Le nouveau topic des questions informatiques


#7101

J’aime toujours ma Pebble Time (deux ans déjà) et n’utilise jamais ses fonctions de fitness.

Je pense que le principe d’avoir une deuxième interface à son téléphone est une piste intéressante à creuser, mais probablement tout à été phagocyté par le modèle Apple/Google d’un autre bidule connecté indépendant.


#7102

J’en ai déjà une, pour la connectivité j’ai toujours ma Pebble également mais son écran est noir et blanc, je dirais pas non à un chouette écran comme Apple sait les faire, mais sur une montre qui se focaliserait sur les complications et les écrans virtuels.


#7103

C’est à dire que comme dit Camarade Chev, l’idée c’est d’apporter de la valeur ajoutée via le wearable. Il y a sûrement un marché pour les montres à complications, mais ça resteraient “juste” des montres, et c’est pas la stratégie Cupertinesque. Mais je pense à Xiaomi, eux s’en foutent et vont sans doute prendre ce secteur BTW (et je sais pas si tu regardes un peu leur matos, mais elles sont carrément cools leurs montres).
L’Apple Watch se vend très bien, tous les gens urbains qui veulent faire du sport mais n’y arrivent pas se disent “avec ça, je vais enfin réussir” (ce qu’ils en font derrière, c’est un autre pb). Et surtout Apple essaie à fond de devenir un pourvoyeur de bien-être/santé/monitoring paramédical. Et la watch est l’outil rêvé pour ça, et ça marche pas mal du tout.


#7104

Ah mais je n’ai aucun doute là dessus :slight_smile: Comme je n’ai aucun doute sur le fait que je ne filerai pas une thune à une boite chinoise pour tout ce qui est connecté.

J’aurais volontiers filés mes thunes à Apple s’ils avaient un produit qui me convenait, vu que ces derniers mois j’ai beaucoup été rassuré sur leur gestion de la vie privée. Ils ne leur reste plus qu’à tuer itunes, d’arrêter leurs conneries de “j’enlève tous les ports les plus importants d’un PC”, de laisser les gens copier ce qu’ils veulent où ils veulent sans forcer la main, et je change mon laptop dans la foulée.


#7105

C’est un peu ce qu’ils font avec la création d’Apple Podcasts et Apple Music, remarque. Je pense qu’idéalement ils veulent se débarrasser de l’appli native et te faire passer par leurs serveurs pour tout service de ce genre à l’avenir. Perso j’utilise VLC pour gérer ma Playlist sur mon Mac quand je ne suis pas sur Parallels.

Bon là, par contre, rien n’a changé…


#7106

Le démantèlement d’iTunes a déjà commencé mais ça risque d’être long vu la centrale nucléaire que c’est. Je ne comprends toujours pas le fonctionnement d’Apple Music (ça doit faire un an que je suis abonné) et j’aimerais bien une remise à plat qui sépare réellement le service d’iTunes et de son concept de bibliothèque, ajout d’album, etc.

C’est un peu comme les disquettes et les lecteurs de CD, au début ça gratte un peu mais après tu te retournes et tu te rends compte que ça fait X années que tu n’en as pas utilisé. J’imagine qu’avec l’adoption probable de l’USB-C par l’iPad (et peut-être l’iPhone) il n’y aura pas de retour en arrière.


#7107

Ouai ben en attendant je me retourne et je me rends compte qu’il me manque au moins 3 ports USB pour brancher mes contrôleurs et ma carte son, donc bon :slight_smile:


#7108

Hein ? Les cartes son, ça se branche en USB maintenant ?


#7109

Oh ça fait un moment, depuis l’abandon des ports firewire et PCMCIA par… Apple ? :rofl: (et des PC aussi hein)


#7110

Y’a 4 ports USB sur les Macbook Pro. OK, c’est de l’USB C, mais rien qu’un plug tout con à 7€ les 2 sur Amazon ne puisse régler. Et vu qu’il y a des chances que tu passes par un hub de toute façon derrière…

Pour iTunes, c’est en cours effectivement. Avec Apple Books, Apple Music sur iOS, la TV App partout… Plus possible d’acheter des apps iOS depuis iTunes, et l’App Store Mac séparé…

iTunes ne sert vraiment plus qu’à Apple Music sur Desktop et à sauvegarder ton iPhone en local…
La partie sur sauver où tu veux, je ne vois pas vraiment ce que tu veux dire. C’est fini l’époque des sauvegardes mystérieuses dans des bilbliothèques. Maintenant tu choisis dans quel dosser tu mets tes fichiers, et où tu sauves. Des dossiers (et des vrais, pas des boîtes) pré-déterminés existent et te sont proposés, mais tu peux direct cliquer sur un autre. Et avoir dans tes dossiers favoris d’autres dossiers que tu peux choisir d’un clic de partout. L’ergo desktop a rarement été aussi bonne qu’aujourd’hui sur Mac (depuis le Système 7.5 même je dirais).

Le plus gros frein que je vois pour toi Cyril, c’est que finalement, côté musique, il manque plein de plug ins freeware/shareware ou venant de petites boîtes pas riches (genre tonebytes), ou de vieux VST legacy indispensables (pour moi) comme le Akai VC Vocoder.

Le reste, si on met de côté le prix “premium”, je trouve qu’il n 'y a pas grand chose à en redire.


#7111

Je reconnais volontiers leurs efforts, le déploiement du dernier OS à également prouvé qu’ils faisaient attention à l’obsolescence programmée donc Apple a regagné ma confiance sur pas mal de points.


#7112

C’est très clairement un des enjeux majeurs de la boîte en ce moment : se démerder pour sortir de l’image de méchant Gafa (et même pourquoi pas, se sortir de l’acronyme à terme).

Etant la seule boîte des 4 qui ne fait rien des données personnelles de ses utilisateurs (et d’ailleurs n’y ayant même pas accès) car gagnant son fric sur la vente de matos et de services (Apple Music, iCloud, x% sur les apps vendues et leus abonnements via l’App Store, etc). Apple veut à tout prix le montrer, et passe la seconde sur des considérations environnementales et “fair game” comme l’obsolescence programmée.

Mais le risque c’est qu’à le crier partout, on se dise “pourquoi ils font ça ceux-là” et que ça génère un effet streisand inversé. Du coup c’est un peu en demie-teinte pour le moment. J’attends avec impatience de voir le prochain event l’année prochaine pour savoir si ils vont enfin en faire une ligne directrice publique forte.


#7113

Pour le boulot je suis environ à 50/50 sur Mac et PC. Je dois renouveler une partie de mon matériel l’année prochaine et il y a de fortes chances que je repasse à 100% sur Mac au quotidien. J’espère sincèrement que la période sombre du MacPro poubelle est derrière nous, ce sera le facteur déterminant.


#7114

Ah bin tiens, Tim Cook chez Vice sur le sujet (entre autres)


#7115

Les campagnes de phishing s’intensifient et deviennent de plus en plus compliquées à repérer, j’en ai reçu une de Gandi hier, et le truc dingue c’est que ça venait de support@gandi.net, comment ils font ?

En tout cas pas de faute d’orthographe, c’est écrit en bon français, ça vise les bons domaines, c’est vraiment trompeur.


#7116

Si la question est comment ils font pour utiliser des adresses d’envoyeurs légitimes, c’est fastoche: c’est l’envoyeur qui renseigne le champ de l’envoyeur dans un mail. Bien sûr n’importe quel client mail le fait automatiquement avec la bonne adresse mais techniquement tu peux écrire n’importe quoi, c’est juste un champ texte.


#7117

Je ne pige pas que ce trou de sécurité ne soit pas encore bouché depuis le temps ? Comment tu veux que ma mère s’en sorte.

D’ailleurs j’ai passé mon week-end à faire du parent support, ils avaient des questions super légitimes, quand on prend un peu de recul les OS sont toujours autant imbitables…


#7118

C’est parce que ça n’est pas tant un trou de sécurité qu’une erreur fondamentale de compréhension du service et de son intention, y compris dans une certaine mesure de la part des développeurs de clients mail.

Imagine que tu reçois demain dans ton vrai-courrier-en-papier une lettre dont l’en-tête te dit qu’elle est du président de la république qui t’annonce que tu vas recevoir la Légion d’honneur. Normalement (là je fais des suppositions peut-être hâtives sur tes relations, hein) ça va te paraître bizarre. Même si l’en-tête dit que ça vient de lui, tu ne vas pas la croire comme ça. La marque postale? N’importe qui peut envoyer une lettre de n’importe où en france, ça n’est indicatif de rien. La signature? Ah oui, si la signature est légalisée c’est elle qui fait office de certification (il y a sûrement des certifications supplémentaires pour le président mais tu vois l’idée). Mais bon, que ça soit pour la légion d’honneur ou un pote qui veut te taper des thunes, tu vas probablement vérifier par d’autres moyens que la lettre est authentique, genre en demandant directement à l’envoyeur ou un de ses représentants.

Ce petit conte dans le monde du courrier physique n’est pas juste une métaphore pour les courriels: c’est exactement ça. Le système des mails a été construit à dessein d’après ce modèle. Le champ envoyeur, partie de l’en-tête, n’a pas vocation d’authentification, pour ça tu vas employer une signature électronique dont c’est le rôle.

Cela a été fait pour permettre des actions périphériques qui sont normales pour un système de courrier, en général liées à l’aspect organisationnel. Par exemple, même si tu as vraiment reçu la légion d’honneur ça n’est pas le président qui a écrit et posté la lettre, c’est un secrétaire qui l’a fait pour lui, mais la lettre aura le nom du président et pas celui du secrétaire, et en réponse tu adresseras ta lettre au président et pourtant c’est son secrétariat qui la recevra et la traitera.


La raison pour laquelle les gens se font avoir avec les mails et pas le courrier, c’est… Ah mais non, les gens se font aussi avoir par courrier. Bon, si ça vient d’un pote, on va se méfier, mais si ça a l’air assez officiel on peut se laisser avoir. Ce que la forme électronique apporte, c’est la facilité et quasi gratuité des envois et l’immédiateté du service rend naturellement les gens moins méfiants.

La solution, les signatures électroniques, est très mal connue du commun des mortels mais en fait, la légalisation de signatures aussi donc c’est kif-kif.

EDIT: Ah, j’ai oublié la fin: pourquoi on n’a pas une surcouche standard et automatisée pour lesdites signatures, directement intégrée aux mails? Cela devrait venir des devs de clients et serveurs mails, et donc il faudrait qu’ils se mettent d’accord pour un standard, et naturellement différentes entités ont différentes idées sur le sujet.


#7119

(Laisse moi résumer ça assez simplement : c’est nul)

Je suis en train d’écrire un article sur le chiptune, et j’essaye de déterminer à partir de quel moment les ordinateurs et les consoles de jeux ont arrêté d’utiliser des cartes sons spécifiques pour synthétiser des sons, et à partir de quel moment le streaming de fichiers audio est devenu la norme.

Et ça ne correspond pas très exactement au moment où les premiers systèmes CD font leur apparition, car la Saturn (cette salope) disposait encore d’un super moteur FM en plus de ses capacités de streaming. Chez Sega c’est manifestement la Dreamcast qui trace cette frontière, avec un système son qui gère le MIDI au format XG mais c’est tout, j’aimerais d’ailleurs savoir si des jeux en tiraient vraiment parti.

Chez Nintendo ça semble s’être arrêté dès la N64, je n’ai pas encore creusé les systèmes portables mais pour des questions de rétrocompatibilité avec la Game Boy il me semble qu’en plus de pouvoir streamer des échantillons la GBA pouvait encore générer 3 canaux de synthèse.

Pour les PC c’est plus compliqué vu que l’on peut toujours acheter des cartes sons spécifiques si on le désire, mais en natif, j’imagine que ça correspond plus ou moins au moment où les premières cartes sont embarquées ont fait leur apparition sur les cartes mère.

Last but not least, il y a eu toute une gamme de téléphones portables avec de superbes puces MIDI à l’intérieur, c’est clairement un domaine que je vais creuser dans les mois à venir. Si vous connaissiez des gens qui bossait là dedans à l’époque des téléphones à clapet ça m’intéresse.


#7120

J’ai rien de constructif à ajouter mais je veux bien un lien ou un nom de magazine à acheter une fois que ce sera publié.