Le topic des reviews ciné


#6821

Get Out : On passe un très bon moment, les acteurs sont très bien dans l’exercice (

Spoiler

sauf peut-être dans les scènes finales, où les morts sont très série B - l’aspect série B général du film se révélant grandement à ce moment là aussi

) et la réalisation (scènes, montage, image) est super.

[EDIT]

Spoiler

Mais en y repensant, il est très possible que l’aspect série B des scènes de morts soit là pour atténuer la violence, surtout par rapport au propos de fond global.


#6822

Et donc, la réponse à la dixième seconde:


#6823

Bon, ça n’a pas l’air trop nul (mais il faut qu’ils arrêtent de faire courir Ford maintenant)


#6824

Gnnniiiiih ok vendu, tu m’as eu Denis ! J’irais le voir ton film, chie pas dans la colle maintenant.


#6825

En parlant de ça, alors que la 3e prequelle d’Alien est déjà en chantier, je ne lis que des retours catastrophiques sur Covenant.

Un collègue ultra-fan de la série s’est tapé le marathon du Grand Rex hier (Alien, Aliens, Prometheus, Covenant) et le dernier film l’a atterré ; seul(e)s une certaine esthétique et le fan service ont trouvé grâce à ses yeux. Je garde mes yeux d’enfant naïf — j’y crois encore un peu — et vais mettre ça sur le compte de son usure après 7h de film. N’empêche que sa manière de décrire le découpage des scènes d’action de Covenant me fait illico pensé à Transformers…

Pour l’heure, j’ai profité du long week-end pour m’'attaquer enfin à la kilochiée de bonus et making-of du coffret Anthology sorti en blu-ray il y a 7 ans (la plupart ont été réalisés pour une édition DVD antérieure). C’est passionnant, évidemment bourré de petites anecdotes et, fait rare pour un licence hollywoodienne de ce calibre, la parole y est assez libre (ça balance pas mal). On trouve certains de ces docus sur Youtube :


#6826

Je m’en doutais rien qu’en découvrant l’affiche qui montre bêtement un alien… sans aucune recherche. C’est déjà insultant.


#6827

Raté à l’époque au ciné, je viens de le voir sur Netflix et c’était grand :smiley:


#6828

Covenant est très bizarre. Je l’ai pris comme le caprice d’un petit vieux un peu gâteux qui cherche à se réapproprier la saga qui lui a échappé en faisant un gros pied de nez aux fans et autres réas, en mode c’est ma licence, je fais ce que je veux, et ça me l’a rendu vaguement sympathique. Il y a un côté méta qui n’est pas inintéressante, même si fondamentalement tout le monde s’en fout et personne ne lui a demandé de faire sa version Menace fantôme d’Alien. Le gros problème est qu’en tant qu’alien pur, il est 1/ complètement illogique 2/ moins bon que tous les autres. Les créatures n’ont aucune cohérence, ils peuvent se mettre à deux pour butter un petit Alien riquiqui avec des armes maousses costaud et ne pas l’avoir, comme buter en deux balles un autre. Y a aucune logique. On comprend pas, c’est complètement aléatoire. Par ailleurs, purée mais qu’est-ce que les scènes d’action sont mal filmées. Gros plans surdécoupés hystériques incompréhensibles par ici, plans larges grand-guignolesques de l’autre, ça donne vraiment envie de refiler la caméra à James Cameron dès que ça commence à bouger. Je suis ultra fan de la saga, j’ai une sympathie étrange pour cet épisode, mélange de compassion et de curiosité pour certains thèmes inédits qu’il introduit, comme le rapport au double, mais dans l’ensemble, la chose la plus polie que je puisse dire de lui est qu’il est plus interessant que les Alien vs Predator. Mais bon, au moins il ne ressemble à aucun autre - en tout cas sur sa partie centrale - et ça on ne pourra pas lui retirer.


#6829


reprazentz


#6830

Un mec a refait Terminator 2 avec le moteur de GTAV…


#6831

Vu Get out et même avis que DMA: on passe un bon moment, sans que le film soit inoubliable pour autant, la faute peut-être à un message très appuyé et à une montée en puissance du malaise pas super maîtrisée (un petit creux au milieu du film). Le basculement nawak est rigolo même si assez prévisible. Ceci dit je m’attendais à un truc plus sérieux, et je suis content du divertissement.


#6832

J’ai bien aimé Get out, qui m’a énormément fait penser pendant une heure à une relecture moderne antiraciste de White Zombie (qui est depuis longtemps tombé dans le domaine public donc je le colle là).

Sorti en 1932, il est un témoignage intéressant du fait que le film zombie est, à la base, un film qui utilise les codes de l’horreur pour jouer des peur raciales. La figure même du mort-vivant est directement liée à la traite des Noirs : sous sa forme initiale, celle d’un être mort ressuscité et transformé malgré lui en travailleur décérébré, privé de toute volonté, on retrouve la hantise haïtienne que même la mort ne puisse délivrer l’esclave de son statut. Au XIXe siècle, il arrivait de prendre des mesures radicales (lourde pierre posée sur une tombe, voire dégradation volontaire du corps du défunt), non pour l’outrager, mais pour le protéger du risque de devoir revenir travailler pour un autre.

C’est de cette manifestation populaire du traumatisme de l’esclavagisme que les premiers livres américains sur la figure du zombie, peu avant White Zombie qu’ils ont d’ailleurs plus qu’influencé, se moquent avec dédain, avec un sous-texte politique : il s’agit également de montrer l’aberration d’une république noire indépendante - Haïti est la première colonie esclavagiste à avoir acquis son indépendance, ce qui effraie le sud esclavagiste américain. Je trouve extrêmement frappant, parlant et à vrai dire inquiétant qu’en 2017 un film se fasse à ce point l’écho et le lointain miroir de cette période.

Spoiler

Outre que pendant toute une partie du film, Get out entretient l’ambiguité sur la nature des domestiques de la famille, faisant croire à d’authentiques zombies à la mode haïtienne, le processus même de zombification du film est exactement du même ordre que dans White Zombie : il ne s’agit absolument pas d’une contamination cannibale, mais bien d’une intervention consciente par les forces de l’esprit - sorcellerie autrefois, hypnose ici

Maintenant sur le film lui-même, j’ai quand même un énorme problème : il n’est pas cohérent.

Spoiler

A partir du moment où l’explication apparaît - et l’on se rend compte alors que l’on n’est pas du tout dans le domaine de la zombification esclavagiste comme le suggérait la première heure, mais du transhumanisme

  • 1/ le comportement des domestiques durant la première heure ne tient plus franchement la route - on ne comprend pas pourquoi ils sont relégués au rang de domestiques alors que rien ne le justifie, leur manière de parler cheloue n’est pas vraiment explicable, etc. 2/ mais pourquoi la fixette familiale sur les Noirs ? A part la vague explication foireuse du grand-père qui a perdu la finale olympique du 100m devant Hitler, à part pour quelques cas basés sur des clichés raciaux, on ne voit pas bien pourquoi ces gens manifestement ultra-aisés et pour la plupart racistes choisiraient systématiquement de s’implanter dans le corps de personnes d’une autre couleur qu’eux. Enfin, c’est moins grave et c’était prévisible, mais le renversement soudain d’alignement de la nana est quand même assez brutal

Ca reste malgré tout un excellent divertissement, avec plein d’idées sympa, et un ton assez unique. Et Daniel Kaluuya est tellement parfait dans ce rôle.


#6833

#6834

Une analyse d’époque de Star Wars ma foi très pertinente: https://twitter.com/Inafr_officiel/status/867761430933549056


#6835
  1. Extra.
  2. Je suis constamment épaté par l’équipe des réseaux sociaux de l’INA, dont le niveau de snipe est sans égal. Je remarque sans surprise qu’ils avaient cette interview prête pour le jour des 40 ans de Kamuirobotics Star Wars. Ils avaient aussi, par exemple, trois vidéos éclairantes et/ou cocasses sur Pujadas le jour de son éviction. Ces gens méritent tous du rab de baleine.

#6836

Breaking News : Wonder Woman serait un bon film.


#6837

Arrivé à un certain niveau on ne peut que remonter.


#6838

Ah tiens, la première mondiale du film live Jojo sera en suisse, au festival du film fantastique:

Au fait, quelqu’un ici a vu Jeeg Robot, film de superhéros italien hommage à l’animé? Les affiches m’ont intrigué lors de mon dernier passage à Paris et j’en entend dire plutôt du bien:

https://www.youtube.com/watch?v=KdRHyT50u44


#6839

dope

https://www.youtube.com/watch?v=VjQ2t_yNHQs


#6840

Lord et Miller quittent le navire Han Solo. Autant dire que mon intérêt pour ce film retombe à zéro. D’ailleurs cela m’aurait paru invraisemblable il y a deux ans mais je n’ai même pas maté le dernier trailer de The Last Jedi ; Disney est en train de m’anesthésier toute passion pour Star Wars avec leur matraquage multi-medias. Je n’attends guère que le jeu de Hennig et Visceral désormais, et c’est plus par curiosité pour le staff que par amour pour SW.