Le topic des reviews ciné


#7044

L’épisode de The Rewatchables consacré au film Die Hard, qui fêtait ses trente ans le 15 juillet dernier, est truculent. Plein de bonnes questions posées, d’imitations d’accents allemands, et d’anecdotes plus ou moins obscures. Difficile de ne pas remater le film dans la foulée (d’ailleurs j’ai échoué).



Un avocat analyse des fameuses scènes de tribunal au cinoche : My cousin Vinnie, Erin Brokovich, 12 Angry Men, The Dark Knight, A Few Good Men et d’autres.


La revanche du topic vachement éclectique, limite bordélique
#7045

Uh.


#7046

RedLetterMedia sort enfin son analyse complète à froid de The Last Jedi, et sans surprise, c’est un carnage.


#7047

Je n’ai pas trop suivi les sorties estivales, mais j’ai le sentiment que Les indestructibles 2 est à la fois vainqueur par défaut et champion méritant, même si le personnage de grand méchant est clairement le point faible du film. Certaines scènes sont folles et s’il n’y avait pas eu ce personnage problématique, cette suite aurait pu se placer au dessus du premier épisode.
Pierre a écrit un très bon entretien avec une storyboardeuse qui a bossé sur le film.

Je pensais que Jurassic World 2 serait con mais divertissant, il était juste con. Le scénario et les personnages sont consternants. J’ai entamé un cycle Hammer en parallèle et la licence Jurassic Park m’a rappelé l’exploitation du mythe de Frankenstein par le studio anglais, lequel enchaînait les suites en tirant sur la corde.
En parlant de tirage de corde, je ne m’étais pas rendu compte qu’un certain nombre d’acteurs de la Hammer avaient bossé sur Star Wars. Le 5e épisode de Frankenstein fait d’ailleurs jouer Peter Cushing (Star Wars IV) aux côté de David Prowse (Dark Vador) dans un costume de néandertalien ne laissant paraître que ses yeux. Christopher Lee a eu plus de chance quand il a incarné la créature dans la première adaptation du roman de Shelley.

Vu sur les Internets Crooked house, film de 2017 non sorti chez nous malgré toutes ses têtes d’affiche, adapté d’un roman d’Agatha Christie et situé dans l’Angleterre des années 50. Une grande maison, un vieux monsieur très riche qui meurt, plein de coupables potentiels et quand même quelques surprises du côté du scénario, lequel est servi par des dialogues et des acteurs globalement très biens.


#7048

Je ne sais pas si c’est mérité mais j’ai plutôt eu l’impression que Cruise et Mission Impossible: Fallout sont sortis grands vainqueurs de l’été (même si The Incredibles 2 va rapporter plein de pognon) question box office + retombées médiatiques. Bon été pour Disney d’une manière générale, à part Solo qui se plante tellement que des films comme Ant Man 2 ou Meg lui passent devant, et le film sur Winnie L’Ourson banni en Chine parce que pas de bol, faut pas faire de blague sur Winnie L’Ourson en ce moment. Mais tous les studios ont passé un bon été. Aux US, le carton-surprise de l’été est Crazy Rich Asians, qui confirme la tendance récente qu’aller voir ailleurs que le public WASP vaut le coup financièrement.

Notez d’ailleurs que n’énorme carton teenager estival de Netflix, To All The Boys I’ve Loved Before, met également en premier rôle une actrice d’origine asiatique, mais cette fois sans que cela ait une incidence majeure sur le scénario, ce qui est sans doute plus rassurant.

Sinon le gros buzz de cette rentrée outre-Atlantique est pour A Star is Born, énième remake d’un classique d’Hollywood mais à la fois premier taf de réalisateur pour Bradley Cooper et véhicule pour Lady Gaga. Les deux visent clairement l’Oscar, et beaucoup semblent fascinés par ce qui pourrait être soit une révélation, soit un carambolage spectaculaire.

Le film sera en compétition frontale pour les faveurs de l’Académie avec First Man, le biopic sur Armstrong piloté par Chazelle et Gosling.


#7049

Suites en pagaille à Hollywood, pour changer.

Premier trailer de Captain Marvel, qui aura donc la lourde tache scénaristique et le coup de pouce commercial de faire le pont entre Avengers 3 et Avengers 4. J’ai trouvé ce nouveau trailer nul à chier ; à part piger que ça se passe dans les années 80, ça communique très mal les enjeux du scénario, les pouvoirs spécifiques au perso et l’ambiance générale du film.


The Girl in the Spider’s Web, avec Fede Alvarez (Don’t Breathe) à la place de David Fincher, et Claire Foy (Breathe) à la place de Rooney Mara. Ca a l’air bien plus banal que le premier film.


Et Mary Poppins Returns… Je pige pas, ce sont les gamins du premier film qui ont grandi et se sont mariés ? Ils étaient pas frère et sœur ? Je suis content quoi qu’il arrive parce que je sais que j’aurai une vidéo rigolote de Best Girl Lindsay Ellis au bout.


#7050

C’est super facile à rater et je fais bien trop attention à ce genre de chose mais il est mentionné que le type est veuf (et c’est donc certainement le truc qui l’a fait devenir un rabat-joie), sa soeur (parce que oui, c’est les gamins du premier film) est donc là pour l’aider à s’occuper de ses enfants.

Cela plus Winnie, je suis surpris qu’ils sortent deux films avec le même pitch (le pitch de Hook, d’ailleurs) à un intervalle aussi réduit.

Dans l’ensemble je trouve tous les trailers marvel nuls donc pas de surprise pour Captain.


#7051

En fait c’est dans les 90s Captain Marvel.


#7052

Je te trouve un peu violent mais ça a l’air aussi nul qu’un film X-Men, en effet.


#7053

Qui ont débuté dans les 2000s pour le coup ^^


#7054

Bigre.


#7055

Mais est-ce que ça sera une meilleure adaptation que Ghost in the Shell, hein?


#7056

Matez-moi ce nouveau projet pharaonique de Bollywood, à mi-chemin entre Pirates of the Carribean et Assassin’s Creed Mumbai : Thugs of Hindostan.

Le titre tabasse ! Avec les deux mégastars de Bollywood, Amitabh Bachchan et Aamir Khan. J’espère tomber dessus un jour pas loin de chez moi.

Synopsis:
Thugs of Hindostan is one of Indian cinema’s biggest films which releases in theatres worldwide this Diwali. YRF has pulled off an incredible casting coup by bringing together two of the biggest legends of Indian cinema, Amitabh Bachchan and Aamir Khan on screen for the first time. Directed by Vijay Krishna Acharya, The film also stars Katrina Kaif and Fatima Sana Shaikh. YRF’s mega action adventure, Thugs of Hindostan, is set to release on November 8, 2018 a national holiday.


#7057

Le gusse de Mr. Robot

Vs.

Le gusse de Kingsman.

Le détail dingo étant que Dexter Fletcher (Lock, Stock & Two Smoking Barrels) réalise les deux films, Fletcher ayant remplacé Bryan Singer en plein tournage du biopic de Queen, sans qu’il soit crédité au final. En tout cas, son Elton a l’air bien plus inspiré que le Freddie dont il a hérité.

Je suppose que le troisième film sera sur Pink Floyd et que, dans les séquences post-crédits, c’est Bowie qui réunit les Avengers.


#7058

#7059

WTF.


#7060

Malgré ses quelques défauts, The Big Short était très malin et intellectuellement assez honnête dans son approche d’un sujet important mais chiant à expliquer aux masses, donc j’ai confiance dans le fait qu’ils s’en sortent avec un sujet cinématographiquement aussi bizarre. Le casting a l’air béton, même si je vois pas comment Sam Rockwell peut légitimement se faire passer pour un teubé. Bale et Adamss ont l’air extraordinaires comme d’hab. Le seul truc qui m’emmerde, c’est l’impression que le film va diaboliser un mec (et donc construire sa légende) au lieu de démonter le système, mais je leur laisse le bénéfice du doute.

Sacrée saison pour les biopics, en tout cas.


#7061

Le trailer Netflix de l’adaptation en film de Sabrina, l’apprentie sorcière est plus que surprenant… Pardon, d’adaptation du Comic Book des années 60 a été modernisé dans son adaptation en film.


#7062

Le comic sur lequel cette série est basée date de 2014. Ce comic est une adaptation libre du comic des années 60, sur lequel étaient basées les séries télé live et animées.


#7063

Comme le précise Iggy, c’est une série et non un film. Content de voir que Shipka semble s’en sortir, même si je ne suis pas convaincu que ce soit une grande actrice en devenir d’après ces quelques extraits ; j’avais assez peur que sa carrière s’arrête net avec Mad Men ou prenne un détour glauque genre Alyssa Milano (mais c’était peut-être le syndrome d’un autre Hollywood pré-#Metoo).



Y a eu une tétrachiée de contenu intéressant chez The Ringer récemment, notamment côté cinéma. J’ai déjà parlé plus tôt du Podcast consacré au Halloween de Carpenter, mais il y a également eu…

  1. Cette conversation étonnamment candide avec Matt Damon à l’occasion des 20 ans de Rounders, le film qui a aidé à populariser le Texas Hold’em Poker aux USA, mais qui aborde également les débuts de Damon, ses galères avec Affleck avant le succès de Good Will Hunting, toutes les futures stars qu’il a croisées à l’époque, ses interactions avec Harvey Weinstein, et plein d’autres choses.
  1. Leur podcast The Rewatchables a également parlé de Rounders à l’occasion de cet anniversaire, mais surtout, celui de cette semaine est consacré à Dazed & Confused de Richard Linklater, un des films marquants du milieu des années 90, sur la nuit banale que passe ensemble une bande de jeunes le dernier soir d’école au début de l’été 1976.
  1. Et c’est limitrophe avec le topic Comics mais, à l’occasion du film Venom qui a l’air d’un authentique navet, chouette rétrospective sur la création et la parenté compliquée du personnage.