Le topic des lectures


#1381

Deux excellents longs articles récents :

Comment la Chine a pris le contrôle de Bitcoin (avec en bonus un bon épisode du podcast Planet Money)

My Four Months as a Private Prison Guard, fantastique immersion dans le monde des prisons US contrôlées par des intérêts privés.


#1382

Il me semble que ça intéressait au moins Ono : écrire des guides de survie pour preppers


#1383

:hypno:_:hypno:


#1384

le content spinning est un classique du référencement, l’idée est d’arroser le web avec des dizaines d’articles sur la base d’un seul réellement écrit.

évidemment google a fait la chasse au spin (dont les premiers généraient des articles totalement illisibles) avec des algos qui détectent les contenus similaires, mais derrière les mecs se sont adaptés avec des solutions semi-automatiques un peu plus perfectionnées. il existe des boites dont c’est le seul boulot.


#1385

Je n’ai pas encore lu, mais on a un peu la même chose en France. J’ai un copain qui bosse pour une filiale de Veolia qui construit et opère des prisons pour l’état français. Ce sont des personnels de l’administration qui s’occupe de garder les prisonniers hein, mais toute la logistique autour est organisée par des entreprises privées. Comme la “cantine” (le magasin auprès duquel les détenus peuvent acheter des choses) est par exemple sous traitée à Carrefour, etc.

A moins que l’article ne parle pas du tout de ça.


#1386

Le sujet est intéressant, mais les gens qui s’y intéressent le plus on la plupart du temps un profil déviant…

Pro tips, une partie de la presse française fonctionne comme ça, il y a de ça quelques années j’ai eu à lancer 14 magazines de catch avec quasiment le même contenu (on ne m’a pas laissé le choix), une des raisons qui m’ont convaincues de lâcher la presse.


#1387

Sans conteste l’un des meilleurs articles que j’ai lu sur The Ringer : Danny Chau nous partage sa passion pour le poulet épicé.


#1388

You don’t have to be stupid to work here but it helps.
Tout le monde ayant bossé dans une boîte un peu ambitieuse le sait déjà, mais ça ne fait pas de mal de le répéter.


#1389

Quelques bons récents articles long-format :

Vanity Fair revient sur le parcours éloquent de la jeune fondatrice de Theranos, start-up médicale trop belle pour être vraie. Jennifer Lawrence devrait l’incarner bientôt dans un biopic.

BuzzFeed (BuzzFeed !?) révèle en long et en large comment la Royal Bank of Scotland a vampirisé les entreprises britanniques. Le top de la filsdeputerie banquière.

PDPM une frise du NYT pour découvrir à quel moment quel membre du parti républicain a lâché Donald Trump. (On en comptait 110 à la parution de l’article.)

Un reportage photographique de Polygon sur le fabricant de flippers Stern, qui fête ses 30 ans.

Il y a 20 ans était diffusé le légendaire épisode des Simpsons You only Move Twice. The Ringer revient sur la génèse de Hank Scorpio.


#1390

Oh merci pour l’article sur Stern ! Laisse moi te rembourser avec cet article fondamentalement cyberpunk et donc passionnant :

Une morale, quelle morale ? Mercedes-Benz protégera en priorité ses clients

Quoi de plus logique finalement, quand on sait que la majorité des gros clients de Mercedes-Benz font fortune en exploitant d’autres personnes, il est donc parfaitement normal que le marketing de Mercedes-Benz flatte l’égoïsme qui les caractérise. Même si je suis persuadé qu’au premier scandale les gouvernements feront voter des lois pour imposer une réglementation globale (tout en continuant d’installer des firmwares alternatifs sur leur propre bagnoles).

Ah ça, on va pas s’ennuyer les mois qui viennent. Ça ferait un excellent épisode de GITS.


#1391

Je suis à la moitié du nouveau Potter, c’est une pièce de théâtre (vous ne me voyez pas là, mais je suis en train de me mettre 2 doigts au fond de la gorge), et c’est médiocre, particulièrement les dialogues. Le plot de feignasse tourne autour du

Spoiler

voyage dans le temps

, comme c’est original :rolleyes:


#1392

Même fan de l’heptalogie originale, je suis tout à fait prêt à croire que ce spinoff est médiocre mais placer l’argumentaire comme ça est bête et réducteur, genre je pourrais dire "le plot du Déchronologue tourne autour du

Spoiler

voyage dans le temps

, comme c’est original :rolleyes:", et la phrase serait strictement vraie mais ça n’a en fait aucun rapport avec la qualité de cet excellent bouquin. Le choix du matériau de base est sans importance face à l’exécution.


#1393

Aligner dans la même phrase

Spoiler

“voyage dans le temps”

et :rolleyes: devrait te donner un indice sur le niveau de l’exécution. Ça n’est que le vide créatif qui peut te pousser à faire une chose pareille,

Spoiler

bien pratique pour ré-exploiter des personnages morts et ne pas se faire chier à inventer une nouvelle menace

. En plus Rowling l’a écrit avec un autre gars et ça se sent. Je ne pense pas que la fin rattrapera les 3/4 de ce livre, qui ne possède ni la densité ni la complexité et ni ambivalence d’un vrai Potter.


#1394

ça fait 3 fois que j’essaye de terminer ce livre, 3 fois que je le jette de rage au bout de 3 pages tellement les dialogues sonnent creux et faux, c’est une véritable torture, je la déteste.


#1395

Je n’ai pas lu et je n’ai rien à foutre de Harry Potter, mais si les dialogues te semblent creux (alors que j’imagine pas dans la série originale ?) est-ce que ça pourrait être que le traducteur est différent (et moins bon) ?
Ou tu le lis en anglais et c’est juste l’auteur qui en a plus rien à foutre et qui veut juste payer les traites de son château secondaire.


#1396

Je l’ai lu en Anglais. J’ai trouvé que c’était une excellente fanfic, et ça se lit réellement en une heure trente douche comprise.

Maintenant, ça n’a aucun intérêt et le plot tourne effectivement autour

Spoiler

du voyage dans le temps

pour la simple et bonne raison que comme ça, perché, tu touches pas au canon et t’es peinard.

C’est tellement fanfic que je m’attendais à une scène de cul ou à l’arrivée de Legolas à un moment pour rester dans le ton. Mais non, c’est labellisé. Je ne suis pas aussi virulent qu’Ono parce que j’avais une assez bonne idée de ce à quoi m’attendre, et donc le bouquin à bénéficié de ma “bonne surprise”, façon film dans l’avion. Le fait que je l’ai lu cet été, sur un transat en plein soleil à côté de la piscine a du aider aussi à me mettre dans des dispositions agréables et propices à trouver tout bien.

Mais ça se lit, c’est bien sympathique, et j’étais content de retrouver “mes amis de Poudlard”. J’ai néanmoins vu venir pas mal de trucs, dont

Spoiler

qui est le méchant

et bien sûr

Spoiler

qu’on allait revoir Snape grâce au Time Turner

. Mais le personnage de Scorpius est assez cool (contrairement à son nom ridicule), et Harry est aussi con et énervant que dans les 4 derniers romans, donc j’ai validé quand même.

Je lui mets 11/20 parce que faut pas déconner. Mais ça vaut la moyenne.


#1397

Je l’ai lu en français, mais j’imagine qu’il a été traduit par le mec qui avait traduit les précédents Potter, et qui avait fait un super boulot donc ça n’est pas lui le coupable mais bien Rowling et les deux autres connards qui ont chié ce truc.

Si ce livre avait été présenté depuis le début comme un fanfic (écrit par des gamins de 16 ans) je n’aurais rien dit, parce que je ne l’aurais pas lu. Or le marketing précise bien que c’est le 7ième livre, que c’est la suite, j’ai sauté dedans la tête la première comme un gros noob. L’arnaque est totale.

Cette saga était intéressante parce que Rowling avait transformé un conte pour enfants un peu culcul (le premier) en romans denses, soignés, matures avec un lore riche, fin et un véritable suspens. Ça n’est absolument pas le cas ici, non seulement on est revenu à un niveau CM2 (

Spoiler

ces dialogues avec Dumbledore, au secours !!!

) mais il n’y a aucune densité, tout va beaucoup trop vite, les scènes sont expédiées (merci le format théâtre à la con), il n’y a aucune véritable trouvaille, les personnages font des choix complètement idiots et on ne se fait jamais surprendre. Mais surtout ces

Spoiler

voyages dans le temps

deviennent vite répétitifs pénibles et ennuyeux.

Donc soit la Rowling est vidée, il n’y a plus rien à en tirer et elle ferait mieux de claquer son argent dans des fish & chips, soit ça n’est pas elle qui écrivait ses livres, parce que je ne vois que sa signature derrière ses chèques mais pas son style. Il y a anguille sous roche.


#1398

Ouais le marketing a pas été très honnête. Mais “que veux-tu” c’est le marketing.
Partout ailleurs, de Pottermore aux sites littéraires, il n’y avait aucun mystère et ce depuis le début: c’est Jack Thorne qui a d’abord écrit la fanfic, puis l’a fait canoniser par JK Rowling. Ensuite il l’a adaptée en pièce avec l’autre personne (j’ai oublié son nom). JK Rowling a simplement adoubé la copie, et a probablement dit “oh ce serait bien qu’on voie mimi geignarde” mais voilà, effectivement ça s’arrête là.

A la décharge du format, c’est une pièce de théâtre parce que justement c’est une pièce de théâtre qui est jouée à Londres depuis Mai-Juin je dirais, et que c’est donc une “expérience de théâtre” dont ce livre est le texte. Evidemment, c’est que “la moitié” de l’oeuvre

Enfin, sincèrement, qu’en attendre ? Il me semblait évident que ça allait être comme un nouvel épisode de Friends ou une cast-reunion de Happy Days. Touuuuus les personnages sont là, tous. C’est fan service à gogo, et wink wink nudge nudge t’as vu la référence lol à chaque page ou presque. A partir du moment où j’ai compris que je lisais l’OAV de Noel de Ranma 1/2, j’étais prêt à tout accepter.

C’est un mauvais livre, et probablement un pièce de théâtre médiocre. Mais je l’ai avalé de bon coeur, content de retrouver quelques étincelles de ce qui m’avait plu dans les romans. Et puis j’ai quand même aimé la scène

Spoiler

de la mort des parents d’Harry, et la préparation de ce moment à Godric’s Hollow.

C’est le passage le plus fidèle à la série pour moi, et je l’ai trouvé cool.


#1399

8ème. Mais ça n’a aucune importance.

Niveau marketing j’étais certainement à côté de la plaque vu que je l’ai découvert pour la première fois en librairie, mais la couverture anglaise est claire sur le fait que Rowling ne l’a pas écrit (même si c’est quand même son nom en plus gros).

Pour Rowling vidée, je ne sais pas, j’avais vraiment bien aimé Casual Vacancy mais ça date déjà d’il y a quelques années.


#1400

J’ai vérifié sur la version française, à la fin il y a 1 page qui présente chaque auteur et qui précise leur rôle, Rowling est censée avec participé à l’écriture, mais d’après ce que dis Tanguy ça n’est probablement pas le cas. Si j’avais su j’aurais passé mon chemin, on ne m’y reprendra plus :slight_smile:

Je vais pouvoir retourner dans le K Dick.