Le topic des chiffres.


#3421

J’ai hâte de voir le Franga du jeu Asphalt 9 à la prochaine Japan Expo.



Pour reprendre les termes de Venture Beat, Google débauche le « gourou » du PSVR, du PS Move et de l’EyeToy, Richard Marks, probablement dans le cadre du projet Yeti, leur console de jeu top secrète dont toute l’industrie est au courant.



Encore un bon trimestre pour Sony, notamment grâce à Fortnite et God of War qui ont maintenu très haut les ventes de la PS4, toujours aussi peu inquiétée par les différentes formes de la XBox One en dehors du marché nord-américain. On en est à 82.2 Millions de PS4 écoulées à fin juin 2018, et l’objectif pour cette année fiscale passe de 16M à 17M de machines vendues.



Un update sur les ventes de la Nintendo Switch, dont son constructeur compte toujours vendre 20 Millions d’exemplaires cette année (fiscale = d’ici le 31 mars). Les chiffres sont arrêtés au 30 juin dernier. Mario+Rabbids n’est pas mentionné puisque c’est un jeu Ubisoft en dehors du Japon.

Nintendo Switch : 19.67 millions
Sur ce premier trimestre: 1.88 millions

Super Mario Odyssey: 11.17 millions
Mario Kart 8 Deluxe: 10.38 millions
The Legend of Zelda: Breath of the Wild: 9.32 millions
Splatoon 2: 6.76 millions
1-2 Switch: 2.45 millions
ARMS: 2.01 millions
Kirby Star Allies: 1.89 millions
Xenoblade Chronicles 2: 1.42 millions
Donkey Kong Country: Tropical Freeze: 1.4 millions
Nintendo LABO: 1.39 millions
Mario Tennis Aces: 1.38 millions

Les ventes de LABO cumulent les deux packs. BOTW a passé les 10 millions en comptant la version Wii U et s’est d’ailleurs mieux vendu que Super Mario Odyssey sur ce trimestre. Donkey Glaçon a déjà dépassé la version Wii U, comme MK8DX avant lui.


#3422

Wow, 1.42 millions pour Xeno 2 ! Il me semble que c’est les meilleures ventes de la franchise, et en y pensant deux secondes, les meilleures ventes de toute la carrière de Takahashi !

Je suis content, au moins on aura une suite. <3


#3423

Il était graphiste sur tous les FF (et une tripotée de jeux Square) de la Super Famicom donc faut pas déconner mais, si tu te limites à sa carrière de réalisateur et producteur, c’est en effet devenu la meilleure vente de tous ses Xenotrucs (et surtout certainement de très loin le projet le plus rentable).

Pour info, c’était en fait déjà le cas au trimestre précédent puisque Xenoblade 2 en était déjà à 1.3 millions et que Xenogears a officiellement terminé sa carrière sur 1.19 millions de ventes. C’est surtout un énorme carton en Occident et je pense que le vrai défi commercial d’un futur épisode sera de grossir au Japon malgré l’érosion générale du public RPG sur les consoles traditionnelles au profit des RPG Free-To-Play sur téléphones.


#3424

Oui ,évidemment je parlais des chiffres de ventes pour sa carrrière de réalisateur. D’ailleurs, j’étais certain que Xenogears n’avait jamais atteint le million (les derniers chiffres que j’avais lu étaient à genre 900 000).

Est-ce que c’est pas peine perdue pour le faire marcher au Japon ? J’adore le jeu, mais l’esthétique manga-shônen est quand même au max du max sur ce jeu, en plus du système de jeu mi xeno mi gasha pokemon des blades… si tout ça ne marche pas, je sais pas vraiment ce qu’il va pouvoir rajouter.


#3425

Peut-être une esthétique MOINS animu…? Vu que la console est populaire auprès d’un large public et que les grotakus sont plutôt sur PS4 et mobile, faire dans la glaire a peut-être parlé à un public qui n’était pas prêt à aller sur Switch, et a éloigné un public plus généraliste ?

Puisqu’on parle de jeux grands public, ça en est où Bayo 2 ? Est-ce que ça a réussi à battre les chiffres WiiU, ou c’est le seul à rater le coche ?


#3426

@Rom
Tu dois sans doute confondre avec les ventes japonaises puisque Xenogears (comme Parasite Eve avant lui) avait fameusement été un « échec » en ne réussissant pas à passer le million. Mais en rajoutant les 280.000 exemplaires livrés hors du Japon (donc principalement aux US), le jeu a passé le million d’exemplaires distribués.

On parle évidemment d’une autre époque pour les ventes de RPG sur l’archipel ; aujourd’hui un franc succès se situerait plutôt autour de 300.000-500.000 ventes, et les ~200K de Xenoblade 2 le placent déjà dans le haut du panier, et en nette progression sur les précédents. C’est une pure supposition mais je pense surtout qu’il est en train de progressivement saper une partie du public qui a lâché Tales.

Les deux problèmes que je vois pour Xeno, c’est que #1 je sais pas si le jeu attire les meufs et ce sont elles le nerf de la guerre pour n’importe quel franchise otaku aujourd’hui #2 ce sont les vieux et vieilles qui jouent aux RPG alors qu’au Japon ce sont les jeunes fans de Splatoon qui squattent la console. Mais je pense aussi que Xenoblade 2 est sorti au bon moment pour l’Occident et un peu trop tôt pour le Japon. Octopath semble avoir chopé le timing parfait cet été par contre, vu les ruptures un peu partout.

(Mais est-ce que ça vaut le coup de draguer à tout prix le marché japonais si tu as conquis l’Occident ? FF15 semble répondre que non.)

@Iggy
Les chiffres trimestriels ne mentionnent généralement que les jeux qui ont franchi le million d’exemplaires vendus, (donc) pas de nouvelles pour Bayo.


#3427

Combien d’argent est accumulé sur les carte pré-payées de starbucks? (en gros de l’argent qui dors dans leur comptes)

1,3 Millards de $

Ils estiment que 44Millions de $ ne seront pas utilisé et donc passe a la colonne revenu.

Je me demandes comment ca se compare avec les magasins digitaux pour le jeu video. Surtout dans les pays comme l’Allamagne qui utilisent beaucoup les cartes pré-payée.


#3428

Bon petit recap en vidéo du business de Netflix.


#3429

Déjà le million pour Octopath, qui confirme le regain de forme des AA japonais sur cette génération. Une grosse partie des ventes vient de l’étranger puisque le jeu est concrètement en rupture de stock constante au Japon depuis sa sortie.


#3430

Kazuo Okada, fondateur et patron des casinos et machines de pachinko Universal Entertainment, accessoirement estimé comme la seizième fortune du Japon, a été arrêté à Hong Kong il y a quelques jours. (Et vite libéré sous caution, mais ça sent le roussi.)

Pourquoi cette histoire m’intéresse ? Sa boîte Universal, qu’il a fondé en important des jukeboxes puis en misant astucieusement sur le boom du pachinko, a fort logiquement flirté avec l’arcade et on leur doit notamment trois jeux assez importants dans les premières heures de l’arcade nippone : Space Panic (1980) considéré par d’aucuns comme un ancêtre des jeux de plateforme façonnés par Donkey Kong (et dont les mécaniques sont très proches de Lode Runner), Lady Bug (1981) qui a connu son heure de gloire en faisant partie du line-up de lancement de la Colecovison, et Mr. Do! (1982) qui a lui aussi connu son petit succès dans la vague des jeux à la Pac-Man, et de Dig Dug qui venait de sortir quelques mois plus tôt.

Mais plus proche de nous, on connaît surtout Universal sous leur éphémère rebranding Aruze, qui les a d’abord conduit à acquérir Seta en 1999 pour les aider à financer le système Aleck64 (carte d’arcade basée sur la technologie N64) puis fameusement racheter SNK, au plus mal après les échecs consécutifs de la Hyper Neo Geo 64, de la Neo Geo Pocket Mini et de Koudelka sur PS1. Le mariage n’aura duré que deux ans, conclu de manière très acrimonieuse avec une poursuite en justice de Kawasaki en 2002 pour récupérer les droits des IP avec sa nouvelle boîte Playmore, mais Aruze conservera la garde de Sacnoth/Nautilus qui pondra pour eux la trilogie Shadow Hearts sur PS2.

Aruze/Universal s’est complètement désengagé du jeu vidéo depuis, en quittant notamment l’association JAMMA en 2008 quand ils ont décidé de fermer Seta.

J’en discutais avec Prof de MMC qui me disait que cette arrestation survient certes quelques mois après que le mec ait été chopé par son Board la main dans le pot de miel, mais surtout juste après l’adoption controversée d’une nouvelle loi sur les casinos et jeux d’argent au Japon, ce qui confère à ce fait-divers un parfum de politique internationale.


#3431

Final Fantasy XV, un jeu rentable mais pas forcément pour les raisons qu’on imagine.

The mobile strategy game Final Fantasy XV: A New Empire earned a whopping $380 million so far since its release 13 months ago, significantly out earning every single Square Enix MMO combined. Final Fantasy XIV, Final Fantasy XI, and Dragon Quest X earn about $280 million a year combined according to Square Enix’s publicly disclosed earnings reports.

Final Fantasy XV: A New Empire has more than 45 million players worldwide. U.S. players account for the bulk of revenues, but on a per-install basis Japanese players out spend U.S. players 6 to 1 with U.S. users spending $10 on average per install and Japanese at $60.


#3432

C’est un chiffre impressionnant, je me demande si ça reste supérieur aux meilleures années des MMO, tiens.


#3433

Aucune idée, mais il ne faut pas oublier que c’est Machine Zone qui récupère une grosse partie du pognon de A New Empire, et que Squenix en touche ensuite une partie en royalties, façon Nintendo / Pokémon GO, alors que Squenix récupère pratiquement toutes les thunes générées par ses MMO.



Comment le AC Milan a fait banqueroute, et qui les a racheté. Avec des hommes d’affaire chinois louches et la dette argentine dedans. Ce club a quand même un talent certain pour attirer les fils de pute.


#3434

Patrick Söderlund, figure emblématique du EA contemporain, quitte la boîte.



Une restructuration inopinée de l’Autorité chinoise de régulation des jeux vidéo plonge soudainement toute l’industrie locale dans le brouillard, en témoigne l’annulation soudaine de la mise en vente officielle de Monster Hunter: World sur la plate-forme de téléchargement de Tencent (les joueurs ont jusqu’au 20 août pour se faire rembourser).