Le Topic Rétro


#3802

Juste pour faire bisquer @onosendai j’ai eu droit à un RT de son héros, Mr Coupe au bol en personne


#3803

Alors attends, tu pensais à Faceplateman ? (ahah quel souvenir, merci le moteur de recherche de boulette pour ce voyage dans le temps), parce que dans ce cas tu confonds avec Kenzo Saeki ? Après j’accepte n’importe quelle coupe au bol hein, aucun souci.


#3804

Ha, ha, il y a eu confusion de coupe au bol, en effet :smiley:


#3805

PlayStation Classic, épisode 2 :

Dispo partout :
Battle Arena Toshinden
Final Fantasy VII
Intelligent Qube
Jumping Flash
Metal Gear Solid
Mr. Driller
Resident Evil Director’s Cut
Revelations : Persona
Ridge Racer Type 4
Super Puzzle Fighter II Turbo
Tekken 3
Wild Arms

Exclusifs à la version occidentale :
Cool Boarders 2
Destruction Derby
Grand Theft Auto
Oddworld : L’Odyssée d’Abe
Rayman
Syphon Filter
Tom Clancy’s Rainbow 6
Twisted Metal

Exclusifs à la version jap :
Arc the Lad
Arc the Lad 2
Armored Core
G Darius
Gradius Gaiden
Parasite Eve
SaGa Frontier
Xi (Devil Dice)

La version jap l’emporte en ce qui me concerne, même si j’ai le sentiment que, de manière générale, une bonne partie de ces titres n’étaient pas exactement des premiers choix. Parmi les gros absents, citons Crash Bandicoot, Gran Turismo, Wipeout, Tomb Raider, FF8 et 9. J’aurais bien vu d’autres jeux de caisse type Need for Speed et F1, un jeu de foot, un Tony Hawk, les Suikoden, Xenogears, un Ace Combat, Spyro, Silent Hill.


#3806

Incroyable qu’ils aient choisi Saga Frontier au lieu de Vagrant Story. Quelle faute de goût (et c’est moi qui parle).
R4 et G-Darius, très bien. Je suis mini-content que Xi ait été choisi, c’est un super petit puzzle (même si la version PS2 est mieux) et symbolise le “développement indé sur PS1” de l’époque (et c’est pas comme si Vib Ribbon aurait été possible).

On sait ce qu’il en sera des loadings? Artificiellement rallongés pour faire comme à l’époque ?


#3807

Ils auraient pu faire un p’tit effort pour Raiden project.


#3808

Perso je trouve la sélection occidentale bien plus cohérente par rapport à son public et plus représentative de « la PlayStation », en acceptant les problèmes de licenses qui empêchent la sortie de jeux aussi divers que Gran Turismo (voitures), Wipeout (musiques), Parappa (un peu tout) ou Winning Eleven (les quelques licences qui traînent et Jon Kabira). Je trouve la sélection japonaise assez bancale. Trop de RPG et en même temps, pas les bons. Trop de jeux Squaresoft et aucun jeu de Koei, de Human/Spike ou d’Enix.

Arc the Lad
Arc the Lad 2
⇒ Sans dec, tu bloques 10% du roster pour ça ? Juste pour la promo du jeu mobile ? Je comprends que c’était important de placer un tacos vu la place qu’ils prennent dans la ludothèque japonaise, mais deux pour le prix d’un, c’est chaud. Qui allait se plaindre qu’on zappe le premier Arc ?

Armored Core
⇒ OK. Tenchu aurait pu faire la promo de Sekiro, ou King’s Field pour les fans de Dark Souls. Mais OK.

G Darius
⇒ Pas de problème. Plein de jeux Squenix ou affiliés dans cette sélection japonaise, dis donc.

Gradius Gaiden
⇒ Sans dec, j’aime beaucoup Gradius Gaiden mais il y a déjà G Darius. Konami pouvait rien filer d’autre comme deuxième jeu ? Castlevania ? Suikoden ? Vagrant Story err Vandal Hearts ? Silent Hill ? C’est pas une console de shoot’em ups, ou alors fallait plutôt foutre Krazy Ivan ou Philosoma.

Parasite Eve
⇒ Pas de problème, c’est très cool. Zarb que ce soit une exclu Japon mais OK.

SaGa Frontier
⇒ De tous les jeux SQEX qui restent, plutôt que Vagrant Story ou Valkyrie Profile ? Ou Xenogears ? Ou FF Tactics ? Purée…

Xi (Devil Dice)
⇒ Why not. Pour le Japon, je comprends. J’aurais tendance à dire que ça fait double-emploi avec IQ (même origine, même public) et que c’est bizarre d’avoir ni un seul jeu musical (genre Bust A Move), ni un jeu zarbi-culte genre Segare Ijiri ou Suzuki bakuhatsu ou Moon. Ou même un Yarudora. Ou même, putain, Simple Series Vol. 1The Mahjong ! Un million seller qui a révolutionné le marché du retail japonais et changé le destin de deux boîtes (Success et D3 Publisher).

Je comprends que ce soit difficile de faire son choix face à 8000 jeux, mais je trouve la sélection occidentale plus cohérente et éclectique, mis à part que j’aurai remplacé Rainbow 6 par le grand absent de cette sélection, Tomb Raider (1 ou 2).


#3809

Que tu parles de Segare Ijiri me fait remarquer qu’il n’y a pas un seul jeu Enix (ni Spike Chunsoft).
Machi ou Suzuki Bakuhatsu, ça aurait été tellement mieux !


#3810

Eh ben, je m’attendais pas à Silent Bomber, Ralph et Tobal 2, mais c’est peu de dire que je suis méga dég. Ils ont vraiment pas voulu claquer une thune, c’est la teuf SCEE.

Il y a un avantage pour eux à ressortir des trucs qu’ils ont co-publié ? Ça expliquerait Wild Arms ou Arc the Lad, je suis presque surpris de ne pas voir Beyond the Beyond.

Si oui, en restant dans leur optique radin, déçu de l’absence d’Alundra, de Broken Sword/Discworld ou de Colony Wars. En poussant un peu, Gunners Heaven, Tobal 1, Omega Boost ou Legaia, ça apporterait un peu de folie…

Et ils auraient quand même pu se payer le premier vrai ISS (edit: oui bon j’imagine que les ricains s’en tapent).

Big up au stagiaire qui a pu placer G Darius et Gradius Gaiden parce que les mecs de la compta avaient oublié Philosoma.


#3811

Chaque éditeur obtient un % (et probablement une MG) proportionnellement à sa participation. Donc plus il y a de jeux Sony, moins ça coûte cher. C’est sûrement pour la même raison de surveillance des coûts qu’ils évitent d’intégrer une Dual Shock, quitte à perdre Saru Getchu!.

Quant au choix des jeux de Sony, c’est pas compliqué: la branche mobile de Playstation (Forwardworks) vient de sortir des versions smartphone d’Arc The Lad et Wild Arms au Japon. CQFD. Le pauvre Alundra, tant qu’il pourra pas vendre des waifu aux petits gros chaque semaine sur smartphone, tu peux te brosser. Mais tu me fais réaliser que l’absent le plus surprenant du line-up japonais est en fait Minna no Golf (qui a aussi son jeu mobile chez Forwardworks).

En occident, les grosses surprises, c’est l’absence totale de jeux Tomb Raider et Crash Bandicoot. Dans le cas d’Activision, je peux croire qu’ils veuillent pas embrouiller leur commercialisation de remakes à prix fort, mais pour Tomb Raider, vu la bienveillance de SQEX concernant ce projet et le contexte de la sortie récente de Shadow, je suis vraiment surpris.

O̹̟̥͘u̷̫̱͓ ̨̤̖͕̣͎͉͚p̷̜̖o͙̫͕̗u͓̹̖̺̣̫̯r͕͈̣̪qư̻͚̯̞̥o̵̤̙̬̪̝͍i͈̗̪ ͉̖̪p̢͙̩͕̦̦̻a̱̝̣̹̥͙s̵̭̻̣̬͚͕ ̖A͍̩͖͇̭̙d̠͕͍̀d̪̮̹͍̤͝i͏̗͔̣͈e̻ ̺̗͎̮̀n̵̗͕̗o͖̻̙̮̣͙ ̺O̭̳͇̣̳͕̥k̮̬̰̜u̸̫̩r̨̼̻̰̞͓͉͖i҉̥͇̘̣͙̗m̴̥͇̦ò̘͈n̻o̡̪̲ ̼!͔͔̥̝͙. gyaah! euh non, non, j’ai rien dit.


#3812

Les jeux inclus dans les NES et SNES mini me semblaient être des choix plus logiques, dans le sens où on y trouvait une grosse majorité de titres généralement considérés comme indispensables. Les avis sont peut-être plus divers en ce qui concerne le line-up idéal de la PS1, mais je vois quand même un certain nombre de titres pas franchement marquants dans ces 2 versions. Après, ça tient peut-être au fait que je ne suis pas le plus grand partisan de la ludothèque de la PS1 (je n’ai jamais été emballé par MGS et Tekken et ait toujours préféré Grandia à FFVII) et que je considère que pas mal de ses gros titres n’ont pas très bien vieilli, sur le plan visuel évidemment, mais aussi au niveau de la maniabilité, des caméras, de la vitesse de jeu et surtout du fait que pas mal de formules ont depuis été affinées par des titres sortis ultérieurement (du moins en ce qui concerne les titres en 3D). A ce titre, l’absence de Tomb Raider lui sera bénéfique d’une certaine manière, en lui permettant de ne pas subir un test du temps à grande échelle.

Toshinden et Jumping Flash parleront à ceux qui guettaient la presse JV en 1994, mais je ne suis pas certain que nombre d’entre eux aient envie d’y jouer plus de 10 minutes. La démo du T-Rex a probablement marqué davantage de monde (j’espère qu’elle y est).

Rayman, ça s’est vendu par palettes et je l’ai fini à l’époque, mais je l’ai relancé y a un an ou deux et ça n’a clairement pas aussi bien vieilli qu’un Yoshi’s Island pour comparer avec un jeu de plates-formes sorti en 95 et de durée similaire. Le level design n’est pas terrible et les arrière-plans à base de peintures scannées en basse def n’ont clairement pas le même charme que du pixel art. Et puis le fait de devoir faire le jeu à 100% pour accéder au dernier niveau ne m’a jamais semblé être une bonne idée.

J’ai le sentiment que Twisted Metal est le Tecmo Bowl de la PS Classic, à savoir un titre inclus spécifiquement pour le marché US.

GTA, je suppose que, comme pour Persona, la licence va parler aux gens, le jeu un peu/beaucoup moins.

G-Darius et Gradius Gaiden, c’est sympa mais c’est pas vraiment des titres emblématiques de la console. Niveau shmup, on trouvait quand même Radiant Silvergun et Thunder Force V chez la concurrence, et c’était déjà des jeux de niche produits à 5-10k exemplaires.

Xi me fait prendre conscience que je serais 100 fois plus chaud pour une Net Yaroze Mini que pour ces 2 PS Classic dont les titres ne me bottent globalement pas des masses.


#3813

Je comprends pas pourquoi y’a pas Ridge vanilla. R4, oui, très bien. Mais Ridge-ridge yééé it’s a new wicord, ça me semble cornerstone max!!!

D’une façon générale, pas assez de Namco dans cette sélection. Où est soul edge!!!


#3814

Mais oui SoulEdge bordel …

De toute façon, elle va être piraté 2 jours apres sa sortie et on pourra rajouter/virer les jeux …


#3815

Je mettais la dernière main à un article sur la création de graphismes en 2D au Japon de la IIIe république à nos jours en pensant ne pas trouver davantage d’info quant à une rumeur évoquée par plusieurs employés de Taito selon laquelle des graphistes utilisaient un twin stick pour dessiner, rumeur que je voyais comme une probable légende urbaine, jusqu’à ce qu’en zoomant sur une photo des locaux de Toaplan, je tombe sur 2 beaux spécimens :

Reste à savoir à quoi sert le second stick.


En moins fun, je viens de m’apercevoir que la batterie de ma PSP avait pris du bide. Y a des alternatives autres que récupérer une batterie sur une autre PSP et risquer d’avoir le même problème dans quelques mois ? (celle de Fabien a visiblement connu le même problème) Ca risque de péter si je continue à l’utiliser ?


#3816

Je me souviens d’une lointaine interview de gens à SNK, où un type (connu, mais je sais plus qui) vient d’arriver s’entend dire “tiens, fais-moi un sprite. Voilà un stick Neo Geo parce qu’on n’a pas d’autre moyen d’input”. Le type croit que c’est une blague, mais non, le senpai s’empare du stick et dessine Ryô de AoF1.

Pas la même boîte, mais…


#3817

Oui, apparemment, il y avait 2 types de config chez SNK : une station de travail traditionnelle avec un clavier (la souris n’arrive chez SNK qu’en 93, durant le développement de KOF 94 et de AOF2, ce qui n’empêchera pas certains devs de continuer à n’utiliser que le clavier, par habitude), et un système utilisant la Neo-Geo comme interface. Dixit un dev extérieur à SNK, les graphistes effectuaient un roulement entre les 2 types de config et ce pour des raisons de coûts (à prendre avec des pincettes donc). Je suppose que le matos a été uniformisé au fur et à mesure.

D’autres boites utilisaient des joysticks pour créer des graphismes. Un ex de Taito doit d’ailleurs donner une conférence à ce sujet le mois prochain.


#3818

Ah, impatient de lire ça!! Je me demande si chez Capcom ils ont pu utiliser le x68000 pour créer leurs graphismes, le cps en étant dérivé.

L’utlisation d’un joystick est, à mon sens, à relier au type de graphismes faits pour l’arcade, en tileset (du reste similaire à ce qui se faisait en occident sur les 8 bits avec les character sets). On travaille sur des parties de sprites (style 16x16) donc c’est somme toute assez peu “artistique” et demande avant tout de la précision.

Très différent en fait de ce qui se fera plus tard sur les micros 16 bits par exemple.

Ca ma rappelle ma jeunesse sur Gameboy tiens, à travailler sur des images façon puzzle.


#3819

Pour faire court, Capcom est passé au X68000 en 1990, durant le développement de SFII. Avant ça, les graphistes utilisaient un SMC-70.
Utiliser des outils analogiques type souris, crayon optique ou tablette graphique quand on travaille sur une grille, qui plus est en 16x16, n’est pas très pratique, ce qui n’a pas empêché certaines boites d’y avoir recours dès les années 80 (c’est loin d’être le truc le plus absurde que j’ai vu passer en faisant des recherches sur ce sujet).
Certains dessinaient encore exclusivement au clavier ou au joystick à la fin des années 90, la souris s’est implantée tardivement au Japon, là où en Occident elle était fournie de base avec des machines telles que le Mac, le ST et l’Amiga. Je suppose que ce n’est pas un hasard si le X68000 compte davantage de conversions de jeux micro occidentaux que ses concurrents, c’était l’un des seuls à être livré avec une souris.


#3820

Super en tout cas de faire ce travail d’investigation, j’ai toujours pensé que c’était une histoire très très mal documentée. Le peu d’info qu’on pouvait avoir à l’époque était ce genre d’article, autant dire que c’était assez maigre.


#3821

J’avais lu cet article aussi, je lui ai même piqué la photo de droite avec son Digitizer System. On trouve quelques infos dans des livres et articles mais la majorité de ce que j’ai trouvé provient de devs inscrits sur Twitter.