Le topic indispensable de la Sega ♥ Saturn // CR2032 remembers love


#501

Coucou,

Il est très chouette Steep Slope Sliders j’ai la cartouche ST-V et j’aime bien lancer le jeu de temps à autres. Un truc sur cette version ST-V si tu n’es pas en BIOS JAP sur la PCB tu perds une partie des trucs comme les Pubs


#502

Elle était capable de faire de la 2D mais c’était surtout la vitrine de l’early 3D, qui fascinait tout le monde sauf moi parce que c’était poussif, moche, et un gros retour en arrière sur plein de points (design, UI, textures…). J’avais l’impression d’être le seul à m’en rendre compte, et c’est à ce moment précis que j’ai développé une allergie à l’aliasing. Vous vous doutez bien qu’après ça, j’ai vécu de sales moments dans les années 90.

Je remets ça dans le contexte de ma vie lyonnaise de l’époque, post internet, personne n’avait cette console dans mon entourage, tout ce que je connaissais de cette machine c’était ce que j’en lisais dans les magazines, ou ce que j’en voyais dans les magasins. Elle ne m’a jamais fait rêver. Probablement parce que je n’ai jamais été ni à son contact direct, ni vécu la hype de sa ludothèque rapport à ma position géographique.

Mais je n’en fais pas une généralité, je constate juste le décalage entre ton amour fou pour cette machine et mon désintérêt quasi total, c’est l’une des rares machines qui me provoque un ressenti aussi polarisé, on aime plus ou moins tous les même trucs ici.

J’ai tout autant de dégoût pour la N64.

(ce message a plus sa place sur le topic Saturn, comment on le transfère ?)


Le topic des chiffres.
#503

qui a envie de rejouer à Panzer Dragon aujourd’hui sans déconner

Nous sommes apparemment peu mais j’adore toujours autant les rails shooters, sans que la nostalgie ni du snobisme mal placé entrent en équation. Et quand la lore du jeu est celle des Panzer…

D’ailleurs, j’ai appris ce matin qu’un pote rejoignait un projet de shoot sur dragon en multi fait entre Bordeaux et Montreal (“Century”, dont on peut voir un cours extrait sur la page du studio). Je ne sais pas ce que ça donnera en terme d’équilibrage et ergo mais ce sera a priori de très bon gout visuellement - décorum dark-fantasy enneigé.


#504

Je me souviens que tu avais déjà fait part de ton dégoût pour la 3D de cette époque, et dans l’absolu je vois ce qui te dérange avec les jeux 3D sur consoles de salon entre 1994 et 1997ish, quelque soit la plate-forme. Perso je trouve cette période d’expérimentation des nouveaux moyens d’expression apportés par le RISC et le CD-ROM assez fascinante, quand les devs de l’époque ne savaient pas si le futur appartenait aux polygones, aux sprites, aux cellulos, à la FMV ou à une combination de ces diverses possibilités. C’était souvent maladroit mais ça a effectivement apporté énormément de briques à l’industrie et on en voit encore l’impact aujourd’hui. Mais oui, c’était souvent moche et surtout je comprends qu’on galère à apprécier cette esthétique si on n’y jouait pas à l’époque.

Ce que je trouve bizarre, c’est que tu choisisses la Saturn comme “vitrine de la 3D” alors que c’était à l’époque une console pensée avant tout pour la 2D et la vidéo, tabassée par une partie des médias et des joueurs de l’époque parce qu’elle galérait en 3D avec le choix d’utiliser des quads, et que les jeux qui ont porté la console et lui ont trouvé des fans sont justement en très grande majorité des RPGs hérités de la NEC et la SFC (en 2D), des jeux d’aventure ou de simulation comme Yu-No, Policenauts ou Tokimeki Memorial hérités du PC-98 et de la PC Engine (en 2D), et avant toute chose ses excellents portages de jeux d’arcade des années 90, principalement issus des architectures CPS2, Neo Geo, F3 et consorts (en 2D). C’est comme si tu me disais que tu détestes la Wii parce que c’est la vitrine de la génération de consoles qui ont rendu le jeu en ligne prioritaire sur les expériences solo. C’est… C’est techniquement vrai, mais c’est peut-être pas le combo le plus approprié appuyer pour ton propos.

Je suis moins attaché aux trois shoots qu’au RPG Panzer Dragoon, mais M2 a annoncé ses prochains jeux Sega Ages pour la Switch, et, plutôt qu’un millième portage de Space Harrier, j’aurais préféré voir rabouler Planet Harriers !

C’était en effet une sale manie sur certains jeux ST-V, et Steep Slope Sliders s’en tire à bon compte avec de simples changements esthétiques car certains jeux changeaient carrément de contrôles ou de contenu en fonction des régions. Le cas le plus emblématique est probablement Radiant Silvergun qui passe automatiquement en configuration “deux boutons” sur une ST-V américaine, ce qui lui retire une énorme partie de son intérêt puisque tout le concept du jeu est d’exploiter les différentes armes réparties entre les trois boutons A, B, C et leurs diverses combinaisons (donc tu passes de sept armes à seulement trois).


#505

Pour la vitrine, je voulais dire la même chose, dans tous les cercles que je fréquente et fréquentais, la vitrine de la 3d c’était la PS1, la Saturn était le truc bizarre au second plan qui permettait de faire tourner des chouettes jeux 2D et Panzer Dragoon.

Quand à l’esthétique, je suis uper fan de l’époque PS1/Saturn. Bien sûr il y avait des jeux moches mais ça on en avait aussi en 2D, et de l’autre côté les réussis sont souvent des fusions stylistiques super intéressantes entre le pixel art de la génération précédente (saut sur N64 avec ses flous de l’enfer) et l’origami, plus effectivement le côté sauvagement expérimental dont parle Chaz. Je trouve la génération PS2 souvent moins intéressante sur ces plans, avec des looks plus uniformisés à part pour quelques studios plus imaginatifs.


#506

Ouais je suis #teamchaz là, y a que la N64 qui avait un rendu infâme tout le temps durant cette période. Genre je trouvais ça moche déjà en 1997 (coucou les Zelda). En revanche, il y a PLEIN de titres vraiment maîtrisés sur PS1 (et sans doute Saturn) dans leur rendu, les choix artistiques, les avancées techniques et les trucs super couillus qui viennent directement des contraintes extrêmement fortes de cette génération, et d’un champs d’expérimentation multimédia (dans le vrai sens du terme).

Ce qui a par contre VRAIMENT mal vieilli, c’est souvent la mise en scène maladroite, et surtout les interfaces et les choix de typo qui hurlent 1995. Je me suis fait la réflexion en relançant je sais plus quel jeu de 2010, à quel point ce sont les vrais marqueurs d’une période, plus que la 3D et la qualité des textures.


#507

Il faut aussi savoir être honnête, on tournait quand même aussi pas mal en rond vers la fin de vie des megadrive et snes.


#508

Comme je le disais, je replace ça dans ma réalité de l’époque, les références culturelles dont tu parles (et que je partage aujourd’hui) m’étaient complètement inconnue à ce moment là. J’en voulais à la Saturn d’être cette console de camelot qui te vendait du rêve avec des séquences FMV / Anime de fou alors que le jeu derrière était souvent naze ou pas plus impressionnant qu’un jeu Megadrive.

Mais si j’avais voyagé au Japon à l’époque, j’aurais probablement développé une autre perception de cette machine.

J’ai moins souffert avec la PS1 car elle contrebalançait souvent ces problèmes graphiques avec un meilleur framerate et un gameplay aux petits oignons, j’hallucinais sur les sensations qu’on pouvait ressentir en jouant à Gran Turismo par exemple.


#509

Gran Turismo est sorti sur PS1 en Europe en mai 1998 donc c’est quand même très loin dans la vie de la console, à quelques mois de la Dreamcast et quand les développeurs commençaient justement à trouver leur voie avec les graphismes adaptés à l’architecture PS1 (1998 c’est aussi MGS, Tekken 3, Ridge 4 etc.). Je ne pense pas que c’était synchrone avec tes impressions sur la Saturn. Ce serait plutôt un jeu comme Wipeout qui aurait pu te brancher en 1995-1996.


#510

En effet, j’essayais de me remémorer les jeux qui m’avait fait apprécier la 3D.


#511

Des nouvelles de YabaSanshiro, passé en ver 2.2.0 récemment. Encore quelques problèmes de son mais ça progresse toujours aussi bien.

[00:00] X-MEN VS. Street Fighter (précédemment incompatible)
[02:10] mr.BONES (précédemment incompatible)
[03:32] Virtua Fighter Kids (précédemment incompatible)
[04:55] VIRTUAL HYDLIDE (précédemment incompatible)
[06:20] Comparaison de la décompression vidéo sur l’intro de Lunar (ver 2.1.5 vs ver. 2.2.0)


#512

Histoire de faire suite à la conversation sur la Saturn et la 3D, Okunari a révélé qu’une version Sega Ages PS2 de Burning Rangers était prévue, mais que la tâche était manifestement trop ardue.


J’ai relancé le jeu le mois dernier et, comme à l’époque, je garde le sentiment que ce jeu aurait du sortir sur Dreamcast, ne serait-ce que pour des questions de lisibilité. J’aime bien le concept à mi-chemin entre le jeu de plate-forme et le TPS, ainsi que l’ambiance qui par certains aspects rappelle PSO (ce qui se ressent aussi chez certains boss), mais le jeu a de sérieux problèmes de caméra, ne rendant que plus délicat le système de saut et de planage.


#513

Vraiment intéressant ce décortiquage du hardware de la Saturn: