Le topic des projets persos fait avec les mains


#1661

Pour les amateurs de Techno qui tache, un extrait du setup live que je suis en train de mettre en place avec une TR-606 et mon synthétiseur modulaire.


#1662

Je reviens sur une discussion qu’on a déja eu. Mais ton morceau est pour moi justement “de la musique de modulaire” j’ai l’impression d’entendre une boucle infinie avec des variations de valeurs, mais qu’au final j’ai jamais un morceau qui a une progression.
Je suis peut être trop attaché au combo intro-couplet-couplet-refrain-couplet-pont-refrain-refrain-couplet-refrain adlib. mais pour moi quand “rien ne se passe” j’ai du mal. Et j’ai l’imrpession que c’est souvent (pour ne pas dire toujours car tu vas me sortir les trois exemples qui vont bien) le cas avec les gens qui font de la musique avec des modulaires.
(Et c’est le problème que j’ai avec l’OP-1 aussi, beaucoup de mal -même si c’est plus facile- à faire des morceaux qui intègrent des changements)


#1663

C’est un peu le risque après avoir passer des heures de tweaking sur son son… on en est tellement satisfait qu’il prend une “valeur majeure” dans la compo à nos yeuxoreilles.
Après c’est le stade musique concrète. :wink:


#1664

Sujet ô combien passionnant et au cœur de mes recherches actuelles. Trouver l’équilibre entre un live 100% artisanal donc forcément limité (car seulement deux bras pour assurer une progression complexe sans aucun élément préprogrammé), et un live à la fois super sécurisant et évolutif car blindé de séquences. Mais chiant à jouer car ta marge de manœuvre est limitée.

J’ai clairement choisi mon camp. J’aime tout autant “interpréter” ma musique que la composer, c’est pourquoi j’ai besoin d’une vraie relation physique avec mes instruments. Je n’ai plus envie (sur scène en tout cas) de me cacher derrière des séquences, donc j’ai volontairement choisi le chemin le plus difficile : partir avec un setup limité, tout jouer à la main, puis essayer de trouver des solutions pour rendre l’ensemble plus vivant et moins figé. Là où je suis d’accord, c’est qu’il me reste de la marge. Mais ça commence à ressembler à quelque chose.

C’est un peu ce que tout le monde reproche à la Techno depuis 1989 non ? Comme tu le soulignes, je pense que c’est principalement du à notre formatage culturelle occidental. Pour connaître un peu tes gouts musicaux, tu aimes surtout les versants “pop” des musiques électroniques qui ont mélangés les codes des deux mondes, mais à la base, l’essence même de la Techno c’est la répétition. Elle a un sens et une fonction hypnotique et psychédélique. C’est précisément ce savant mélange de répétition des schémas et d’évolution constante des textures qui différencie fondamentalement la Techno des autres styles “classiques” (intro-couplet-refrain…).

Autre élément important, si je peux me brancher n’importe quand dessus parce que je suis tombé dedans quand j’étais petit, c’est une musique qui fonctionne surtout en live avec des gens “détendus”. Et surtout elle sonne différemment sur des gros système, je l’ai vérifié une fois de plus la semaine dernière (grosse différence entre le ressenti de la salle et les versions numériques des live)

Je ne sais pas si tu as eu l’occasion de voir Rebotini et Jaumet en live mais c’est clairement dans cette direction que je me dirige.

Et pour être franc, on est pas des masses à faire ce genre de musique avec des modulaires. Les vidéos de base à quoi tu fais référence c’est plutôt ça.


#1665

Ouais, t’as raison sur mes goûts, donc “oui”. Maintenant tu vois Etienne Jaumet, que j’ai eu l’occasion de voir des douzaines de fois en concert ou au comptoir, je trouve que ce qu’il fait est génial, et c’est probablement parce qu’il rajoute la couche mélodique (au sens de mélodie) qui me plaît, et qui fait pop. (Ou plutot dans son cas, qui fait “Carpenter”…) et qu’il joue aussi du clavier, c’est pas “juste” du séquençage.
Et puis voilà quoi, faut voir ses projets, c’est un eclectique malade. Quand t’as fait à la fois flòp et zombie zombie. T’as fait le grand écart de l’illumination…


#1666

Absolument, et c’est précisément pour cette raison que je me dirige dans cette direction. En ce moment je recherche le setup minimal qui puisse me permettre de proposer ce type de prestation tout en emportant le moins de matos possible. Parce que je suis à la fois une grosse feignasse et un gros maniaque, il est hors de question que je trimballe tous mes synthés comme il le fait. Le morceau que je viens de poster, je l’ai joué avec seulement deux machines. Tu as vu le nombre de synthés qu’il a sur scène ? :smiley: Ça me laisse pas mal de marge.


#1667

J’ai l’impression que tu veux gagner le grand prix de monaco, avec un vélo
“mais, UN BON vélo hein”
“oui oui”


#1668

Ah ouai il sait placer le bon groove et les bons changements de tonalité sur sa construction pour que cela ne saoule pas effectivement, surtout en s’imaginant dans la trance de la soirée.


#1669

Va savoir, à force de booster mon vélo il finira peut-être par devenir une voiture :smiley:


#1670

Après réflexion, en voyant les lives actuels sur modulaire, je saisis le réel intérêt de bosser sur ce genre d’outil, au delà de la simple classe “à l’ancienne”.

Car jusque là je voyais ça comme une façon de faire de la synthèse à la roots, pour le geste et le purisme analogique, par rapport à un travail sur VST.

Mais l’intérêt est surtout clairement en contexte live. Car du mieux que l’on puisse mapper un VST sur des contrôleurs, on n’atteindra jamais le contrôle de synthèse inné par l’agencement de modulaires (sauf à tout recopier matériellement).


#1671

Tu oublies le son aussi coco, essaye donc de refaire ça avec des plugs tient :smiley: Le rendu des basses et des aigus n’a rien à voir, le groove aussi (l’horloge de la 606 drifte un tantinet alors qu’un ordi est un métronome nazi). Sans oublier les effets de glide et de portamento, le rendu unique des vactrols dans mon mixer/filtre, et toutes les autres interactions inattendues impossible à reproduire avec des plugs.


#1672

Oui, c’est analogique en somme. :slight_smile:


#1673

Et bien pas seulement figure toi, j’ai pas mal de modules numériques et tu as plein de synthés vintage numérique qui sonnent du feu de dieu. A l’opposé tu as aussi plein de synthétiseurs analogiques qui sonnent “bien” sans plus. Genre les Moog modernes par exemple, j’en veux pas ! Rien à voir avec les Moog vintage. Les composants d’aujourd’hui sont trop stables en fait. C’est pour ça qu’il est très difficile de faire des synthés modernes qui sonnent aussi bien que des vintage, et c’est aussi pour ça que certains jeunes constructeurs de modules repartent volontairement sur des schémas un peu crado pour tenter de retrouver ce chaos magique.


#1674

Yep, c’est une logique que l’on retrouve sur pas mal d’instruments electroniques (micro de guitare, amplis, etc…).


#1675

Est ce que quelqu’un a déjà programmé des microcontrollers PIC ici ? :slight_smile: Je découvre un nouveau monde ces jours ci, et j’aimerais bien poser deux trois questions sur les possibilités du truc ainsi que les difficultés auquelles il faut que je m’attende, même pour faire un tout petit truc ^^,


#1676

Pas moi, mais peut être que le Teagueduino dont j’avais déja parlé pourrati t’intéresser…

Mais peut être que tu parlais de complètement autre chose ?


#1677

Je regarderai ça ce soir ! Merci ^^

Niveau documentation j’ai trouvé pas mal de choses déjà, je ferai un petit topo plus tard si vous voulez (Le site de Bigonoff est une mine entre autre, même s’il parle politique au milieu).

En fait j’aimerais faire des tout petits programmes et les balancer sur un mini mini LCD. Oui, oui, ça me fait vraiment rêver :smiley:


#1678

Le Space Probe Project vient de publier le résultat des analyses des sondes situées dans les galaxies NGC253, NGC598, NGC5128 et NGC5139.


#1679

L’autre jour, je pensais à des vieux jeux open world (enfin bon, je pense toujours à des vieux jeux open world) et en réfléchissant aux villes dans les jeux je me suis souvenu de B.A.T, puis d’Omikron qui dans certaines previews se targuait d’être son successeur spirituel et dont la ville m’a laissé un bon souvenir. Là j’ai fait ce que je fais aussi toujours, j’ai googlé des infos sur la structure interne, et trouvé des choses incomplètes mais déjà utiles.

Donc ça déconne encore pas mal mais je peux sortir tout l’inventaire et à peu près visualiser quelques trucs plus gros.

Je suis plutôt content, même si il y a encore du boulot.


#1680

Je pige pas trop comment tu as fait ça mais bravo.