Jeux de cartes à collectionner (Magic, L5R, Yu-Gi-Oh, Netrunner...)


#101

MAGIC 2014:

Il y a 256 cartes au total, ou un truc comme ça. Pas énorme donc.
Le truc des 2 slots en sealed est vraiment abusé… en multi, c’eut été génial de se faire des petits matches en sealed avec construction de deck… mais non.

Je suppose que le jeu inter-platformes n’est pas supporté? Je le prendrais bien sur steam. C’est vrai que ça reste honnête même juste pour la campagne de base.


#102

Magic L’assemblée nationale


#103

Génie total.


#104

Magic 2015 est en préco sur Steam, et peut remercier la concurrence, Hearstone en tête, parce que non seulement le prix est assez bas (10 euros) mais en l’une des grosses limitation du jeu va apparemment sauter, fini les decks préconstruits on peut désormais se créer les siens en partant de 0 !


#105

Ca a toujours été à 10 euros, non?
Par contre, génial pour la création de decks. Reste à voir comment ils vont quand même nous pomper la thune (sûrement un nombre de slots de decks limités, comme dans le précédent… voire des boosters payants, encore pire.)


#106

duel of champions le CCG free to play d’ubisoft qui semble se faire vaporiser (à tort) face à hearthstone

le jeu repose sur des bases connues : 20 points de vie, des sorts, des créatures, des enchantements… mais quelques différences qui en font un jeu vraiment très sympa et très tactique.

le héro : chaque deck doit contenir un héro, qui va définir :
son nombre de PV (18 à 20 pour l’instant)
1 faction (c’est à dire son style de jeu : havre, inferno, sanctuaire, bastion, necropole ou académie + une faction “neutre” utilisable par tous)
1 à 3 écoles de magie parmi 7 (feu, eau, ténèbres…) cela limitera l’utilisation des sorts et de certaines créatures
son expérience qui se divise en 3 canaux : le commandement (généralement pour sortir les créatures), la magie (les sorts), et la fortune (des événements de jeu variés) bien sûr plus une carte est puissante, plus elle va consommer de “mana” mais elle exigera aussi des prérequis (par exemple 4 en commandement et 3 en magie).
enfin, le héro peut disposer d’un pouvoir unique, rien d’OP mais ça va forcément orienter le style de jeu.

les événements : en plus du héro, chaque joueur ajoute à son deck 8 événements, chaque tour un événement sera posé en jeu et il y a 2 événements en permanence sur la table (un événement reste donc 2 tours). chaque joueur pourra subir ou tirer profit de l’événement, cela ajoute un peu de hasard, beaucoup d’animation et surtout pas mal de stratégie aux parties.

les emplacements : 8 emplacements de créatures, avec des contraintes : les tireurs en 2ème ligne, mélée sur le front, les volantes sont libres. chaque créature ne pouvant généralement attaquer que sur sa ligne, vous allez vous rendre compte qu’il faut souvent nettoyer son plateau pour faire place à des créatures plus puissantes. j’en reparle plus loin mais un bon placement est vital. on ne se positionne pas de la même façon face à un héro qui maîtrise le feu (qui a des sorts avec beaucoup de “splash damage”) que face à un héro “air” ou “ténèbres”. ainsi on retrouve très vite des patterns classiques (en quinconce, en tas, en ligne…) à vous de forcer l’adversaire à se positionner pour en tirer avantage ensuite.

la riposte : chaque créature a une valeur d’attaque et une valeur de riposte, ce qui fait que certaines feront très bien leur job de défense et pourront ainsi contrer l’avantage du joueur qui a l’initiative (les créatures frappent chacune leur tour, pas de riposte si elle meure).

les capacités de combat : les créatures ont presque toutes des capacités, en grande majorité des capacités de combat il y en a des dizaines : balayage (frappe les 2 créatures adjacentes), ubiquité (frappe n’importe où), immunité à la riposte, charge (frappe la créature derrière la cible également), explosion (inflige des dégats à toute la rangée en cas de mort), garde magique (protège des dégâts magique la créature et les créatures adjacentes), vivacité (peut se déplacer et attaquer dans le même tour) etc… le placement a donc une importance capitale dans ce jeu, et quand il y a 4 ou 5 créatures de chaque coté du plateau, l’attaque se révèle parfois un véritable casse tête. cela donne un petit coté “échec” que je n’avais pas connu dans d’autres jeux et cela donne souvent lieu à des retournements de situation incroyable. de même il n’est pas rare de se retrouver coincé par le temps (2 minutes par tour) lorsqu’on essaie de trouver la solution optimale face à un placement adverse efficace, surtout quand on joue certaines factions plus tactiques.

les dégâts directs : très très peu de dégâts directs dans ce jeu, et toujours joués sous conditions particulières (ex. le joueur s’est défaussé d’une carte ce tour…). tout passe donc par le plateau de jeu.

les bâtiments : les bâtiments sont une sorte d’enchantement lié à la case sur laquelle ils sont déployés et apportent divers bénéfices au joueur.

les ressources : système assez classique avec 1 point de revenu par tour, sans limite (même si les parties sont généralement pliées aux tours 8-10), et ce coté inexorable qui fait que la moindre erreur se paye de sa vie dès la partie bien avancée car les grosses cartes sont très puissantes (“rejouez 1 tour” pour 6, fallait oser).

en terme de déroulement c’est plutôt classique : à chaque tour on pioche une carte, on reçoit une unité de “revenu” (la mana du jeu), et le héro peut au choix : augmenter son niveau de commandement/magie/fortune de 1, piocher une carte ou utiliser son pouvoir.
ce choix aura évidemment un impact très fort. ainsi les héros “standards” commencent généralement avec des niveaux de 1/1/2 qui permettent assez aisément de sortir des cartes adaptées à chaque tour tout en jouant un deck varié.
les héros plus “puissants” en revanche peuvent commencer avec seulement 1/1/1 ou 2/1/0 ce qui retarde tellement la sortie de certaines cartes qu’on en vient à jouer sans magie ou sans fortune (avec les risques que cela comporte), d’autant plus qu’on aura tendance à user du pouvoir du héro et donc retarder sa montée en compétence.

le jeu est (beaucoup) moins bourrin qu’un hearthstone, mais il reste assez rapide (comptez 5 à 15 minutes par partie).
certaines factions (inferno, bastion) sont très accessibles et permettent de “farmer” rapidement des cartes à petit niveau avec des decks “aggro” (agressifs) assez basiques.
certaines factions en revanche (sanctuaire, académie) proposent un jeu beaucoup plus technique et posé, qui pourra avoir du mal lors des 5 premiers tours mais qui déploiera un grand potentiel ensuite.

la communauté est plutôt bon esprit, peu de flame, des échanges intéressant, très peu d’abandons quand le mec en face ne fait que farmer du gold. pas de souci pour trouver un adversaire ou un tournoi, il y a encore suffisamment de joueurs actifs.

le jeu n’est vraiment pas radin, il est possible de se hisser dans les meilleurs ranks sans débourser un centime.
la campagne permet de débloquer environ 1’500 cartes, à cela s’ajoute des récompenses régulières, des decks offerts, des défis quotidiens, des achievements… enfin un système de craft et de sacrifice permet d’obtenir certaines cartes qui nous manque. concrètement, au bout d’une dizaine d’heures de jeu on aura environ 2’000 cartes et un deck viable dans chaque faction.

quelques petits défauts quand même :
une interface pas au top : log de combat famélique, (rares) erreurs de traduction, manque d’indicateurs, résolution stretchée sur PC…

un peu trop de capacités : certaines capacités apportent vraiment un plus tactique au jeu, mais je pense que le jeu n’aurait rien perdu à en simplifier, je pense notamment à la spécialisation entre dégâts magiques et physiques qui n’apporte pas grand chose à mon sens sinon rendre les premières parties parfois incompréhensibles, l’interface n’aidant pas. “pourquoi ma créature est morte ? parceque son attaquant avait ubiquité + déflagration ce qui a détruit son démon qui avait explosion de feu, son tireur n’a pas pris pris de dégât car il a une garde magique de 2 mais comme il a rage furibonde il a pu me faire les 3 points manquants à la mort de son démon… 3 + 1 + 3 le compte est bon”

des synergies trop appuyées : certes les débutants peuvent ainsi facilement se construire un deck efficace, mais parfois ça relève du gag quand on voit comment certains decks de niveau zéro peuvent sortir :

  1. je fais une recherche sur “vampire” dans l’éditeur de deck
  2. je mets toutes les cartes filtrées dans mon deck
  3. je roule sur mon adversaire.
    certes, c’est ce petit quelquechose que vous aurez mis dans votre deck et que les autres n’ont pas qui vous fera gagner, mais parfois c’est frustrant de se faire rouler dessus par un deck lambda juste parceque l’adversaire a gardé l’initiative depuis le début de match :blush:

TL;DR : un CCG vraiment F2P, bien conçu et très tactique qui vous demandera de vraiment réfléchir à chaque tour de jeu.


#107

Le jeu a l’air vraiment génial MAIS comme tu l’écris il est en basse résolution sur PC, je n’ai jamais pu réellement me plonger dedans car ça pète les yeux.
Et visiblement, les appels à mettre à jour cette résolution pensée pour Ipad sont restés lettre morte…


#108

j’ai pas trouvé ça insupportable, ça pourrait être plus joli mais ça rend pas le jeu injouable.

EDIT : un screen de l’écran en résolution par défaut :


#109

L’univers mystique des cartes « Magic »


#110

Qu’est-ce que c’est génial, putain. Je crois que j’avais loupé ça à l’époque de ton post.

Sinon le réalisateur de ton docu Magic pour Vice peut remercier Errol Morris.


#111

https://www.youtube.com/watch?v=NjtvhatST54

Le jeu de cartes Fire Emblem est finalement assez fidèle à Fire Emblem (du moins les règles de combat des versions 3DS).


#112

ono je te propose de continuer dans ce topic plus approprié.

j’avais pas fait gaffe ou bien ça n’existait pas dans le précédent build mais merci du tips, je viens de débloquer 8 paquets !

j’avoue que le niveau est pas mal monté depuis 1 mois là je suis level 16/17 avec mon deck magmar (pas mon meilleur ceci dit).


#113

(Nous parlons de Duelyst pour ceux qui débarqueraient)

8 paquets ? Il faut 100 thunes pour débloquer un paquet, les défis donnent 50 (de mémoire) mais il n’y en a que 2 par jours, ça fait donc au minimum un paquet par jour (si tu arrives à remporter les défis). A quoi il faut rajouter 15 thunes si on remporte 2 victoires par jour… mais c’est à peut-prêt tout ? Du coup tu as fait comment pour en farmer 8 aussi peu de temps ?

Ah ! Donc je suis pas totalement débile non plus, ça me rassure un peu :smiley:

Lors de ma dernière partie je suis tombé sur un mec qui s’est casté Frenzy sur lui même dès le départ de la game… frenzy sur un général à 25 point de vie, tu imagines le carnage ? Je ne sais même pas s’il est possible de dispel un général en plus. Et comme on peut pas le tuer en un coup (ni même le déplacer), la game était pliée dès le troisième tour. Impossible de temporiser, j’avais beau poser du rush, va remonter 25 PV. Ça me fait rire mais le déséquilibrage est parfois un peu abusé :smiley:


#114

Ce sont les challenges dans les proving grounds qui rapportent pas mal de gold.

C’est un artefact qui a donné Frenzy au général. Du coup si tu lui fais trois fois des dégâts l’artefact sera détruit et il perdra frenzy.

Je débute aussi, je suis rang 18. Globalement je fais juste les défis chaque jour donc je me laisse porter par le mouvement. Si vous voulez m’ajouter : Woland.

Sinon en cherchant mon rang, j’ai vu qu’on avait accès à nos replays dans notre profile et aux replays de nos amis sur leur profile. Je vais pouvoir revoir mon comeback qui m’avait surpris moi même lors d’une partie il y a quelques jours. :smiley:


#115

comme le dit diddums, ce n’est qu’un artefact, dont facilement destructible (3 dégâts et c’est fini) c’est même plutôt débile de se le caster en début de game vu la fragilité, alors qu’en milieu de partie avec un autre artefact qui donne +4 d’attaque, ça fait de belles frayeurs :slight_smile:
globalement, la force de magmar c’est son général (tu as expérimenté aussi celui qui en fait un 10/10… c’est très sale)


#116

Ok pour l’artefact (je me demande s’il en avait pas deux du coup), mais ça lui laisse tout de même 3 tours d’avance vu qu’il n’y a que mon général qui pouvait l’attaquer (il tuait systématiquement tous les mignons que je posais), le pire c’est que je n’ai pas eu le temps “d’éclater ma formation” pour éviter qu’il profite trop de Frenzy vu qu’au début il est préférable de rejoindre le centre rapidement pour pousser l’autre dans un coin (sous peine de se faire pousser soit même). Bref, c’était quand même une belle partie.

Derrière j’en ai gagné d’autres en Abyssian, c’est tout de suite plus simple quand on a débloqué toutes les cartes maîtresses :smiley:


#117

Je sais que vous êtes déjà occupés avec Duelyst, mais j’ai remarqué qu’un autre concurrent nommé Hex se tape de bonnes critiques. Apparemment, il vise beaucoup sur le PVE, ce qui me semble avisé pour se démarquer des autres.

J’ai essayé de me mettre à Hearthstone ce week-end mais très honnêtement, ça m’est vite tombé des mains (enfin pas littéralement heureusement). Je crois que c’est trop complexe ou pas assez complexe pour moi. Duelyst a l’air un peu plus chouette, ça me rappelle Shadow of the Tusk, qui se faisait passer pour un jeu de cartes en pleine folie Magic/Yugioh : fallait construire son deck pour avoir le droit de former son équipe, on gagnait des “cartes” pour débloquer de nouveaux persos, y avait un système de mana globale etc. En vérité, il s’agissait plutôt un tacos en PVP, jouable en ligne avec le Xband de la Saturn. Perso je l’ai récupéré bien tard et si je me souviens bien, impossible de lancer une partie en ligne (mais le solo/tuto d’une heure est dispo offline).

https://www.youtube.com/watch?v=tHIeTkfY7xw


#118

Au fait, puisque ça sort bientôt : quelqu’un a son permis de Culdcept ?
Ça vaut quoi comparé à tout ces jeux ? Truc totalement à part ? Dinosaure super archaïque ?


#119

C’est pas compliqué : est-ce que tu es très très fort au Monopoly ?


#120

Argl.