Le topic des reviews ciné


#7064

Sympa ce nouveau jeu avec Nicole Kidman en guest. Reste à voir la jouabilité ceci dit.


#7065

Entretien (audio) passionnant avec Damien Chazelle sur son nouveau film First Man (qui n’a pas l’air ouf mais bon, j’y vais rien que pour l’ensemble de l’œuvre), la polémique débile du drapeau sur la Lune, ses neuroses, l’aspect autobiographique de Whiplash, les fameux Oscars de La La Land, sa relation avec Ryan Gosling, sa méthode d’écriture, ce qu’il regarde en ce moment pour s’inspirer, et ses idées pour Fast & Furious 11 (non).


#7066

Y a pas à chier, ce nouveau film Monster Hunter par l’équipe des grandioses films Resident Evil a l’air très bien parti.


#7067

Les médias parlent beaucoup de Carpenter en ce moment puisqu’on fête les 40 ans de Halloween. J’ai eu la chance de pouvoir revoir The Thing pour la première fois au cinéma récemment, via la nouvelle copie remasterisée l’année dernière et c’est un pied monumental. Le Blu-Ray est déjà dispo mais ça vaut franchement le coup de voir ces couleurs et ces plans en salle obscure. Il se trouve que The Thing From Another World (l’original de 1951) aura également droit à un dépoussiérage le 20 novembre. Enfin, hasard du calendrier, un type prétend avoir retrouvé une version longue de la nouvelle de 1938 qui a inspiré les films et finance son édition sur Kickstarter.


Les trailers des films de Liam Neeson ressemblent de plus en plus à des trailers parodiques de film de Liam Neeson.

La chanson utilisée pendant le trailer (je spoile pas) et la façon dont elle a été remixée spécifiquement pour qu’elle ait plus de pêche m’ont d’ailleurs immédiatement refait penser à ce truc vu chez Vice récemment (qui reste malheureusement très léger sur son sujet, mais y a des détails intéressants).


#7068

Sans surprise…

Chouette structure de l’article qui revient sur les nombreux problèmes du film et de sa représentation de Mercury au travers de leur discographie complète.

My favorite story from this era comes from Lesley-Ann Jones’s Mercury: An Intimate Biography of Freddie Mercury : Freddie stands on a balcony, naked, and sings “We Are the Champions” to a group of construction workers. “Whoever has the biggest dick, come on up!” he shouts. Now there’s a scene that needed to be in Bohemian Rhapsody.

Sans dec’, la réponse est dans l’absurde décision de produire un film PG-13 avec une progression narrative simpliste pour le groupe le plus kaléidoscopique et hédoniste de cette période, mais je pose la question quand même: comment arrive-t-on à faire un film chiant sur Freddie ?


#7069

Spoiler

Encore une photo du tournage de Monster Hunter. Vous aviez pas reconnu ?


#7070

Liar Liar analysé par Legal Eagle. Très instructif et amusant comme d’hab’, on commence à revoir certaines erreurs chroniques d’Hollywood mais j’ai encore appris plein de trucs.


A ce stade, même les propositions de vidéos les plus débiles me plairaient bien.

I’d love to see your opinion about the Star Trek: the next Generation Episode 2x09: “The measure of a man” and Episode 4x21 “The Drumhead”. I know it’s not a US court hearing, but i think it would be interesting nevertheless.

Bien sûr, pourquoi pas !


#7071

Au moins le remake de Suspiria a l’air plus intéressant que l’ignoble biopic sur Freddie Mercury. Au moins, y’a un angle plus nouveau que ce que le projet semblait avoir à l’origine.

By the time it drags itself to the finish line, you may think, “Okay, now we know what ‘Suspiria’ looks like as an art film. Can we please go back to when it was just a garishly flamboyant piece of bat-house trash?”


#7072

J’ai vu d’ailleurs le biopic Freddie Mercury hier soir. C’esr mollasson et inoffensif en fait. Pas inregardable, juste un peu chiant et sans enjeu. Y aurait eu tellement de choses à dire sur les zones d’ombre de Mercury, ou même sur la dynamique interne du groupe. Mais non, ça reste en surface et très propret et super melo.


#7073

C’est même pas propret, quoi. C’est plein de choses fausses ou malhonnêtes. Les chansons qui sortent pas à la bonne période (quand même !), l’ambiguïté bizarre maintenue comme si Live AID était un concert contre le sida et que ça avait quoi que ce soit à voir, tout le truc franchement homophobe autour de Mercury qui, finalement, l’avait bien cherché à chopper le sida avec tout son style de vie, et puis c’était quand même une grosse diva qui a failli se faire briser le groupe avec ses caprices (alors que non, clairement pas, vu que c’est même pas lui qui a commencé sa carrière solo le premier, et vu l’ambiance autour de Innuendo, y’avait certainement pas ce genre de passé entre les membres du groupe)…
C’est vraiment un film dégueulasse fait par des fumiers. C’est dommage pour les acteurs.


#7074

« C’est dommage pour les acteurs » mais je suis quand même curieux de découvrir un jour à quel point Rami Malek est responsable de la déviance du projet vers une syrupeuse course à l’oscar de meilleur acteur, quitte à trahir la chronologie et les enjeux véritables de chaque péripétie comme décrit dans l’article de The Ringer ci-dessus. Pour tous les défauts professionnels et humains de Singer, et je reste poli car on parle quand même d’un suspect criminel récurrent, je doute fort que ce soit lui qui ait poussé vers une représentation simpliste et proprette de Mercury. M’enfin cela peut tout aussi bien être la faute du studio ou des ayants-droits du patrimoine de Queen. J’espère que l’autre film de Fletcher sur Elton John, manifestement plus personnel, s’en sortira mieux.


#7075

J’ai presque envie de le voir.


#7076

Merde, mais ça a pas l’air nul du tout ? Je découvre du coup que c’est la meuf derrière Guardian of the Galaxy et un des auteurs de Gravity Falls qui s’occupent du script. Manifestement Pokémon leur a laissé pas mal de marge ? Je reste sceptique sur l’aspect semi-réaliste des Pokémon mais ça passe mieux que je ne l’imaginais. Ca me rend presque curieux de voir ce que Paramount veut faire avec le film Sonic qui a l’air de tenter un univers similaire (ce qui semblait catastrophique sur le papier).


En ce qui concerne les films d’animation de 2019, on a aussi un nouveau trailer pour le nouveau Laika (Coraline, Paranorman), The Missing Link.


#7077

Rassurez-vous, le tournage de Monster Hunter continue.


#7078

Je ne sais pas pour Nicole Perlman, mais le mec de Gravity Falls a confirmé qu’il n’a pas travaillé sur le scenar de Pokémon (quel dommage)


#7079

Je suis plus chaud avec ce nouveau trailer.


#7080
Spoiler

The new Robin Hood movie

is the story of a spoiled rich boy who goes abroad to fight and comes back to discover his hometown has been destroyed by crime and political corruption, headed by a malevolent force. With the help of a skilled expert and token black character, our hero becomes a masked vigilante who inspires the trodden-down masses to have hope once again. Yet his main motivation seems to be winning back the heart of his former love, who has moved on with a charming wannabe politician who opposes the vigilante’s ways because he sees reason and discourse as a more effective route. Once the vigilante wins the day and flees from his home, his former ally

Spoiler

has half of his face scarred and becomes a new villainous force.

Erf. La comparaison entre Robin Hood 2018 et la trilogie Batman de Nolan étalée en détails ici. Évidemment, ça spoile pas mal. Le film se mange des critiques catastrophiques mais ça n’a pas empêché Ready Player One et Venom de cartonner dans le monde, donc bon.


#7081

Arrêt sur Image lance une nouvelle émission vidéo. Le premier épisode est dédié au film La couleur pourpre et est dispo en accès libre pour une durée limitée. Ca dure 1h20 et ça évoque des points très intéressants, y compris sur le plan technique et le fait que les directeurs de la photo de l’époque ne savaient pas comment travailler les couleurs dans un film où l’essentiel du casting est composé d’acteurs noirs.

Rockyrama a d’ailleurs sorti un premier hors-série sur Spielberg, avec notamment une chouette analyse plan par plan d’une scène des Aventuriers de l’arche perdue par le sieur Djoumi.


#7082

Un premier trailer pour le quatrième film Avengers. Ca chouine beaucoup.

Tiens ! Ça m’y fait penser… Vu dans l’avion récemment : l’anecdotique Ant-Man & The Wasp. Y en a t-il parmi vous qui ont vu AM&TW ? Parce que ce film me rend fou. Je ne suis pas du genre à tiquer sur les incohérences et je laisse mon incrédulité sur le carreau avant les premiers logos d’un blockbuster, mais celui-là pousse le bouchon plus loin que n’importe quel autre film du MCU tant il semble se contredire constamment.

Je passe outre tous les manifestes problèmes de pure physique liés à la taille des éléments, sinon le personnage d’Ant-Man n’a même pas lieu d’être. Donc OK, l’électricité miniaturisée ne pose pas de problème. OK, des fois les persos ont un impact physique sur les objets lié à leur taille, d’autre fois non. OK, les organes s’étendent et se compressent au besoin. Mais là, c’est un des scénarios les plus “ta gueule c’est magique” de tout le MCU.

Premier problème, le syndrome de la poupée russe. Je passe outre que je pige pas comment le labo convertit correctement, selon l’échelle du moment, l’énergie emmagasiné dans la pile Duracell simplement en élargissant la pile. Ca marche pas vraiment comme ça, mais OK. Non, ce que je pige pas, c’est comment fonctionne la logique des changements d’échelle à l’intérieur de trucs qui eux-mêmes changent d’échelle. Puisque TOUT se miniaturise avec la technologie de Pym, quand un immeuble est minaturisé à (disons au pif) 1:100 de sa véritable taille, tout ce qui est dedans passe à 1:100, y compris par exemple un perso ou un objet qui était déjà réduit à 1:100 avant (et passe donc à 1:10000 de sa vraie taille). Pourtant, <un perso qui part aller chercher un autre perso dans le Quantum Realm> n’est absolument pas affecté par ces changements d’échelle sur le chemin du Quantum Realm.

Et d’ailleurs, autre truc que je pige pas avec le Quantum Realm : comment ils se trouvent ? Le Quantum Realm se “déplace” en même temps que le labo ? Mais pourtant c’était pas du tout là que bidule avait rejoint le Quantum Realm ? C’est carrément une autre dimension ? Parce que c’est pas vraiment comme ça que le Quantum Realm était décrit dans le premier film, ni dans celui-ci. Bref, j’ai rien compris.

Rhaaaaa.



Vu dans l’avion récemment : Manbiki Kazoku / Une Affaire de Famille de Hirokazu Kore-eda, Palme d’Or à Cannes. C’était vachement mieux qu’Ant-Man & the Wasp.



Et joyeux noël.


#7083

GYAAAAAH ! Euh… Je… Moins curieux. Plus inquiet.