[+[Ξ]·:·] Nintendo 3DS vaut mieux que 2 tu l'auras


#861

C’est pas juste le prix eShop et le tarif de la version magasin sera à un prix normal (voir même plus cher que d’habitude) ?
D’après ce que j’ai compris c’est parce que le jeu pèse très lourd pour un jeu 3DS (entre 3 et 4 Go) et donc ils ont fait un prix réduit pour compenser la probable nécessité d’acheter une carte SD pour pouvoir le télécharger.


#862

Le prix annoncé sur le site de Nintendo est le même pour la version boîte et la version DL, 3700Y+Taxe.
Mais comme souvent, la version boîte sera trouvable moins chère, elle est à 3250Y TTC sur Amazon par exemple.


#863

Ah, j’ai rien dit alors. :o

Dans ce cas je ne sais pas si c’est l’objectif, mais c’est plutôt pas mal de brader le jeu pour le faire connaitre juste avant la sortie de la “suite” sur Wii U (qui elle en revanche est proposée au prix fort, le même que Bayonetta 2 soit le tarif le plus élevé pour un jeu Nintendo sur Wii U, 7700 HT en tarif conseillé).

(bon le problème étant que exclusif New 3DS = parc réduit)


#864

Quelqu’un parlant le Japonais pourrait-il me donner des nouvelles de Smile Basic et de Petit Developer ? Quid d’une version en anglais ?


#865

OK, Code Steam est toujours aussi laid et je peux toujours pas, mais du coup j’avais compris “c’est un truc bizarro-America-fuck-yeah par des Japonais” et ça s’est arrêté là, mais en fait, c’est Basara avec des classiques de la littérature américaine ?


Pour le moment, y’a Queequeq (Moby Dick), Scarecrow & the Cowardly Lion(The Wizard of Oz), Randolph Carter (recurring character in the horror mythos of H.P. Lovecraft), African-American folk hero John Henry, Abraham Lincoln, Henry Fleming (The Red Badge of Courage), Tiger Lily (Peter Pan), and Tom Sawyer.
La meuf “The Fox” serait probablement Zorro, sauf que les gens qui ont les droits de Zorro sont aussi casse-couilles que Moulinsard avec Tintin donc elle a probablement été changée.

Je sais pas très bien ou ça va, le jeu est toujours terriblement laid, le fait que les persos soient inspirés par la littérature est aussi important que dans Basara (où un perso entier était basé sur "hey, y’avait ce gars qui a écrit un bouquin un jour qu’il était bourré disant que peut-être ce général était une fille ", donc ça va pas bien loin), mais au moins c’est… un peu plus intéressant ?


#866

J’ai un peu joué à Legend of Legacy (j’en suis à une quinzaine d’heures, probablement aux 2/3 du jeu ?) et à petites doses j’aime beaucoup. C’est certes répétitif et gimmicky, mais c’est aussi plein d’idées intéressantes.
Ouais bon ok c’est du faux Saga pour zélotes de Kawazu sevrés depuis trop longtemps. Mais c’est aussi un RPG portable très bien adapté au fait d’être sur une console portable, largement plus que le très oubliable remake de Saga 2 sur DS. En tout cas, ça met en jambes pour le plat principal dans 6 mois.
C’est plein d’idées intéressantes pour gérer les LP et l’épuisement de l’équipe, les zones limitées pour ne pas lasser sur portable, l’exploration, et j’aime en particulier la place très active que tient la défense dans la stratégie du jeu (en gros, il faut impérativement un tank, et contrairement à son rôle habituel de gérer l’aggro et d’encaisser les coups, ici, c’est le bouclier en tant que tel qui est géré comme une arme, avec les inventions Saga habituelles. Et le bouclier est utilisé comme bouclier, pour défendre, et de différentes façon selon les “coups” sélectionnés. Pas d’attaque chelou à la Captain America/Rygar : c’est un vrai rôle défensif).
Et bien entendu l’internet japonais déteste vu qu’il faut réfléchir plus de trois secondes en combat et qu’aucune doubleuse moe connue n’a été engagée pour glousser sur les persos. Les zélotes à qui le jeu est destiné, en revanche, sont plutôt positifs.
Ce qui est inquiétant pour Saga 2015, c’est que ces zélotes n’ont pas l’air d’être légion. À moins qu’ils soient tous sur Vita et aient tous snobbé la 3DS, ça va être chaud…

J’en parle parce que parallèlement, la démo de Bravely Second a été updatée avec des quêtes en plus, et juste : non.
Je peux plus.
OK, le système de jeu est bien, les jobs sont cool, mais les personnages… urghhh. La cascade de tropes animu est absolument indigeste, et pourtant j’avais plutôt aimé les personnages de Default. La nouvelle héroïne qui parle anglais comme Terry Bogard est abominable, Agnès, que je trouvais supportable dans le premier, n’est plus qu’un catalogue de clichés sans connexion cohérente entre eux, et les mecs ne s’en sortent pas mieux. Le seul supportable est le gros lard (qui n’a, justement, pas de gimmick pour le comic-relief) donc j’imagine qu’il sera remplacé au bout de 2 heures par l’autre meuf du premier jeu, probablement réécrite pour être encore plus insupportable.
En gros, c’est la même maladie que d’habitude : on dit à quelqu’un d’écrire des trucs drôles, alors que non seulement il n’a pas d’expérience dans l’humour, mais même pas dans l’écriture. Genre, écrire des dialogues, c’est pas un métier particulier avec des qualifications particulières. Du coup, là, on se retrouve avec Agnès dont la caractéristique humoristique principale est qu’elle n’a pas le sens de l’orientation (…) et c’est son gros traumatisme d’enfance (…) du coup chaque fois que quelqu’un va pas droit au but, elle se sent visée (…) et du coup c’est drôle et on rigole (…).
Et c’est comme ça. tout. le. temps.
Ça ne me fait que plus apprécier les personnages blancs de Legacy : ils ont un design, un vague point de départ scénaristique, on choisit les 3 qui nous plaisent le plus / déplaisent le moins, et après, on joue et tout le monde la BOUCLE.

J’imagine que pour quelqu’un habitué à Tales, ça ne pose pas de problème, évidemment. Pour ma part, ça me convainc de non seulement ignorer Second quand il sortira, mais aussi de zapper Xenoblade 3DS. D’abord parce qu’en terme de calendrier, sortir les deux Xenoblade et Second le même mois est du suicide, mais vu la laideur vomitive des persos de Xenoblade Cross que je ferai de mon mieux pour supporter avec un seau à vomi près du canapé, je vais vite atteindre ma limite.

Sérieux, les persos de Xenoblade Cross, quel crime contre le bon goût. On dirait qu’ils n’ont rien appris du jeu précédent et qu’on est revenus à Xenosaga 3 ou à Star Ocean 4. Si seulement ils avaient ressemblé au Shulk de Smash…

Donc, ouais, Legend of Legacy. Merci de nous sauver de tout ça. Des bisous.


#867

Je culpabilisais un peu d’avoir commandé une new 3DS alors que j’avais déjà un modèle OG, mais finalement j’en suis plutôt content…

  • Les boutons, en plus d’être jolis, ont un clic bien plus satisfaisant. C’est aussi moins galère d’appuyer sur deux boutons en même temps je trouve mais c’est probablement parce que le modèle est juste un peu plus grand/confortable.
  • J’étais sceptique, mais la stabilité 3D améliorée grâce à la caméra, ça marche au poil en fait, même dans l’obscurité, trop bien (par contre j’ai un peu flippé avant d’être sûr qu’on puisse bien désactiver le réglage auto de la luminosité)
  • C’est peut-être un détail pour vous, mais l’écran du haut ne gigote pratiquement plus quand t’as le malheur de bouger un peu ton body, ça me rendait fou sur l’ancien modèle…
  • La finition mâte est plus agréable que le glossy dégueulasse, y’a pas photo.

Pas encore convaincu par le c-stick par contre, il est plus rigide que je l’imaginais et marche pas super sur MH4. Après c’est peut-être juste MH et sa caméra par niveaux ?
J’ai aussi la luminosité de l’écran tactile qui filtre a travers le plastique sur sa bordure extérieure gauche (modèle blanc), c’est pas super dérangeant, mais ça fait cheapos.


#868

Je voulais me prendre une 3DS XL mais elles sont en rupture de stock à côté de chez moi, du coup j’en profite pour poser une question.

Je voulais une XL blanche avec les boutons RBJV mais ça n’existe pas c’est ça ? Je ne l’ai vu que pour les New 3DS classiques.


#869

C’est bien ça. Ton seul espoir est d’attendre une hypothétique édition limitée, mais Nintendo manque souvent de goût lorsqu’il s’agit de designer des éditions limitées.


#870

Alors que les tests de Xenoblade sur New 3DS tombent, je rappelle une chose que personne ne pense à mentionner : il était compatible Pro Controller sur Wii, ce qui veut dire que si Nintendo le ressort en dématérialisé sur Wii U, il sera jouable au GamePad avec option Off TV et coûtera 20 €, ce qui me semblerait être une meilleure opportunité pour y jouer. Bon après Nintendo va certainement traîner pour le sortir sous cette forme maintenant qu’ils ont la version New 3DS à vendre.


#871

Bon, il devient quoi Petit Computer 3 ? Il était annoncé pour l’europe pour le printemps 2015

Je suis au taquet, voici le wiki par des mecs qui bossent déjà sur la version jp

Et le manuel en PDF traduit en anglais.

Il y a même une chaine youtube (chiante)

Ok, filez moi un mini clavier dédié et c’est la fiesta.


#872



#873

Enfin des news de Smile Boom \o/ Qui ont manifestement remplacé les baleines par des champis hallucinogènes.

Bon par contre je ne comprends rien, mais vu les drapeaux, c’est POUR DANS PAS LONGTEMPS \o/


#874

Ah, manifestement je ne suis pas le seul à attendre de pied ferme Petit Computer 3


#875

Post 887 :smiley:


#876

#877

J’imagine que c’est pas la peine de s’étendre sur Daigyakuten, vu que ceux que ça intéresse et qui ont la possibilité d’y jouer auront déjà pris leur décision, mais pour le moment (9h de jeu), c’est super. Le seul défaut sérieux serait que dès la première affaire, on ne fait pas semblant : la logique Gyakuten bat son plein, les enchaînement logiques totalement absurdes se succèdent, je m’attendais à voir un canard témoigner à la barre avant la fin du premier procès. Et bien sûr les habituels moments "OK, j’ai compris, il a été tué avec une carabine => “Monsieur l’avocat, je ne vois pas ce que vous voulez dire, je vous donne une pénalité. Maintenant, pouvez-vous me dire avec quelle arme la victime n’a PAS été tuée ?”, mais enfin, c’est Gyakuten.
Le nouveau héros est cool, ça fait du bien de retrouver un total noob de la barre, le jeu est à la fois le Gyakuten Layton que Takushu aurait voulu faire, et aussi le Gyakuten 4 qu’il avait en tête. Si Odoroki avait pu être comme ça sans se faire écraser par Naruhodo, le jeu aurait été totalement différent.
Les mécaniques de témoignage et de jury sont rigolotes, Sherlock est super, l’Angleterre cyberpunk avec des procureurs-Dracula est fidèle à celle que je côtoie tous les jours avec ses Adam Feelgood et ses William Ladyfirst, les modèles 3D sont top, les anims sont cool, et Takushu s’amuse, bref je suis content.

Le truc dont je voulais parler, c’est les DLC : 8 “revues” distribuées à partir de la semaine prochaine, avec un season pass pour les acheter à l’avance toutes les huit.
Il y en a une 9e gratuite, dispo dès maintenant (Attention : elle ne sera dispo que jusqu’au 18 juillet, donc grouillez-vous de la récupérer si vous pouvez) qui montre un peu ce qu’il y aura dans chaque revue. Je trouve l’assemblage assez sympa : à côté des choses dispensables (sound test et voix, concept art finaux, thèmes 3DS), il y a des choses qui sortent de l’ordinaire, comme les brouillons de musiques et pourquoi telle ou telle version a été refusée, une interview de Takushu <3 montrant le proto de décembre 2013, et une histoire courte pour le lol (et, le jeu insiste bien : une histoire courte écrite par Takushu, des fois qu’on craigne que le prod ignorerait pour qui il fait le jeu).
J’espère vraiment que le DLC fonctionnera financièrement, d’abord parce que c’est un immense pas en avant comparé au coup de scalpel Mona-Lisa de Gyakuten 5, et en plus ça rend accessibles des éléments qu’on n’aurait jamais vus autrement, à part dans un éventuel DVD ajouté à la va-vite dans un artbook hors de prix.


#878

Ah…

Donc pas de Daigyakuten en occident ? Ils ont vu la 4e affaire et ils se sont dit “fuck it, les blancs vont pas comprendre” ? Ou ils ont peur du champ de mine des droits de Sherlock Holmes ?
Filer l’erzatz et garder l’original au Japon, c’est un peu vache, quand même.
(Sortir le 6 alors que Daigyakuten est pas fini est guère mieux, remarque).


#879

Les DLC de Layton VS Gyakuten offraient également quelques passages assez sympas, n’hésitant pas à briser le quatrième mur tel un Kojima des grands jours, révélant quelques détails sur le développement, les coulisses, abordant même, de manière étonnement transparente, les tensions réelles entre les deux équipes, la rivalité Capcom/Level-5. L’ensemble était, déjà, concocté par Shû Takumi.

Concernant l’absence de Dai Gyakuten, le soft reste effectivement bien trop japonisant pour jouir d’une localisation. D’autant que les équipes en charge se sont jusqu’ici toujours appliquées à gommer systématiquement l’aspect nipponais de la série. Prenant sans doute exemple sur Lucile, Amour et Rock’n’Roll qui, comme chacun sait, se déroule à Marseille, capitale des “crêpes”.

Aussi, l’arrivée du sixième opus en Occident est désormais officiellement officielle :


#880

Un jour il faudra tout de même leur expliquer que leur culture fait vendre.