Le topic des lectures


#1361

Le Mega Game Story Bundle est plus que valable pour 12$ ! :o


#1362

Wow Matthew Kumar ce nom surgi du passé. Faut que tu me vendes ce bundle un peu plus, là comme ça sans connaître les bouquins, ça ne me fait pas rêver (vu que j’ai déjà les deux Untold). Ca te file des PDF ?


#1363

Ils sont bien les Untold? Ca vaut comme “histoire” du développement du JV au Japon, ou ce sont juste des interviews avec des anecdotes croustillantes?


#1364

C’est excellent mais écrit et mis en page avec les pieds par un fou. Il est allé retrouver des papys perdus dans les montagnes, il fait parler des mecs à qui on a jamais posé de questions, il s’acharne sur des sujets qui n’intéresseront pas grand monde (mais importants), il n’a aucune considération de politesse / intrusion ce qui permet de récupérer des infos assez impressionnantes, il a la manie - ou l’ingéniosité - de reposer les mêmes questions à des personnes différentes pour recouper les infos (le seul truc que je reproche à Flo), et il s’acharne à visualiser des trucs. Du genre, il demande des plans de tous les bureaux, ce que je trouvais débile, mais en fait ça accouche sur des explications intéressantes.

Faut passer outre qu’il zappe certaines questions qui me seraient parues évidentes, qu’il imprègne son avis biaisé et ses préconceptions sur la plupart des sujets, que n’importe quel jeu abandonné en cours de développement était forcément le meilleur jeu du mode, et qu’il retranscrit toute l’interview telle quelle même quand il mange un sushi. Sans parler des histoires louches avec les traductrices pour le tome 1, qui peut gêner si tu as besoin d’une caution morale sur l’auteur pour apprécier son oeuvre ? Perso, malgré tout ça, ce sont les deux meilleurs bouquins de JV que j’ai lus ; je les recommande chaudement à n’importe qui passant sur Boulette. Et contrairement à la moitié de la planète qui écrit sur le JV, on ne peut certainement pas lui reprocher d’avoir tout écrit et recherché depuis le confort de sa chaise planqué derrière son moniteur ; c’est du vrai boulot d’enquête sur le terrain.

Mais ce ne sont quasiment que des interviews, par contre. Donc c’est à toi de reconstruire “l’Histoire” du développement japonais avec les infos qu’on te file. Le volume 2 est un tiers plus léger que (l’énorme) premier bouquin ; il compte sortir un volume 3.


#1365

Pour les Untold, je suis content de les chopper en numérique sans DRM et ça justifie amplement mon achat. Pour le reste, je me suis relancé hier dans Shadow of the Colossus donc le bouquin en rapport m’intéresse. Le reste aussi par curiosité (je n’ai jamais entendu parler de M.Kumar).

J’avais kickstart le premier tome de Szczepaniak mais j’ai de plus en plus de mal avec les bouquins physiques (trop lourds, pas de retro-éclairage, grammage souvent trop faible qui laisse deviner ce qui est écrit au verso, typo non-modulable, etc), je suis donc bien content de lire tout ça dans de bonnes conditions. J’avais seulement regardé le DVD fourni et qui m’avait captivé 4h d’affilée (notamment la visite des locaux Hudson, de la Game Preservation Society et du magasin spécialisé dans le jeu PC jap) malgré le côté roots de l’ensemble.

A noter que le bundle propose les versions mobi, epub et pdf de chaque titre (à l’exception de Untold2 qui n’a pas de pdf)


#1366

Noter que pour avoir les pdf, il faut choisir de télécharger tout le bundle (ça ne marche pas en chopant ouvrage par ouvrage).


#1367

On a reçu la première Newletter de Grantland The Ringer hier. Ca a le goût de Grantland.
Le futur site a également accueilli de nouvelles plumes :


#1368

#1369

Ce ne sont pas encore les actes du colloque Goldorak, mais un bouquin plus général sur l’animation japonaise en France:

http://www.amazon.fr/Lanimation-japonaise-France-PRUVOST-DELASPRE/dp/2343079935/

Sinon, le dernier [b]Galaxies /b a un dossier intéressant sur la SF japonaise (il peut s’acheter au numéro en PDF) :

http://galaxies-sf.com/sommaire.php?id_revue=43&PHPSESSID=00e015b43b0e716833ad25e63daf41cb


#1370

C’est toute une génération qui se venge sur les intellos d’hier :smiley:


#1371

Les couvertures de la collection bibliothèque verte n’ont probablement pas marqué autant de monde que celles des livres dont vous êtes le héros (rien d’anormal), mais si vous êtes curieux de les revoir, l’un de ses auteurs en a postées quelques unes sur son site. Il a aussi réalisé une illustration pour Shufflepuck Cafe et des graphismes pour des jeux Loriciels.


#1372

Tu m’y fais penser, c’est un vieux gag mais ça fonctionne à chaque fois sur moi.


#1373

Je bippe en lisant ça, ça m’a fait penser à une question que je me posais récemment : il y a un marché du manga à l’italienne, comme il y a des manga frrançais chez nous (Dofus, Lastman, etc) ?


#1374

Y en a eu au moins un car je me rappelle d’histoires de plagiat / maggiorisation de cases de Naruto dans une BD italienne il y a quelques années. Vu la culture BD locale et la diffusion massive de l’animation japonaise dans les années 80 (ils ont un nouveau film qui a “Jeeg Robot” dans le titre, quoi !), je vois pas pourquoi l’italie serait épargnée par un truc commun en Espagne comme en France. C’est pas eux qui produisaient la majorité des parodies cochonnes dispos en conventions pré-Internet, d’ailleurs ? Je sais qu’il y a eu pas mal de faux manga(s) de Kimagure Orange Road dans la scène dōjin italienne, et j’espère bien qu’on appelle ce genre à part un waifumetto.


#1375

La France a même accueilli Dragon Fall, la parodie espagnole de Dragon Ball.
En Italie, y a quelques Lupin a priori tout ce qu’il y a de plus officiels :

Et des trucs comme ça en moins officiel :


#1376

Angola’s Wikipedia Pirates Are Exposing the Problems With Digital Colonialism

Here’s How Anarchist Porn Changed Italy Forever


#1377

En ce moment je suis sur les fous du son

J’y ai notamment appris qu’Edison était un gros connard imbu de lui même qui n’hésitait pas à jouer des coudes pour écraser les autres. Par exemple pour imposer SA vision du courant (il voulait imposer le courant continu partout au lieu du courant alternatif qui commençait à montrer sa supériorité), il électrifiait des animaux en public pour montrer que le courant alternatif était super dangereux ! Il a commencé par des petits animaux pour terminer par cramer la gueule d’un éléphant “AH ! Vous voyez ? Votez pour moi”

Ne regardez pas cette vidéo si vous êtes sensible.


#1378

Sur le thème “Edison était méchant, Tesla le bon gars”, y’avait cette BD : http://theoatmeal.com/comics/tesla
(enfin dans mon souvenir c’était une BD, en fait c’est plutôt du texte)


#1379

C’était aussi un élément de scénario important du film The Prestige de Nolan.


#1380

L’auteur est en ce moment sur F.C., avec Laurent Garnier.