Le Topic Rétro


#3982

Merci !

On trouve depuis peu des scans des premiers numéros de Gamest chez Archive.org, entre autres choses.


#3983

Commodore, Tramiel, Bill Gates,Steve Jobs et Apple, Atari, le Vic -20 au Japon Sinclair, il y sont tous dans ce super documentaire. Une chose est sûre après l’avoir vu: sans Commodore, le visage de la micro et même du jeu vidéo aurait été complètement différent.


#3984

Une partie complète de Geograph Seal, jeu extrêmement impressionnant car intégralement polygonal sur X68000, fortement inspiré par la sortie alors récente de Star Fox.

Les graphismes comme l’interface et même certains ennemis et bouts de niveaux vous rappellent un truc car l’équipe en charge du jeu a ensuite rapidement été débauchée par Sony (sans doute via une introduction par Yuke’s ou Zoom) pour développer Jumping Flash! ; ils ont par la suite développé ou assisté une variété de jeux pour SCE sous le collectif Sugar & Rockets, notamment le Ghost in the Shell de la PS1.


#3985

Je me demande dans quel mesure le framerate est fidèle sur les vidéos. Autant celle que tu as posté me semble un peu lente, autant celle-ci me parait peut être trop fluide pour un x68000 “de base” (le modèle d’origine):


#3986

Je suspecte que la version dans ton post tourne sur un émulateur qui accélère allègrement les performances hardware.


Heureuse conséquence (?) de la communication compliquée de Blizzard avec ses fans récemment, Diablo débarque sur GOG et sera bientôt rejoint par d’autres classiques de l’éditeur, notamment Warcraft 1 & 2.

For those wanting something a bit more modern, Blizzard and GOG.COM have collaborated on an updated version of the game tuned for today’s gaming PCs, which includes out-of-the-box Windows 10 compatibility, a host of bug fixes and high-resolution support.


#3987

Il y avait pas des histoires qu’ils avaient refait Diablo1 dans Diablo3 ?
C’était juste un easter egg et pas tout le jeu ?


#3988

C’est un évènement qui revient régulièrement, avec une recréation de Tristram de D2 et des niveaux associés. Pas vraiment un jeu entier du tout.
GOG avec Blizzard, voilà l’association à laquelle je ne m’attendais pas. Je rappelle qu’il y a très officiellement StarCraft 1 sur le launcher de Blizzard, alors pourquoi pas Diablo ? Allez comprendre.


#3989

Bruno Bonnel présente…


#3990

Pas mal le jeu utilisé pour ce tutoriel : https://www.wikihow.com/Make-Your-Nintendo-DS-Read-the-Game-Cartridge-Correctly :policeman:


#3991

WOOOOW. Mais plus que “des bouts” c’est CARREMENT Jumping Flash, même le gameplay avec le double saut qui se met à regarder en bas, les tirs, tout !

Du coup, ça remet en question la fameuse vidéo VHS promo de la Playstécheuuummmme où Jumping Flash était montré comme “le premier jeu de plateformes en 3D de l’histoire” et une oeuvre unique dont la conception n’avait été rendue possible que grâce à la puissance incroyable de la Playstécheummmmm sans laquelle les artistes “car il convient de les appeler ainsi” derrière Jumping Flash n’auraient jamais pu IMAGINER LEURS RÊVES LES PLUS FOUS.

C’est EXACT ou ULTRA (devenus Muu Muu par la suite) qui sont devenus Sugar & Rockets ? C’est marrant parce qu’au début des niveaux, quand on voir la flèche qui montre ce qu’il faut faire, ça ressemble énormément aux briefings de GITS où on voit pareil les flèches qui montrent les objectifs de la mission


#3992

#3993

Techniquement, le premier jeu de plates formes en 3D connu, c’est Alpha Waves, sorti en 1990 sur Atari ST. Frédérick Raynal s’est d’ailleurs chargé de l’adaptation sur DOS avant de se lancer dans l’aventure Alone in the Dark.


#3994

Pour fêter les trente ans de Final FIght, des fans préparent un hack de la version CPS2 qui permet de jouer à trois.


Black Dawn Rebirth, un nouveau jeu Amiga qui a une sacrée tronche.


Le même label Double Sided Games prépare aussi un RPG assez impressionnant sur l’antique Vic-20 cher à Satoru Iwata. L’épisode précédent (de 2014) affichait encore les donjons en fil de fer mais ce Realms Of Quest V propose des graphismes bien plus avancés.


#3995

Sega megadrive TV spot master - I found master of french TV spot in 35 mm…


#3996

Petite interview assez planplan avec JM Destroy mais la première partie revenant sur le piratage est intéressante.

Pour la petite histoire, le groupe mentionné (Blade Runners) était en effet pionnier du crack sur Atari ST (c’était un conglomérat de différentes autres formations). Ils s’étaient d’ailleurs lancés dans une petite guéguerre sur la scène avec l’autre équipe phare, The replicants :slight_smile:

Nom de code de JM Destroy: Actarus.


#3997

Une partie rapide mais complète de Prontis, magnifique jeu d’aventure de Cross Media Soft sur PC-88, même si un PC-9821 PentiumII a été utilisé pour enregistrer cette partie. Une partie du staff derrière le jeu sont des anciens collaborateurs d’Enix, et la rumeur veut que le scénario de Prontis soit une version annulée de JESUS II, suite très attendue mais au développement chaotique de JESUS, un des grands classiques du jeu d’aventure PC-88 (même si le nom du jeu fait toujours rire) au même titre que Snatcher ou Burning Point. Prontis comme JESUS II sortiront finalement la même année, en 1991. Les deux ont une réputation bien plus contrastée que leur aîné commun. Prontis a manifestement meilleure réputation aujourd’hui, mais il a été un four commercial à l’époque, probablement car on arrivait au bout de ce genre de jeu d’aventure rigide à l’interface archaïque, sans utilisation de la souris.

L’éditeur derrière le jeu a également eu un parcours intéressant. Cross Media Soft était au départ une antenne créée par Victor Music (donc la branche édition de JVC) en 1983 pour s’introduire dans le marché balbutiant de l’édition informatique. Mis à part des créations originales, ils ont introduit au Japon un paquet de portages de jeux micro occidentaux, notamment les prods EA et Interplay de la fin des années 80. Cross Media Soft fait partie de ces différents labels qui ont par la suite rejoint le catalogue du nouveau groupe MMV, que l’on connaît désormais sous le nom Marvelous et chez qui l’on retrouve énormément d’anciens de Sega époque Nakayama (puisque son fils est aux commandes de la boîte).


#3998

En parlant de Cross Media Soft, je suis tombé sur une preview d’Alantia hier en feuilletant un numéro de Technopolis. Les screenshots m’ont fait penser à Space Harrier, mais une fois en mouvement ça me rappelle surtout Tsumi to Batsu / Sin & Punishment (et ça na pas l’air folichon).


#3999

Je vois ce que tu veux dire car elle ne décolle pas du sol mais ça me fait d’avantage penser à Burning Force de Namco ou Attack Animal Gakuen de Pony Canyon qui tentaient d’injecter du moe dans Space Harrier, tandis que les mécanismes de S&P se rapprochent d’avantage de l’école Cabal / Nam-1975 avec des séquences incorporant multiples interactions avec les décors et du crowd control. Mais bizarrement le côté mini-jupe m’a surtout rappelé les phases de baston de Toki to Towa / Time & Eternity, un quereste-t-il en puissance d’Image Epoch sur PS3.


Le dernier Boss Keys en date est consacré au Level Design de Metroid Prime.


#4000

C’est même passionnant, j’avais choppé son livre l’an dernier pour cette raison et son topo sur les relations entre scène pirate/magasins de JV/presse française circa 1987-90 mériterait un bouquin entier (et mieux écrit :))


#4001

Il a même eu le culot de se faire interviewer par Tilt dans un dossier consacré au piratage.

Je dis culotté par ce qu’il avait déjà commencé à oeuvrer pour la presse à l’époque (Prof ST chez Micro News) et que Tilt lui même était un canard s’acoquinant sans peine avec les pirates, comme beaucoup d’autres du reste.

Tiens d’ailleurs, cette page de Micro News donne le ton avec la photo du jeu de go mentionnant le groupe qui l’a cracké (en l’occurence ici, Quartex).

Gen 4 n’était d’ailleurs pas en reste en présentant Inertia Drive, cracké par Hotline sur Amiga.

En parlant de bouquin, je crois bien me rappeller que cet ouvrage revenait d’ailleurs sur certains aspects que tu évoques (presse etc). C’est vieux mais, dans mon souvenir, c’était un travail assez en profondeur.