Le Falcom Club contre les nazes et les misanthropes (Page 1 = 56K out)


#81

Hop des images de Brandish en pagaille. Au vu des cartes, c’est clairement un remake du premier, sauf qu’ils ont changé les thèmes visuels des niveaux. Où est passé le joli caca marron clair moche du premier monde ?


#82

Ils font chier avec leurs designs portraits 2D statiques trop merveilleux qui donnent envie de prendre le jeu juste pour ça. >_<


#83

Tiens bonne idée, comparons-donc la meuf du magasin de sorts :

PC-98

SFC

PSP

C’est marrant de voir tant de gens enthousiastes autour de ce remake vu à quel point la grande majorité du Net occidental chie sur ce jeu depuis des années.


#84

Hop, le trailer de Brandish PSP.

Comme on pouvait s’y attendre, le bouleversement de cette version est que la 3D permet au jeu de mettre en scène la rotation du niveau. J’explique pour ceux qui ne connaissent pas Brandish (et n’ont pas regardé le trailer) : le jeu est super déstabilisant parce que le sprite du héros regarde toujours vers le haut ; c’est le décor entier qui change d’orientation. Exemple au tout début du jeu :

On vient juste de commencer la partie et de monter prendre la première porte. Notez la petite boussole en haut de l’écran ; on se dirige vers le nord. Si l’on va vers la gauche…

Bim ! C’est tout le décor qui change d’orientation d’un seul coup. Mais sans aucune rotation ou animation dans le décor, à l’arrache comme vous venez de voir les deux écrans sur ce post. Remarquez d’ailleurs le message sur le mur, tout bonnement invisible si on ne tourne pas la caméra vers l’ouest (notez la boussole encore une fois ; elle est très précieuse dans ce jeu). Evidemment, une grande partie des énigmes et des pièges du jeu reposent sur cette gestion tarabiscotée de la caméra ; c’est ce qui rend le jeu insupportable chez ceux qui l’ont lancé vite fait mais exaltant pour ceux qui persévèrent. Vers la fin du jeu

Spoiler

on se tape même quelques étages dans le noir complet, ce qui rend le labyrinthe évidemment encore plus retors puisqu’on doit constamment se rappeler dans quelle direction on avance tout en mémorisant le niveau.

On peut heureusement straffer, sinon on deviendrait fou.

La rotation progressive change pas mal de choses, je trouve même que cela casse un peu le trip parce que la désorientation du joueur fait partie intégrante du challenge de Brandish. Mais par contre, cela rendra l’expérience sans doute un peu moins abrupte pour ceux qui découvrent le jeu avec ce remake. Je me demande si Dôra/Dela (la sorcière poster-girl) sera jouable dès le début ou bien s’il faudra débloquer son scénario. Le site officiel propose déjà des goodies. Notez le “br1_psp” dans l’URL, laissant espérer que les suivants ressortent si le premier marche assez bien.


#85

Falcom a ajouté une nouvelle vidéo de Brandish sur le site officiel du jeu. Elle dure trois minutes et présente le concept général ainsi que les différentes nouveautés du jeu. La vue est vraiment proche du perso dans ce remake ; j’espère qu’ils laissent la possibilité d’éloigner la caméra. Ils ont aussi rajouté un mode tutorial dont je saisis mal l’intérêt.

Si vous préférez un stream :

On peut aussi y apprécier la bande-son réochestrée, qui est franchement tellement “réinterprétée” que j’ai eu un peu de mal à la reconnaître.


#86

Il semblerait que Falcom prépare une grosse annonce à la Ys Fair en mars. C’est en tout cas ce que racontent les moonspeakers de l’Internet.


#87

Les deux seuls projets mentionnés dans leurs résultats financiers mais qu’ils n’ont encore jamais montré sont Ys 7 et Eiyû Densetsu 7 donc bon, le suspense est mince.


#88

On peut pécho des extraits de la bande-son de Brandish dans la section downloads du site officiel :
http://www.falcom.com/br1_psp/download.html

Je ne trouve pas ça abassourdissant.

Sinon, un nouvea radio drama de Sora no Kiseki SC sera diffusé en avril.


#89

Voici à quoi ressemble Ys SEVEN :
http://videogamerx.gamedonga.co.kr/zbxe/news_user_gamenews/1133889

Les artworks sont terrifiants (achevez ce pauvre Adol…) mais le jeu a l’air de tenter des choses. On incarne trois persos : Adol, Dogi et une archère toute cheumo. il y a également deux pages consacrées à Ys I&II, qui ne semble être qu’un portage++ d’Ys I&II Eternal.


#90

Cela fait bizarre de rejouer sur PSP. Bon ben il fait parfaitement son office, ce remake de Brandish. Si je ne me trompe, les premiers niveaux sont les mêmes trait pour trait (mis à part des détails minimes genre un PNJ supplémentaire au départ). La caméra me parait tout de même trop près de l’action, mais cela n’est pas gênant pour l’instant. On peut modifier les cartes malgré l’automap. On peut également alterner à loisir entre la version originale (FM) et Arranged très réussie de la bande-son. Les illus sont toutes magnifiques. Les persos des boutiques ne sont pas doublés par contre.

Au niveau des différences de contrôle, à part la caméra, j’ai l’impression que les ennemis respawnent beaucoup moins vite et que le Rest est plus efficace. Mais ma mémoire me joue peut-être des tours là-dessus et cela dépendait peut-être des versions. Je trouve le jeu facile mais j’avais déjà été surpris par cet aspect en y rejouant sur SFC en 2007. Sinon il y a un objet dont je ne me souvenais pas, le Retry Pan qui permet de créer des checkpoints avant un passage. C’est nouveau, il me semble. Je ne retrouve pas l’entrée du niveau secret sinon, mais ils l’ont peut-être viré ou ont changé son accès.

C’est fou comme le système de caméra est moins perturbant une fois représenté en 3D. Ca perd de son charme, sincèrement.

[edit] Ah si un dernier truc, je me demande s’ils n’ont pas refait le coup de Zelda en rendant possible de voir les pièges au sol via une légère modification de texture ; il était impossible de distinguer les sols piégés à l’origine. Cela serait vraiment con car cela rendrait un objet (que l’on peut encore acheter) parfaitement inutile. Mais je n’y ai pas trop prêté attention vu que je connaissais tous les pièges donc je ne l’ai remarqué qu’en cherchant le niveau secret. Il faudrait que j’y prête plus attention un peu plus loin dans le jeu. J’espère que Falcom n’a pas gaffé là-dessus et que je m’imagine des choses.


#91

Ouhlala, que de souvenir ces Ys.
Je me souvient encore que c’est une certain Dorothée CAMIN qui m’a emprunté mon Ys III sur SFC. Ma toute première cartouche US que je n’ai d’ailleurs jamais revue. T_T

Vous avez joué aux Ys suivants, vous les avez trouvés bien ou bof ?


#92

Elle était mignonne au moins ? Le nombre de filles mignonnes qui m’ont piqué des trucs…

Si tu parles de jeux récents, Ys Felghana est très bien. D’ailleurs c’est un remake du 3.


#93

Mon début de présentation en page précédente est tout abimé par le méchant site tout miteux hiboox. Mais c’est vraiment bien Ys : Oath in Felghana


#94

Y’a plus qu’à aller la récupérer.


#95

Merci pour vos réponses. ^^
Bon ma World Company ne me permet pas d’accéder au livre des visages… Je regarderai ça ce soir Axel.

De mémoire, on était au collège ce qui n’est clairement pas l’époque la moins ingrate question physique en début de vie. Mais maintenant que j’y repense, je crois bien qu’elle m’avait également piquée une montre. oO


#96

Falcom est heureusement revenu à la raison, a foutu ses persos hideux à la poubelle et a embauché l’illustratrice de Star Ocean 4 pour Ys Seven (vous pouvez cliquer sur les illus de Famitsu pour les agrandir). Dogi et toute la fanbase Falcom les remercient.

Tout de suite, ça va beaucoup mieux.


#97

Le site officiel d’Ys SEVEN avait ouvert la semaine dernière avec… rien dedans (décidemment, que de faux départs). Mais vendredi, conjointement à l’annonce officielle du nouveau charadesign ci-dessus, Falcom a enfin ajouté du contenu.

Falcom va également presser un CD compilant des ziques de tous les Ys, y compris Ys 7.


#98

Première remorque de Ys I&II Chronicles sur PSP.

Falcom a perdu de l’argent cette année, à l’instar d’autres éditeurs de niche tels que Marvelous ou NIS.


#99

VantageMaster fait l’objet d’un article chez HCG101.


#100

Dommage que cela soit vite compilé sur une page, sans véritable exploration des valeurs/particularités stratégiques du jeu. J’ai toujours été une buse infinie à VM ; c’est très frustrant.