Mainichi Issho Daijesuto - Le topic de l'actualité au Japon


#741

A côté de ça j’ai vu (au zapping ?) que le gouvernement Japonais (?) avait autorisé le retour sur des zones encore radioactives.

Sinon :

C’est la même chose pour moi…


#742

Ils sont en stress plus parce qu’ils ont perdu leur logement/famille/emploi et que leur région est dans la merde, que par la peur des radiations, à mon avis…


#743

Surtout des personnes âgées : beaucoup se retrouvent loin de l’endroit où elles ont vécu toute leur vie, qui a été détruit. Je pense que c’est un stress bien plus immédiat que les micro-becquerels…


#744

Oui.

Une autre phrase qui m’a fait lever un sourcil :

D’abord, je suis pas sûre que “lors des évacuations” soit une formulation heureuse (c’est pas comme si les gens étaient morts en cours de route, quoi), ensuite, faut pas confondre les très nombreuses personnes ayant perdu leur logement qui ont dû bouger ou être relogées, et les riverains de la centrale évacués “de force” de chez eux (cas minoritaire des gens qui voulaient rester à l’intérieur des zones désignées comme dangereuses, contre l’ordre d’évacuation quoi).


#745

Pourquoi ais-je l’impression que tu pinailles ? Comme si tu voulais minimiser cet évènement horrible qui continue d’avoir lieu ? Désolé d’être aussi frontal, mais je détecte autre chose dans tes réactions que le simple amour du journalisme bien fait. Tu peux tordre les phrases dans tous les sens, rien ne peut minimiser cette catastrophe, ni ce qu’elle est en train d’engendrer. C’est la merde, regardons les choses en face.


#746

C’est l’inverse, c’est justement la gravité des événements qui me fait déplorer qu’on raconte n’importe quoi dessus.


#747

Ono : le fait que les journalistes ne fassent pas leur boulot d’information correctement et versent dans le sensationnalisme ne rend pas les choses plus ou moins graves. Toutes les phrases qu’Eve a cité sont objectivement soit mal écrites, soit de la désinformation.
On ne parle pas d’études scientifiques avec méthodologie sérieuse sur la façon dont Fukushima risque de tuer tout écosystème dans le Pacifique, on parle d’articles grand public supposés informer la population. Ce qu’ils ne font pas.


#748

‘Upskirt photos’ legal, Massachusetts top court says

JAL rajoute 12 vols quotidiens vers Boston.


#749

Le topic de l’actualité du Japon des années 50.


#750

Podcast France Culture sur les Ainous.


#751

N’importe qui étant allé au Japon connaît la mélodie Auld lang syne, qui annonce la fermeture imminente d’un magasin.
Voici la fanfare de la marine japonaise interprétant le morceau autour de 1910 (la mélodie principale commence vers 0:30) :

Chez les Anglo-saxons, il s’agit désormais d’une musique de fête que l’on entend vers le Nouvel An, mais voici donc les paroles originales d’une balade populaire écossaise couchée sur le papier par le poète John Burns (qui jura ne pas l’avoir inventée mais simplement fait passer dans la culture populaire anglo-saxonne) :

Quant à l’explication de la réappropriation locale, BBC explique :


#752

C’est assez connu en version française aussi, avec le titre “Ce n’est qu’un au revoir”.


#753

Ah tiens oui, je ne l’avais pas entendu en magasin mais ils l’ont diffusé au château de Nijō à la fermeture.


#754

Pendant ce temps, à Shinjuku, un militant anti “droit de légitime défense collective” perché en haut du pont qui relie la gare sud à l’immeuble Odakyû, s’immole par le feu en plein dimanche après-midi. :ghost:

Apparemment c’est lié à la réforme du “droit de défense légitime collective”, autrement dit à la réforme de la constitution pacifiste du Japon.

Article en anglais.

[edited]


#755

C’est plutôt l’inverse, non ? Vu qu’Abe pousse pour une réforme de la constitution pacifiste, j’imagine qu’il s’est immolé car il est contre ?


#756

Oui je voulais écrire l’inverse dans ma première phrase. :bouh:


#757

C’est là qu’on voit les ravages de la droitisation du Japon et de l’éradication de toute idée de gauche (ou toute pensée politique) depuis les années 70 : les jeunes sur Tweeter réagissent en disant “c’est qui ce con” “Il voulait quoi” ou encore mieux, quand il veulent rester diplomates “c’est très peu japonais comme façon de faire” (sous-entendu : il ne représente que lui-même, donc c’est un outsider, presque un étranger).
Forcément, quand on ignore tout de son histoire récente, cet acte ne peut pas être compris. Ça me fait demander comment on peut combattre l’extrême-droite en Europe quand notre système éducatif prend plus ou moins la même voie.


#758

Aïe. Je venais de faire un topo sur la situation vis à vis de la constitution sur un autre forum…
2 articles rapido (le 2e pour rebondir sur Iggy qui évoque les réactions des jeunes sur le net) :

La position d’Abe sur le droit de défense collective:
http://www.japantimes.co.jp/news/2014/03/27/national/politics-diplomacy/abe-ready-for-full-on-military-drive/#.U7BI3Pl_s0t

Un lien “pop culture” pas totalement déconnecté:
http://www.japantimes.co.jp/news/2014/03/19/national/tank-girls-lead-the-charge/#.U7BI4fl_s0t


#759

Pauvre Kansai. Ce pays va mal.


#760

(Il a fait quoi ?)