Le topic des lectures


#1401

Je n’avais à vrai dire même pas tilté qu’il y avait un nouveau livre ; je croyais que c’était une pièce de théâtre à Londres ? Ou alors le livre est une pièce de théâtre et ils l’ont joué pour la promo de la sortie du bouquin ? C’est la même histoire que le film (déjà sorti ? bientôt sorti ?) avec le jeune acteur anglais naze qui a récemment gagné un Oscar à la surprise générale et joué EEEEENJORLASSSE dans le fim des Misérables, ou bien ça n’a rien à voir ?


#1402

C’est bien une pièce de théâtre à Londres. Simplement, ils ont sorti le script sous forme de bouquin en précisant bien “la huitième histoire” au dos histoire de se faire un peu d’argent de poche.

Cela n’est pas la même histoire que le film de novembre, “Fantastic Beasts and Where to Find Them”, qui est plus ou moins adapté d’un bouquin spin-off (le livre est un des livres de cours de Hogwarts, le film raconte une aventure de son auteur).


#1403

Imagine-moi en train de mimer Psykokwak mais merci…


#1404

Du coup je t’imagine en couverture de la VHS de Maman j’ai raté l’avion.


#1405

Je suis en train de lire l’exégèse de Philip K.Dick, un bon gros pavé de 713 pages qui n’est pourtant que la première partie d’un travail titanesque.

J’étais super excité à l’idée de lire ce livre car il promettait de rentrer dans la tête de l’auteur, et c’est absolument ce qu’il fait. Pour résumer, des fans hardcore ont trié toutes ses correspondances, papiers, scripts et tout ce qu’il avait laissé derrière lui de textuel pour tenter d’en retirer “quelque chose” : une pensée, un cheminement, la réflexion d’un homme littéralement traversés par des événements mystiques.

Je ne connaissais pas très bien K.Dick mais le mec était complètement perché, il inondait ses amis de lettres mystiques qui décrivaient ses rêves et je peux vous assurer que ce mec là ne rêve pas comme tout le monde.

Alors c’est fantastique parce qu’on l’observe quasiment jour après jour partir en vrille et tenter de comprendre ce qui lui arrive (les auteurs ont choisi de présenter ces documents par ordre chronologique), il est complètement obnubilé par ses rêves qui le torture et le fascine à la fois. C’est fascinant car à plusieurs reprises, “il a vu l’avenir”. En tout cas, tout le monde s’accorde pour dire qu’il a un jour amené son fils (qui allait parfaitement bien) aux urgences parce qu’il avait rêvé la veille que son fils avait un truc dans le bide et BIM, il avait vraiment un truc et il a du se faire opérer en urgence. Cette “vision” a véritablement sauvé la vie de son fils.

Dans ce cadre, quoi de plus génial que de lire un recueil de témoignages d’expériences toutes plus folles les unes que les autres ? Surtout lorsque l’on sait que ces rêves ont donné naissance aux concepts ultra profonds de ses livres ?

Pourtant, une chose m’emmerde. J’en suis à la page 106, et ça fait 106 pages que le mec envoi des lettres hallucinés à ses potes pour raconter ses rêves. Le problème c’est que K.Dick était un alcoolique et un drogué notoire, du coup, au bout d’un moment, j’en viens à me demander pourquoi j’accorde autant de temps à lire ses élucubrations alors que j’enverrais chier n’importe quel autre type qui se défoncerait autant. Parce qu’au début c’est rigolo, puis ça devient impressionnant (vraiment, il faut lire ce qu’il traverse, il n’était pas seul dans sa tête) mais à un moment ça finit par lasser parce qu’on est plus vraiment connecté avec ce qu’il raconte, il est dans son monde.

Je ne sais pas très bien où j’en suis par rapport à ce livre, une partie de moi à envie de continuer car K.Dick a tout de même accoucher de concept complètements déments, et que s’il les a pondu rien qu’en analysant ses rêves c’est déjà très bien. j’ai aussi envie de continuer parce que peut-être (que savons nous de la vie en définitive) que la drogue lui a ouvert des portes normalement fermées. Mais simultanément une autre partie de moi a du mal à lui accorder toute crédibilité, rapport à ses consommations. Chamane ou zinzin ?

Quelqu’un a fait le voyage ?


#1406

Non mais ta fatigue m’a fait pensé à la mienne devant la trilogie mystique. N’empêche que tu m’as donné envie de relire ‘‘Si ce monde vous déplait…’’ et Ubik.

Cadeau : cet interview réalisé à Metz juste après l’écriture de Scanner Darkly.

https://vimeo.com/134065366


#1407

Mauvais genre a consacré un numéro à L’exégèse le mois dernier et a notamment reçu sa traductrice, déjà en charge des autres livres de K.Dick.
Je ne sais pas si j’aurais le courage de le lire en entier; j’avoue être davantage amateur des concepts posés par K.Dick que de son style d’écriture.

Ca me fait penser que j’avais lu les 2 recueils d’interviews et de discours donnés par Miyazaki - Starting Point et Turning Point -, tout deux traduits en anglais, pour un total d’environ 1000 pages. A l’inverse de L’exégèse qui se présente comme une anthologie (1500 pages sur un total de 8000), ces 2 recueils tendent vers l’exhaustivité avec un minimum d’organisation et un contenu d’un intérêt assez inégal. On demande à Miyazaki de donner son avis sur tout et son travail n’est au final qu’un sujet parmi d’autres. On apprend des choses mais au vu du nombre de pages, je ne suis pas sûr que cette lecture soit si intéressante pour qui s’intéresse davantage à ses films qu’au monsieur lui-même - j’aurais d’ailleurs tendance à recommander la lecture de Vol de nuit (son livre de chevet) pour qui cherche à mieux le comprendre.
Mention spéciale au passage où il explique que (de mémoire), passé 2-3 ans, les enfants ne sont plus très intéressants.

J’ai entamé la lecture de Hackers, livre de Steven Levy sorti en 1984 sur l’éthique des hackers et, par incidence, sur l’émergence de l’informatique en tant que loisir, du MIT dès la fin des années 50 avec les premiers programmes développés aussi bien par des étudiants que par certains de leurs professeurs (musique, échecs, langages de programmation ou encore Space War) au homebrew club en 1975 avec la naissance de l’Altair, de l’Apple I et II, du BASIC de Bill Gates et Paul Allen et j’en passe.
Pas mal de sujets sont abordés, aussi bien la question du partage et de la gratuité des programmes que le problème éthique soulevé par le financement du MIT ou encore la faible représentation des femmes dans cette communauté.
Le livre est régulièrement cité en référence dans les livres sur l’histoire du JV et est probablement l’un des témoignages les plus riches de cette époque. Il est sorti en français il y a 3 ans.


#1408

la vidéo de K. Dick (très intéressante au demeurant).

J’aime bien le fonds sonore au pipeau quand il parle de son adoration pour la France et sa littérature. :lol:


#1409

Long papier du NYT sur les massacres répressifs organisés par l’Etat des Philippines dans le cadre de son combat chaotique et très critiqué contre les réseaux de stupéfiants.

• Autre lecture intéressante de cette dernière semaine, les affres de Backpage.com, site de petites annonces devenu un havre de paix pour la prostitution en ligne (et l’esclavage sexuel mais bon vous aussi, oh la les grincheux, on a rien sans rien quoi) dont la particularité est qu’il a été fondé par des journalistes activistes voulant préserver la pérennité de la revue Village Voice face à la concurrence de Craigslist. D’ailleurs, si vous êtes toujours demandé : qui est Craig ?

• Vieille histoire mais j’en reparlais avec un pote vendredi et ça m’a replongé dedans : j’ai bien aimé cet article de 2015 revenant sur le scandale autour de Mamoru Samuragochi, le compositeur mythomane.


#1410

Où sont les voitures volantes et les téléporteurs qu’on nous avait promis?!

Un article intéressant (et idéologiquement très chargé), qui part dans des directions inattendues…
En tout cas, j’ai pu vérifier à maintes reprises la justesse de ce qu’il écrit sur le monde universitaire.


#1411

Cet épisode de By Heart chez The Atlantic m’a incité à lire Roses for Emily de Faulkner (probablement sa nouvelle la plus célèbre) et sans surprise c’est la grosse maîtrise.

La nouvelle.

Je ne connaissais que le morceau des Zombies qui s’en inspire sur Odyssey & Oracle.

Même si l’intro est superbe c’est plutôt cette image vers la toute fin qui m’a frappé :

Une transition idéale vers ce long read hallucinant du Guardian sur les gens dotés d’une véritable mémoire eidétique.

Total Recall: the people who never forget.

Funes ou la mémoire en vrai - ou presque.


#1412

Acheté ce week-end, cette superbe revue graphique avec pleins d’articles intéressants et une maquette fantastique

http://www.revue-backoffice.com/en
http://www.revue-backoffice.com/numeros/01-faire-avec

Il en restait un exemplaire à la librairie du MK2 bibliothèque pour ceux que ça intéresse.


#1413

L’angle de ce premier numéro est très intéressant. Est-ce que l’encre sent bon ? C’est important l’odeur du papier.
(Cette revue a l’air de sentir comme Rockyrama, dont la lecture me fait le même effet que RE7 VR)


#1414

On peut absolument tout classer par ville : le Top 75 des couvertures de Ма́стер и Маргари́та.


#1415

Pour Ono et les passionnés de l’anonymat.


#1416

Ça n’est que la suite logique des choses.

Le problème avec les IA actuelles c’est qu’il sera bientôt trop tard (pour notre génération) de faire le chemin inverse, on a laissé trop de traces et le réseau sait déjà suffisamment comment “on bouge” pour nous détecter parmi d’autres signaux anonymes.

D’ailleurs je passe le micro à Sodat pour savoir où ça en est aujourd’hui, la dernière fois qu’on s’était vu il m’avait bien fait flipper avec ça, ça a du empirer depuis (mais les défenses aussi ?)


#1417

il y a quelques années on avait parlé d’un bouquin sur la représentation graphique de l’information, un truc à la limite du livre d’art, vous vous souvenez du titre ?
sur amazon on trouve beaucoup de choses, mais je me demandais si vous en aviez à me conseiller.

j’ai lu celui-ci (design génératif) qui est très intéressant mais qui s’intéresse plus au processing qu’aux modes de représentation des données.
je ne cherche pas un bouquin sur la théorie, mais un truc plutôt graphique, avec différentes techniques de représentation de l’info assez design.

merci boulette !


#1418

Information is beautiful, peut-être ?


#1419

bien vu merci :smiley:

et je reste preneur d’autres titres si vous avez découvert un livre indispensable sur le sujet.


#1420

Un article sur la NEO GEO publié dans le New yorker est repris dans Courrier_international de cette semaine.
Rien d’extraordinaire, mais je vous le mets pour la beauté du geste (c’est en p50).