[Nintendo] Lilo & Switch - 1 écran, 2 manettes, plein de possibilités


#702

En parlant de Phantasy Star sur Switch, Yuji Naka a eu la mauvaise surprise de découvrir que son nom n’apparaissait pas dans les crédits.


#703

Mon hommage

Je vais lui envoyer la médecine du travail.


#704

Pourtant je viens de le croiser !

Les crédits de l’interface de lancement du jeu n’ont que le staff en charge de développer cette version précisément, mais le staff d’origine est toujours dispo à la fin du jeu. Il aurait peut-être voulu être dans les Special Thanks ? Version irréprochable en tout cas, le mode “Ages” arrangé avec l’auto-map, moins de rencontres et (beaucoup) plus de fric est parfait pour se refaire le jeu le temps d’un week-end sous la couette.


#705

Ce n’est pas ce week-end qu’il s’est reposé puisqu’il était au Nintendo Live pour présenter les modes plus en détail (je le comprends, il a fallu faire court pendant le Direct). Ca dure vingt minutes et c’est en japonais.

Infos compilées et résumées par Gamexplain dans une vidéo de cinq minutes en anglais.

Gamexplain qui a également pondu (décidément tout le monde bosse ce week-end) une vidéo d’analyse des attaques de la Plante Piranha, et les références cachées dans ses couleurs et animations.


#706

La réponse de Naka, dont la série de tweets d’origine n’a pas toujours été très bien accueillie :


Passant moi-même pas mal de temps à retrouver l’identité de personnes créditées sous pseudo voire pas créditées du tout, je comprends son point de vue. Dans l’idéal, une boite comme Sega devrait avoir des archives à jour sur ce point ou employer une personne chargée de retrouver qui fait quoi.
Après, Sega n’est pas particulièrement plus fautif que ses concurrents. Capcom avait par exemple la sale habitude de virer des noms des crédits de fin de ses jeux d’arcade dans les années 90 parce que son boss trouvait que les staff rolls étaient trop longs et je ne pense pas que ça ait été corrigé dans les adaptations sorties récemment. Et plus récemment chez Riot :


Je ne sais pas pour le caractère intentionnel, mais je ne doute pas que ce soit fait consciemment.


#707

Erf, le premier tweet c’est justement un mea culpa sur le fait qu’il apparaît quand même dans les crédits de fin originaux. Je réitère ma question (dans le vent, c’est réthorique) : où voulait-il apparaître ? Je suis circonspect car j’ai l’impression qu’on mélange deux sujets différents, [A] la préservation d’une Histoire humaine des développeurs et [B] la question de qui doit être crédité dans un remake de ce genre, sans même que l’intention réelle de Naka soit d’attaquer sincèrement un problème de fond sur la reconnaissance du petit personnel au fourneau.

Déjà, c’est quand même cocasse de jouer du violon alors que tout le monde (qui en a quelque chose à foutre) sait pertinemment qu’il a codé le jeu. Donc ce n’est pas pour la justice qu’il se bat, c’est pour la fanfaronnade du respect dû au senior, même s’il s’est barré de la boîte en question.

Le Staff Roll de la version Sega Ages fait bien attention à citer un paquet de gens impliqués de près ou de loin dans la production de ce remake ; c’est justement la démonstration que l’industrie a changé sur ce point. Qu’est-ce que lui a apporté à cette version spécifiquement ? J’aurais tendance à persifler qu’il est probablement apparu dans les crédits d’un paquet de jeux pour lesquels il a rien branlé, juste de par son poste chez Sega en fin de carrière. J’espère qu’il a chouiné dans ces cas-là également, sinon la justice a bon dos.

D’autre part, j’aurais effectivement trouvé scandaleux que le jeu efface les crédits d’origine, comme dans l’affaire bizarre du portage Wii d’Ōkami, mais ce n’est pas le cas et comme il admet lui-même, il est toujours là. Alors, fallait-il remettre tous ces noms dans le nouveau Staff Roll ? Pourquoi pas, mais je ne vois pas vraiment la différence, tant que les crédits originaux sont là. Les crédits de la version originale sont à leur place (à l’intérieur de la ROM), ceux liés à cette version aussi (via l’option consacrée dans le menu), y a pas d’amalgame sur qui a fait quoi à quelle époque. Kodama mérite d’être présente dans les deux cas puisqu’elle bossé sur l’un comme sur l’autre.

Pour reprendre la seconde partie de l’argument de Naka, et se rapprocher du sujet que tu abordes dans ton dernier post, fallait-il remettre les vrais noms dans le nouveau Staff Roll, pour marquer le coup ? Sans peut-être la certitude de tous les identifier correctement ? Et probablement sans pouvoir leur demander la permission ? Certes, c’est triste de ne pas pouvoir archiver le taf des gens, de ne pas savoir qui a vraiment développé le premier Castlevania sur NES, etc. Mais il y en a peut-être qui n’ont rien demandé et qui n’ont pas envie qu’on étale leur boulot partout ? Personne ne leur demande leur avis, ai-je l’impression.

J’ai évidemment rien contre le travail d’archéologie retrogaming, je serais le premier à filer un coup de main, mais je trouve (consciemment ou non) hypocrite de présenter ça comme du travail de chevalier blanc plutôt que le hobby maniaque de reconstitution de puzzle que c’est vraiment. Et de ce côté là, je trouve l’argument de Naka malhonnête, car si son but était vraiment de mettre en avant ses pauvres collègues oubliés ouin ouin, il lui suffirait de les nommer lui-même sur Twitter. Pipeau les mains blanches, ouais !

Ceci dit, le boulot qu’il a abattu sur Phantasy Star est évidemment formidable, et c’est bien dommage que le sujet soit abordé avec ce genre de polémique plutôt que d’avoir laissé le jeu - et le staff actuel - parler pour lui.

(Cette mini-controverse mise à part, Sega a plutôt passé un bon week-end sur Twitter.)



Bravely Default all over again avec cette observation au choix brillante ou zinzin-conspirationniste des mandarines de l’espace concernant le titre japonais du mode World of Light de Smash Bros. (En gros, ça fait Hoshi no Kirby en renversant les idéogrammes et en plissant les yeux très fort.)



A défaut d’une nouvelle vidéo de présentation du jeu, voici la key visual (… l’illustration principale ? … L’illustration-clef ? L’équivalent francophone m’échappe) de Travis Strikes Again: No More Heroes, qui sortira le 18 janvier prochain. Vous pouvez cliquer dessus pour l’agrandir.


#708

Je pige pas trop pourquoi tant de gens le réclamaient mais Youtube est dispo sur Switch. Je lis çà et là que le codec vidéo (VP9) est très avancé et tire parti de Maxwell V2, ce qui permet une navigation rapide, et des vidéos plus jolies et plus réactives. Chouette ? Perso j’utilise plutôt la Switch pendant que Youtube tourne dans le fond…

Le meilleur argument que j’ai vu, c’est pour celles et ceux qui veulent cuisiner et peuvent utiliser le stand de la Switch plutôt qu’une tablette ou un smartphone à plat sur la table / comptoir / plan près de la tambouille.



Ceci dit, chacun ses goûts, hein ! Par exemple, moi, j’aime bien Urban Champion. Le Nidhogg de son époque ! J’ai pas l’impression que grand monde en ait quelque chose à foutre, voire que le jeu agace certains, mais je suis d’avantage content qu’Arcade Archives Urban Champion soit sorti ce jeudi.



Autre vieillerie : The Demon Crystal (1984), une des principales influences de l’excellent The Castle que je chéris tant, ressort cet hiver sur Switch dans une version légèrement améliorée.



Kirby Star Allies profite de la mise en lumière récente de son héros pour un troisième update à la fin du mois, qui rajoute notamment trois Allies issus d’anciens jeux et un challenge plus difficile après avoir bouclé le mode Story effectivement hyper simple.

Star Allies en était déjà à 2.10 millions d’exemplaires distribués fin septembre et devrait sans trop de problème passer Kirby Triple Deluxe (3DS, 2.37 millions) et Kirby Super Star Ultra (DS, 2.99 millions). Le tout premier Kirby’s Dream Land sur GB reste encore de loin la meilleure vente de la série avec plus de 5 millions d’exemplaires écoulés.


#709

Je ne connaissais pas et ça a l’air vraiment sympa. Je viens de voir qu’il existe un port pour windows, mais bon, vu sa tronche, je crois que je vais m’en tenir à l’émulation.


#710

Facile, tous les gens qui n’ont pas de smart TV, qui ont une switch dans le salon (donc pas de PC à côté) et qui ont envie de voir des vidéos avec d’autres gens. J’attendais ça depuis des plombes.

Rendez-vous en 2030 pour Netflix.


#711

Je dirais même que c’est EXCELLENT ! Comme sa suite.

Et cette mélodie est, comme vous l’entendez, imparable.
Je ne connaissais pas ce remake Windows assez effrayant en effet.


#712

Chouette pub pour Smash en Amérique du Nord, qui reprend le style de la fameuse affiche sans utiliser une seule seconde du jeu pour rappeler le concept du crossover fou. Le mélange peinture/3D est très réussi, je pige pas si c’est un shader sur les modèles 3D ou bien s’ils ont tout retouché en post ?

Il y en a une autre, plus proche de la PV d’annonce de la bécane. Je suis curieux de voir à quoi va ressembler la version japonaise mais je pense qu’ils attendront que Pokémon soit sorti pour dégainer.

[edit] Ah ben non, elle vient de débarquer. Un léger détail a changé, je ne sais pas si vous arriverez à remarquer la différence entre les deux spots.

[edit2] Et y a déjà plein de parodies mais celle-ci, son sujet d’actualité et ses paroles étonnamment synchro ont déjà récolté 120.000 vues.


#713

Je comprends pas vraiment l’intérêt de la version à l’envers… À part que, ben, on comprend que c’est à l’envers et qu’on préfèrerait l’avoir à l’endroit…?


#714

Extraordinaire le sync des paroles, j’ai presque envie de croire que c’était leur template pour faire le storyboard du film


#715

je suis en pleine theorie du complot la dessus. Nintendo a pas voulu prendre / payer les droits, cree la video pile pour, et attend qu’un fan fasse le montage (voire le commandite !). Et bim.

Nintendo devrait rendre canon cette pub.