bouffé une grosse demi-heure l’autre jour.


#628

Ca sent la fin de partie pour le mec de Silk Road.

Même les enquêtes de Vidocq dans le dernier Ass Creed te filent moins d’indices.


#629

Mais… mais… mais et les émoticônes à la fin de ses messages !


#630

Voilà plusieurs années que j’utilise Netvibes et que j’en suis très content, leur dernière nouveauté est assez cool, on peut programmer des actions en fonction de certains triggers.

Bon pour l’instant c’est un peu trop simple, mais c’est cool quand même.


#631

Quel avantage par rapport à IFTTT ?


#632

Aucun si tu as déjà un compte IFTTT, mais tout bénéf si tu as déjà un compte Netvibes :smiley:


#633

http://citypaper.net/uberdriver/

Très bon papier sur une journaliste qui se met à bosser pour Uber.
Sans surprise, c’est pas jojo.


#634

Nope je ne viens pas écrire une blague sur les taxis parisiens.

AirBnB s’associe avec un site de vente de propriétés et permet aux visiteurs temporaires d’un quartier de regarder les prix et offres dans le coin.
Airbnb wants to help you buy a home

En lisant le titre, je croyais que leur objectif était de faire fructifier leur business (plus de propriétaires = plus d’offres AirBnB potentielles) en aidant les gens à devenir proprios, mais il semblerait que leur stratégie soit en premier lieu de servir de test pour futur acheteur.


#635

Ca commence à devenir n’imp, Twitch. LobosJr lance Wolfpack RPG, un méta-RPG textuel pour le chat de sa communauté Twitch, avec des missions, des classes de perso et un système d’XP, le tout exploitant la récente fonction Whisper. Tu joues donc à un jeu en regardant un mec (le créateur du jeu) jouer à un autre jeu. Vivement que des spectateurs de Twitch se streament en train de jouer à Wolfpack RPG sur Twitch.

https://www.youtube.com/watch?v=jfcHD42j4U8


#636

IRC all over again quoi.


#637

Serious business.


#638

#pasdepolitiquemais WHATTHEFUCK

Le Ken Bogard du Palais Bourbon. Incroyable. Brillant. Absurde. Kamui s’est fait chourer sa destinée !


#639

Maboule :hypno:


#640

Oh putain mais je m’abonne directement ! C’est de ça dont on a besoin, gambatte Massiet !