Le topic des reviews ciné


#6881

J’ai vu Blade Runner 2 aussi. J’ai trouvé ça triste et convenu. L’intérêt est surtout historique, de voir comment ce cinéma-là a changé en 30 ans, mais là aussi ça m’a rendu plus cafardeux qu’autre chose. En plus, j’ai l’impression que ce film canonise la première fin débile du précédent. Au moins, l’actrice a une belle garde-robe, et le chien est sympa comme le basset de GITS.


#6882

J’ai enfin vu 夜は短し歩けよ乙女, qui s’est inexplicablement retrouvé au cinéma à Londres.
https://www.youtube.com/watch?v=T14bA7BToPM
J’avais peur que 90 minutes de Yuasa serait trop, et c’est vrai que wow faut quand même s’accrocher, mais l’histoire et les personnages sont formidables, y’a moins de temps mort que Mind Game… C’est un peu Tatami Galaxy du point de vue de la fille, et pendant une seule soirée au lieu de 12 x 1 an.
Ça m’a aussi fait réaliser que l’auteur de ces deux romans était le même que celui de Uchôten kazoku, les mêmes endroits de Kyôto et quelques personnages secondaires sont les mêmes même si les deux équipes sont totalement différentes et leurs interprétations ne se ressemblent pas.

Je pense que c’est mon truc de Yuasa préféré. Je ne comprends pas très bien comment quelqu’un a donné de l’argent pour qu’il fasse un film entier pour faire ce qu’il veut, mais j’espère que ça continuera.


#6883

Je n’ai aucun sentiment négatif envers ce Blade Runner 2049. Je trouve même que c’est une belle proposition de suite, alors qu’il avait 95% de chance de se planter. Non vraiment, bravo Jacques Villeneuve, belle reconversion après les voitures et la télévision.

C’est du cinéma, et c’est déjà ça, les plans sont magnifiques, je suis ravis d’avoir payé 12 euros pour le voir dans une salle moderne avec un écran parfait. En tout cas c’est un véritable fond d’écran slash usine à gifs, et j’ai hâte de le revoir image par image. Maintenant je suis encore en train de réfléchir aux personnages et à leurs motivations. Il y a un truc qui cloche, mais je ne sais pas encore quoi.

Mais je serais là pour la suite, car il y aura une suite, en tout cas ils ont jeté les bases d’un après Blade Runner qui fait quand même bien envie.


#6884

Je ne parierais pas trop sur une suite à court terme vu qu’apparemment c’est un peu un flop.


#6885

Perso, je n’ai pas compris

Spoiler

pourquoi les “résistan-plicants” étaient tellement au taquet pour cacher la gamine au Grand Chef, vu qu’il ne rêve que de faire des milliers de réplicants fertiles, ce qui a aussi l’air d’être leur objectif à eux… N’auraient-ils pas davantage intérêt à le laisser les répliquer à grande échelle avant de se rebeller une fois qu’ils auraient récupéré le fameux “miracle” de la vie? Ils semblent être dans le même camp (contre celui de madame flic).
J’ai trouvé aussi un peu naze que le Grand Chef n’ai pas capté depuis perpette que la gamine bossait pour lui, vu la masse d’infos qu’il doit récolter sur un peu tout le monde. La petite diversion sur le héros pour la cacher semble assez bidon. Aussi, le chef perd sa sbire et tout à coup il n’est plus bon à rien: les héros peuvent aller pépère dire bonjour à la gamine et faire la sieste au soleil atomique, et lui ne capte rien alors qu’une heure avant Luv faisait mumuse avec son satellite Hubble HD et hackait tranquillos les ordis de la police.


#6886

Voilà.

Sinon avec le recul le film est quand même plutôt sexiste, en 2049 l’industrie du sexe semble 100% orientée vers les hommes, et les femmes jouent soit des mamans, des putains ou des salopes, à l’exception du chouette rôle de la créatrice même si on a encore droit au cliché sensibilité + créativité + sentiments + émotions = on file ça a une meuf. Et puis c’est un peu raciste aussi, les deux noirs du films jouent un esclavagiste mangeur d’enfants et un filou des rues qui cherche à te refourguer une chèvre, sympa.

J’adore le rôle qu’ils ont refilé à Bautista en revanche, deuxième meilleurs rôle du film, surtout avec le short qui lui est consacré.


#6887

En effet, c’est une très bonne suite de l’original dans ce cas.


#6888

Attention le lien suivant spoile un minimum mais espérons que ça se confirme jusqu’à la sortie chinoise, bon sang. Après l’échec de GITS, ça assurerait peut-être l’abandon du projet Akira !


#6889

C’est vraiment dommage parce que ça va conforter Hollywood que les films qui prennent leur temps ne fonctionnent pas, et on va se retaper du pif paf poum à outrance. Ce film ne méritait pas ça.


#6890

Coucou !

Non. On a contraire une inflation du temps de films AAA en ce moment. Le moindre truc qui a des ambitions de franchise dépassent la barre des 2h30. Points in case :

  • Guardians of the Galaxy 2 (je vous épargne la purge saturée à 300% que cela a été)
  • Kingman 2 (je vous épargne la purge incohérente que cela a été)
  • N’importe quel Marvel/DC en ce moment au cinoche (je vous épargne les purges qu’ils sont tous devenus ces dernières années)

Je ne suis pas contre un film qui prend son temps pour respirer, mais 2h43 faut arrêter l’inflation. Je suis un grand partisan des contraintes pour assurer du focus et de la rigueur dans la création, et cette course au gonflage de longueur ne fait que renforcer une écriture paresseuse et dispersée. Le premier Blade Runner faisait moins de deux heures, et on ne pouvait s’en prendre ses ambitions (maladroites) /rant

Spoiler

Dans le cas de BR 2049, il est un peu plus concentré que les autres bordels décrits ci-dessus, mais il y a quand même du gras, du gras, du gras. Genre tout le sub-plot sur la reproduction réplicante avec l’armée souterraine dont vous parliez, et qui au final ne sert à rien (tant mieux que cela ne soit pas parti dans du voyage du héro à ce moment là d’ailleurs).

Sinon, les persos féminins ne servant vraiment qu’à enabler les persos masculins, ce qui est déplorable en 2017 dans un film qui se veut provoquant, mais j’imagine qu’on ne pouvait attendre autre chose des scénaristes septuagénaires du premier film. Sans compter que j’ai une illumination le lendemain sur l’absence d’arc ou même de progression de K, et c’est sans doute le seul discours un peu intéressant et subversif du film : les femmes, les réplicants esclaves/flics/femme de main, tout ce petit monde n’existe que pour servir la caste des “vrais” hommes blancs qui dominent encore le monde en 2049 (Deckard, Jared Leto). En gros, un fois que K a compris qu’il n’était pas le messie attendu, il se résigne à sa condition de machine glorifiée et va se concentrer uniquement à accomplir sa vrai mission : amener Deckard à sa fille. Après il se pose sur le sol, son utilité étant rendu nulle. Ca, c’était glaçant comme conclusion, mais je ne sais pas dans quel mesure c’était voulu.

Bcp de thèmes cyberpunks intéressants, mais vraiment effleurés ou vidés de leur substance. Comme la meuf AI de K, qui en fait n’est là que pour lui donner un semblant d’attache dans ce monde, mais qui reste unidimensionnelle tout du long, sans aucun questionnement. J’ai pas vu Her, mais j’ai l’impression que ça allait 10 fois plus loin sur le même thême. Jared Leto est vraiment agaçant par contre en dieu vivant (bon ok c’est Jared Leto, il est agaçant par nature). Tyler premier du nom était tout aussi mabusien/flippant/ambigu, mais moins tête à claque à manbun.

Bref, j’ai loin d’avoir détesté hein ! Les ambitions sont là. La partie visuelle qui update sans singer le premier film est TUANTE.

Spoiler

J’ai adoré aussi le malaise sonore induit durant tous les plans de survol de la ville. Et le fait que l’on suive un répliquant comme K, un super chien d’attaque détesté et craint par ses pairs (Robocop quoi), c’était un chouette postulat.

Mais difficile d’aller vers le chef d’oeuvre qu’on entend partout.

Au moins le film m’a fait mouliner, en trois jours je suis passé par mouif / non en fait c’est pas si mal / non c’est mouif.


#6891

Oui c’est un film qui a besoin de décanter.

J’en suis à me dire que toute la scène finale à Las Vegas a complètement saturé (dans tous les sens du terme) ma vision du film. C’était pas si bien ce orange finalement, c’est l’image qui me reste imprimé dans la rétine. C’était peut-être un peu too much. Le film est peut-être un peu trop beau, ça manque de crasse et de vie (?).

En revanche c’est cool qu’ils aient updaté l’univers avec les conditions climatiques d’aujourd’hui, ce n’est pas juste pluvieux et pollué, les éléments sont aussi déchaînés.


#6892

Je doute que The Last Jedi soit aussi bien que RLM se moquant de The Last Jedi :


#6893

Danielle Darrieux, à peu près incontestablement la plus grande actrice de l’Histoire du Cinéma français et francophone, vient de nous quitter à l’âge de 100 ans. Bouh.

https://youtu.be/WezaznHL5BY

Je pense que d’aucuns recommenderont des films plus connus mais je vous encourage fortement à regarder Pot-Bouille et surtout le mésestimé L’Affaire des Poisons, deux films des années 50 d’abord sortis en N&B puis colorisés. Deux de ses meilleures performances… Bon, sur un catalogue de 110+ films, j’ai pas tout vu non plus.


#6894

Hmm…non.


#6895

Hey ça n’a pas l’air si pourri, pour les mômes j’entends.


#6896

Je vous donne rendez-vous à la blague de fin de ce trailer.


#6897

The Case for Disney’s The Hunchback of Notre Dame, encore du super taf signé Lindsay Ellis.


#6898

Des nouvelles de Jennifer Lawrence, pendant que les trois personnes qui ont vu Mother! cherchent encore à comprendre Mother!.

https://youtu.be/VQ-OgO00NSs

https://youtu.be/NWdc7PyZNLA

New Plan: Let Jennifer Lawrence Host More Things
Je doute qu’elle en ait besoin financièrement, mais si elle ne trouve rien de mieux pour rester dans la lumière dans 20 ans, devenir la Bob Hope du vingt-et-unième siècle pourrait faire une intéressante seconde partie de carrière.


#6899

#6900

21st Century Fox has been holding talks to sell most of the company to Disney.
A ce rythme là, d’ici quelques années, n’importe quel blockbuster hollywoodien sera produit par Disney.