La revanche du topic vachement éclectique, limite bordélique


#38688

Autre lien pratique si vous voulez bitcher sur l’E3 en live, notre Discord bien sur !


#38689

#38690

(E3)

J’arrive à un point de lassitude où je ne vois que ce qu’une industrie peut produire : des jeux formatés et ultra balisés. Quel ennui, le secteur est figé par l’argent, rien de disruptif à l’horizon, aucune évolution, pas de nouvelles propositions, si je continue de jouer c’est pour les jeux à systèmes sinon je pense que j’aurais arrêté cette année. Sans déconner, narrativement, créativement, c’est le vide absolu, on verra ce que fera Koko mais en dehors de lui je ne vois personne d’habité par une mission.

Logiquement cette conf E3 ne m’a rien fait car je ne suis plus la cible. En dehors de Session et de Cyberpunk le osef est total. La cinématique de Session laisse penser que la ville est redevenue le personnage principal, comme dans Skate 1, ce qui est cool. La physique en revanche a l’air un peu naze (même dans la cinématique), comme s’ils n’avaient pas fait de progrès depuis, c’est bizarre.

Je n’ai aucune illusion sur Cyberpunk, il sera autant formaté que les autres, mais je serais quand même content d’explorer son monde.

Et puis le cloud, c’est une priorité pour l’industrie mais pas pour les joueurs, on va en bouffer.

Réveillez-moi quand il se passera quelque chose d’intéressant.


#38691

Attends Ono, tu attendais vraiment d’une conf E3 et Microsoft du jeu expérimental bousculant les lignes ? Keita Takahashi et Jeff Minter qui déboulent sur scène high as fuck pour annoncer leur collaboration sur un MMO en ascii conçu à partir d’une discussion entre un gamin de 2 ans et Cortana ? Et les premiers rangs qui hurlent oh yeah!!! entre chaque phrase ?

Perso, j’ai passé un très bon moment. Content de voir Sekiro, Cyberpunk, Chibi Gears et Horizon4 ou de revoir Tunic. Bonne surprise aussi de voir Ninja Theory racheté, ce qui devrait les mettre temporairement à l’abri du besoin.


#38692

Autant je trouvais celle d’EA pathétique, autant j’ai bien aimé celle-là. Il y avait des trucs intéressants.

Et Cyberpunk, bien sûr, qui a l’air super. Pour la petite histoire, les chiffres pseudo-random pendant la séquence de hacking comprenaient des clés de Witcher 3, et il y a une note d’intentions cachée de CD Projekt Red: https://i.imgur.com/1H4foqV.jpg


#38693

Non c’est ce que je disais je ne suis plus la cible, mais c’est toujours étonnant d’observer un “shift” dans une pratique, bon ça ne date pas d’aujourd’hui, mais le joueur que je suis devenu n’a définitivement plus rien à voir avec celui que j’étais hier, chaque salon me donne l’impression que cette prise de distance est de plus en plus rapide.


#38694

Je pense qu’on sera d’accord pour dire que la conf EA n’avait pas un grand intérêt, mais y a quand même quelques jeux qui peuvent valoir le coup dans ce qu’on a vu à côté.

Cela dit,
Fallout 76, outre le fait qu’il est online donc très peu pour moi, ressemble quand même beaucoup au 4 dans sa DA et ses environnement, avec certes des textures plus propres. Episode 4 qui avait pourtant montré qu’on pouvait faire quelque chose de très différent avec son DLC façon The mist / Dunwich.

Le chara-design de DMC4 ne me botte pas du tout. Le mec a l’air d’une tête à claque, la fille donne l’impression qu’on a voulu faire rentrer 2-3 archétypes au chausse-pied dans un même perso. Ca sent le jeu où j’aurai envie de couper toutes les cinématiques.


#38695

C’est vrai que Nero a l’air trop… adulte et sérieux. La tête à claque qu’il avait dans DMC4 faisait bien le boulot.

Cela dit… Il surfe sur son bras-transformé-en-missile, du coup pour moi ça va.


#38696

J’aimais pas Nero dans le 4 (en tant que personnage, parce qu’en temps que… euh… combattant, il était top) donc tout changement est le bienvenu.
De toute façon, tout se jouera sur la qualité et variété des armes et des ennemis, vu qu’il y a aucune raison d’être inquiet pour le moteur. Curieux aussi de voir le 3e perso jouable… Apparemment, nouveau mec?
J’espère juste que ça sortira pas trop près de Bayo3.


#38697

Wauquiez ?


#38698

J’ai vraiment du mal à croire que ce soit vrai mais bon, on parle de Trump après tout.


#38699

I can’t even.


#38700

La Neo Mini en action.


#38701

C’est encore plus petit que ce que je pensais. J’ai de sérieux doute quand à la jouabilité du bousin, en particulier sur les jeux de baston.


#38702

L’écran a l’air excellent. :open_mouth:


#38703

Puyo nous dit que non, apparemment.

C’est bête, j’aurai bien aimé une mini-borne abordable et facilement hackable sur mon bureau au taf.


#38704

Un article assez édifiant sur la pédophilie.


#38705

À en croire ce site d’avis donnés par des employés japonais sur leurs entreprises, Climax Entertainment a fait faillite dans la plus totale confidentialité il y a de cela 3/4 ans (il n’y a eu aucune annonce officielle). Je voulais me renseigner à nouveau sur eux alors que je me suis remis récemment à Crash City Mayhem/Runabout 3D après une période de disette vidéoludique.

Je suis inconsolable.


#38706

Il me semble qu’on avait abordé le sujet quand le site officiel de la boite a fermé.
En gros, le dernier jeu listé sur leur site était la version e-shop de Runabout 3D, sorti le 29 août 2013.
Le 11 août 2014, le site a fait peau neuve avant d’être mis en maintenance en janvier de l’année suivante. Le site a fermé quelques mois plus tard. Dixit l’une des news du site, Climax était affilié à une boite qui gérait des logements pour séniors et dont le site est toujours en ligne.

Outre l’absence de Climax des réseaux sociaux (mais c’est aussi le cas d’un certain nombre d’autres boites japonaises un peu anciennes), j’ai du mal à comprendre le silence radio autour de cette fermeture. Le boss de la boite a pourtant accordé des interviews pour des publications papier depuis que le site est tombé. Y a sûrement un site japonais qui recense les cessations d’activité et qui permettrait de connaitre la date de fermeture, mais j’ai sûrement un tas de chose plus fun à faire aujourd’hui.

N’étant pas un grand amateur de jeux de caisse, mes souvenirs de Climax remontent presque tous à mon enfance. Landstalker évidemment, Shining Force aussi, même si on le doit surtout aux frères Takahashi qui se barreront peu après, et Dark Savior enfin, avec son pitch à la Alien 3, son histoire où tout se décide dans les trois premières minutes et son ton plus adulte que la moyenne des jeux de rôle japonais. Il doit piquer un peu les yeux aujourd’hui mais j’ai toujours de l’affection pour lui.
Quant à la période Dreamcast, Blue Stinger et Time Stalker ont été des déceptions (même si les deux m’ont fait de l’oeil à l’époque), Illbleed ne m’a jamais attiré et Virtua Athlete 2K me fait marrer, mais pas pour de bonnes raisons.

J’ai l’impression que la boite s’est peu à peu vidée de ses têtes pensantes, ne restant à bord que Kan Naito et son égo quelque peu encombrant. Entre les Takahashi qui se barrent au bout d’un an ou deux, une autre partie du staff qui part fonder Matrix Software (Alundra, une autre de mes déceptions) et le décès prématuré de Shinya Nishigaki qui avait monté la filiale Climax Graphics (Blue Stinger, Illbleed), je suppose que la boite devait déjà avoir quelques difficulté au passage à la génération PS2.


#38707

Je tombe là-dessus par hasard, c’est old de trois ans mais le sujet est cool : de l’utilisateur des couleurs en game design :


J’ai suivi ça un peu de loin, mais il m’a semblé que Boulette était étonnamment calme pendant cet E3, non ? Je ne sais pas si c’est lié au fait que chacun avait mieux à faire, que l’E3 a perdu de sa superbe, que Walmart avait un peu tout gâché, qu’il n’y avait pas vraiment grand chose de fou ou un peu des quatre. En tout cas à mon niveau j’en retiens le sentiment étrange d’avoir vu deux salons en un, un très court-termiste focalisé sur les jeux sur le point de sortir dans l’année fiscale, et un autre focalisé sur des jeux qui sortiront probablement, au mieux, dans deux FY - genre TES VI, Starfleet, BGE 2, voire Cyberpunk 2077 et Halo Infinite. J’aurais aimé un peu plus d’entre-deux, ne serait-ce que pour faire tourner l’économie du désir.

Sinon côté jeux, je retiens surtout Resident Evil 2, très intelligent remake, et The Messenger, sorte de Shovel Knight meta qui a la bonne idée de prendre le thème du retrogaming comme un point de départ créatif plutôt que comme un carcan imposé rigide.