Le topic du Carlton ou de la guinguette du coin


#421

Bah ça entraine surtout une génération de chochottes pédés enfin ! :seagull:

(wow, et en top post pour un effet godwin 100%)


#422

MOS BURGER !!!

BUTTER CHICKEN YAKI BURGER PLUS FRITES AMANDES NOIX ET TOUT !!! BEURRE CURRY CHOLESTEROL TO THE MAX !


#423

Ça doit être trop bon.


#424

Coprophages !
:o


#425

J’ai lu un article récemment sur Mos qui voulait s’implanter en Europe et plus particulièrement en France.
J’y crois pas trop mais Teri-fucking-yaki Burger quand même !


#426

Tu quoque, Fabien ?
^^


#427

Ah oui ! Ah oui oui oui, viendez !


#428

:lol::lol::lol:

J’abandonne. Je ne représenterai pas ma candidature septembre prochain.


#429

J’aurais préféré Freshness mais bon… Je pense qu’il suffira à McDo de ramener son propre Teriyaki Burger chez nous pour se débarrasser de Mos.
Je continue de penser que CoCo loupe une occase en or en n’ouvrant pas en Europe. Ils me paraissent de bien plus sérieux concurrents que Mos.


#430

C’est bien mérité et c’est même assez rare pour être noté : le Passage 53, superbe table de cuisine francaise avec un chef japonais (ex-Aïda) aux fourneaux, vient de gagner son deuxième macaron… en deux ans.

An 1 : 1 macaron
An 2 : 2 macarons.

Classe.
(Tanguy aime pas, je crois. Pff. J’y retourne ce mois-ci, c’est TELLEMENT bien, et en plus le passage des Panoramas en lui même est magnifique).


53 Passage des Panoramas ↑ Veau de chez Hugo :smiley:
75002 Paris
01 42 33 04 35


#431

C’est beau ! :o
Je connais pas le passage 53, mais Aida j’avais essayé, et oui, un peu déçu, mais en revanche attends, si ça c’est bien… faut tester! :slight_smile:


#432

Oh ? Tu n’avais pas aimé quoi chez Aida ? J’en garde un souvenir incroyable.

Ca l’air super bien en effet, le post de Simon était miam.


#433


Le Passage 53, c’est surtout un restau-champignon, qui a déjà connu plusieurs stades de croissance en à peine quelques mois.

Ils ont commencé comme un bistro, avec des formules vraiment pas chères à déjeuner.
Puis, ca a TELLEMENT cartonné, qu’ils ont pris confiance, et ont décidé de passer la surmultipliée.
Ils ont changé la déco, beaucoup plus japonaise/sobre/zen/enduits tirés mais sans que l’ambiance n’en devienne glaciale pour autant.

De petites tables, bien espacées. Un menu unique à 85€ le soir si je me souviens bien, consistant en une succession de petits plats assez incroyables.
Environ 25 couverts, dont deux tables de japs en couple obligatoire. Une ambiance feutrée mais “humaine”, des gens normaux quoi.
Contents d’être là.

Et une carte des vins à se taper le cul par terre.
Et la viande d’Hugo.

Attention, j’en parle en ayant connu l’évolution impressionnante, et donc avec le côté bistro en persistance rétinienne.
Il est possible que ceux qui y vont maintenant pour se faire un 2 macs… n’y trouvent “qu’un 2 macs” en effet.
Pour être complètement transparent, je suis aussi peut-être vaguement partisan et fier parce que j’ai eu la chance de suivre l’histoire de ce restau depuis leurs débuts, que je les connais un peu vu que “Mafia Hugo”, et que je trouve surtout que c’est VRAIMENT une belle histoire.

Ces précautions prises, allez-y pour les yeux fermés célébrer une belle occasion un soir, c’est une vraie bulle de douceur, de luxe non ostentatoire, de calme et de saveurs, planqué dans son bel écrin au sein de Paris.
Sehr romantisch.


#434

Je n’ai jamais entendu parler de l’Amis Louis, mais si des anglais me demandaient où aller à Paris, je sais où les envoyer maintenant.


#435

L’ami Louis, c’est connu comme le poulet frites le plus cher du monde. surement pas dégueu, mais genre 60 euros le poulet frites quoi!!
C’est effectivement bourré d’américains et d’anglais.
Tu peux franchement trouver mieux pour des anglais quand même!!! Chartier est pas bon non plus, mais c’est pas cher et il y a le décorum. Sinon, pour bien manger, tu as quand même l’embarras du choix!!


#436

Je crois que tu sous-estimes ma haine du briton.


#437

Haaa OK. C’est parfait alors!! :smiley:


#438

Le Petit Marguery dans le 13ième, 2ième visite.

La première fois c’était gibier, cette fois-ci on a fait plus simple : fois gras + porcelet pour moi, et escargots/rates + agneau de 7 jours /asperges pour madame. C’était très bon.

Mais la véritable star de la soirée fut le dessert. Je voulais absolument reprendre leur ENORME profiterole, que j’avais classé la dernière fois meilleur dessert de Paris, ni plus, ni moins. Malheureusement elle n’était plus à la carte. Consternation, sueurs froides. “Prenez donc la sphère de chocolat, vous verrez, elle se défend très bien…”

A partir de là, deux arcs en ciel sont apparus dans la pièce, le serveur est entré au ralenti, et il a déposé sur la table une véritable sphère de chocolat délicatement posée sur un biscuit/macaron d’une épaisseur très respectable lui même enrobé de chocolat. Dans sa main gauche, une saucière remplie à ras bord de chocolat fondu, la même que je voyais en rêve quand je lisais Charlie et la Chocolaterie (et la même qu’ils utilisaient pour la profiterole). D’une main assuré, il verse le chocolat fondu et chaud sur la sphère qui, sous l’effet de la chaleur, s’effondre soudainement sur elle même en dévoilant son contenu. J’ai pensé à Fukushima, mais mon cœur était irradié de bonheur. L’intérieur de la sphère laissait apparaître une mousse de noisette d’une légèreté et d’une onctuosité qui me rend, encore maintenant, toute chose. Les 3 chocolats en bouche provoquent un orgasme culinaire, et à tout moment on peut empoigner la saucière pour arroser le cœur atomique du réacteur de bonheur. A la fin, bien entendu, on fini le contenu de la saucière à la cuillère, comme il se doit. ô temps suspend ton vol.

Les amis, ce dessert là est exeptionnel, si vous aimez le chocolat réservez le plus rapidement possible, avant qu’elle ne disparaisse de la carte.

J’aime ce restaurant car il n’est pas prout prout, et qu’on y sert de la nourriture rabelaisienne. Bien manger, en quantité plus que respectable, et se taper le ventre en rigolant très fort comme dans les mangas, avec les yeux fermés et les miettes qui sortent de la bouche.


#439

Ça a l’air mortel :slight_smile:


#440

Le dessert de gosse ultime. :slight_smile: