PlayStation no Jenga


#21

Tout se dont je me souviens d’Aicom c’est Pulstar sur Neo avec leur gros logo moche au début, no idea d’où ils viennent par contre et dès Blazing Star ils avaient déjà disparu pour laisser place à Yumekobo (ou une boite à la con* du même du genre). Encore des anciens d’Irem, sûrement. Le nom m’a toujours donné une impression de fausse boite de JV, j’ai le même problème bizarre avec Sanyo en Hi-Fi.

*ça me fait penser, vous avez remarqué à quel point on croise des petits éditeurs de STG en pagaille sur DS en train de payer leurs factures avec un puzzle-game-à-la-con pour Success ou autre éditeur du même acabit ? Milestone, Warashi… Je suis même tombé sur Skonec récemment en occupant mes trajets au taf sur un ersatz de Zoo Keeper.


#22

des singes ! des montagnes à la dragon ball ! des plateformes bien plates avec de l’herbe qui pousse dessus ! un nuage magique !
ok je suis pas objectif :smiley:

chaz : oui à part pulstar je les ai jamais vu ailleurs, ça m’intriguait… ils ont même pas une page wikipedia !! :o


#23

haaa mon dieu laissez ce singe tranquille !

monkey magic (sunsoft) aka bubsy meets pandemonium :

les screens parlent d’eux-mêmes… dommage j’aimais bien l’idée de jouer avec la profondeur de plan (ici ce n’est que trés peu exploité). j’ai du mal à comprendre que ce jeu ait connu un portage US :ghost:
jenga no deception pour l’instant, mais j’ai espoir ! demain je teste monkey hero parceque quelqu’un DOIT le faire !




#24

Nan mais Monkey Heo, tu sera pas déçu. C’est simplouille, mais c’est très bien.


#25

Pour revenir sur Racingroovy, Le truc qui choque le plus ce sont quand même les textures qui font plus Lemmings 3D avec couleurs de programmeur (pour qui ne saisirait pas ce terme, voyez des tons qui jurent “mais on s’en fout putain c’est juste pour tester”) que Ridge Racer. OK on était au début mais quand même.

Par contre le truc qui m’a étonné, c’est la gestion bien recherchée des éclairages. Passage sous un pont de côté, petite différence, et dans les tunnels une ouverture de côté influera aussi.
Mais surtout, mais surtout ! La sortie des tunnels. “Ouah dans Ridge Racer 6 ou WipeOut Pure, quand on sort des tunnels y’a un petit effet d’éblouissement, la classe !” Ben là aussi. Elle est gérée tout connement, à savoir juste une augmentation de la luminosité sur toutes les textures, mais ça marche bien ! Ca aurait pu être repris dans d’autres jeux de course depuis perpette.

Ah et aucun soucis à se faire sur l’état de sa machine pendant la course, elle sera toujours OK, vraiment pas de soucis à se faire là dessus.


#26

JENGA FIGHTER ~ Kickboxing (Simple Series 1500 vol.64)

Kickboxing est un Simple Series 1500 né sous les petits doigts graisseux des programmeurs de Jorudan, l’inoubliable développeur de Norikae Annai - 2000 Edition (?), The Basketball - 1 on 1 Plus (??) et Baskelian (qui n’a malheureusement rien à voir avec un jeu de basket avec des Galaxians). On commence très fort avec un superbe écran-titre où Steve Mac Queen avoine copieusement le pauvre Moby, une page d’intro d’autant plus courageuse qu’elle n’a strictement rien à voir avec la direction artistique du reste du jeu.

Le système de Kickboxing joue l’opposition classique entre la barre de fatigue (la petite verte) et la barre d’énergie (la grosse bleu/orange).
En fonction de sa puissance, chaque coup porté ou reçu use un peu de la barre de fatigue : lorsque celle-ci est épuisée, le boxeur tombe au tapis. Pour ce qui est de l’énergie, la barre bleue correspond à l’énergie maximum tandis que la barre orange représente l’énergie actuelle : chaque fin de round permettra donc de récupérer un peu d’orange dans la limite du bleu disponible. Le KO survient la plupart du temps lorsque le personnage tombe au tapis alors que sa barre orange est vide.

On remarque un petit compteur rush dans le coin inférieur gauche de l’écran. Il indique le nombre de coups que le boxeur peut enchaîner. Bien placé, un full rush bouffe tranquillou la moitié de la barre de fatigue de l’adversaire, qui n’a plus qu’à encaisser en hmf, hmfant de désespoir.

On peut voir ici un petit halo bleu-vert cracra autour du poing de mon boxeur : c’est le signe d’un rush en cours d’exécution.

Pour le reste, on esquive et on feinte de corps (un peu) mais le jeu de jambes un peu trop mou ne permet pas de sidestep satisfaisant. Le jeu est d’ailleurs d’une maniabilité assez raide et peu responsive. Comme à l’accoutumée, les coups varient en fonction de la direction et du bouton utilisé. Ainsi, on notera le coup de pied à la tête (longue pression sur rond) qui s’avère très efficace, comme toujours dans le kickboxing. Sa particularité : s’il est bloqué par l’adversaire, ce coup peut donner lieu à un contre définitif et super abusé (barre de fatigue qui explose et KO instantané), comme le prouve l’image ci-dessous, prise au péril de mes plombages.

Sorti de là, il y a bien quelques coups spéciaux, mais ils sont très difficiles à sortir et leur efficacité laisse à désirer. Au rang des petits détails rigolos, la puissance du coup de grâce est exprimée à l’écran en kilos.

En bref : un brave petit jeu nul et sympathique et courageux.


#27

Avec le logo D3 Publisher mappé directement sur le ring, au cas où on aurait pas compris du premier coup ^^

( les visages sur les modèles 3D sont mimi pour de la Psone ceci dit )


#28

En fait, je reviens un peu sur ma remarque à propos du jeu de jambes parce qu’en continuant à m’entraîner j’arrive à faire des trucs un plus corrects. Par contre au contact rien à faire, ça devient tout fouilli. Il y aurait peut-être moyen d’en tirer un truc en s’investissant mais bon… Un jeu bizarrement attirant, comme le Everybody’s Golf de la boxe après un accident.


#29

Allons, allons…

Kabuki j’ai commencé Cybernetic Empire, je pense pouvoir écrire dessus vers la fin de semaine le temps d’avancer un peu.


#30

Merci Tristan pour le report


#31

Eh, bonjour les amis, excusez moi d’être en retard pour la soirée mais j’ai été retenu au bureau pour un truc machin important… et j’avais un bidule sur le feu qui… en plus mon pied bot me relance avec la pluie qui ne tombe plus enfin bref, me voilà donc !

jette son pardessus sur le fauteuil et scrute la pièce pour y trouver le vase de punch

Vous n’allez jamais le croire, mais il m’est arrivé un truc pas possible : ce matin dans ma boite aux lettres j’ai reçu une tablette de chocolat noir Lindt. Si si, une pub : toute une tablette de chocolat noir ! J’en parlais à midi avec un ami, et il se trouve qu’il a reçu la même il y’a deux jours, et que sa femme même elle croyait que c’était les voisins, alors elle l’a jeté à la poubelle. J’en déduis qu’ils ne sont pas en bons termes avec leurs voisins. Ensuite lui il fouillait la poubelle, et maintenant que je le raconte ça me semble un peu étrange comme comportement, mais donc il fouillait la poubelle et il a remarqué que c’était en fait une pub. Tiens il faudra que je lui demande, demain, s’il l’a mangée ou non, sa tablette de chocolat noir publicitaire de Lindt, histoire de savoir un peu l’état de propreté de sa poubelle…

avale nonchalement un ou deux verres de punch

Oh mais dites moi, c’est une jolie pile que vous avez là à coté de la Playstation One !
Ca me fait penser que je vous ai apporté un petit quelque chose… attendez voir… ah, oui, voilà, le voilà !

C’est beau hein.
Oui, oui tout à fait, c’est japonais.
Ah non, je ne sais pas qui est le robot. Non je ne l’ai pas vu dans le jeu. La madame étrange à sa gauche non plus, et alors les têtes malsaines de l’autre coté je crois qu’elles ne sont même pas dans l’introduction (mais les autres, oui).
Alors le titre c’est Denryuu IraIra Bou Returns, mais je crois bien qu’ils ont sorti une version us et qu’elle s’appellait Irritating Stick, et que ça colle vachement mieux au jeu. Bon, ok, ça vient en moitié du fait que celui là je le comprend, de titre, mais n’empeche, Irritating Stick, ça lui va bien à ce jeu.

termine rapidemment son troisième verre de punch

Bon alors, on l’essaye ?

C’est joli tout de même toutes ces déformations sur l’écran-titre, moi je dis que ça commence bien, et l’alcool n’a rien à voir dans tout ça.
Saurus vous les connaissez peut être, ce sont eux qui sont à l’origine des Shock Troopers, des Stakes Winner, du Quiz King of Fighter ou encore de Ragnagard. Oui bon, je le prononce mal celui là, mais cette fois-ci c’est l’alcool. Donc des mecs plutôt Neo-Geo à la base, donc plutôt jeux orientés arcade et pas prises de tête. Ca nous plait ça, non ?
Bon, allez, azy, fais start !

Ah ben bravo, je vois que cette fête est bien organisée, ah ben bien joué les gars, un seul pad ! Bon, tant pis pour vous, on n’essaiera ni le mode deux joueurs, ni le mode Tournament, voilà, ça vous apprendra. Moi je m’en fiche hein, c’est mon jeu et je repars avec, c’est vous que ça pénalise…
Bon ben du coup, rappuie sur start, on va faire du jeu solo…

… pfffffrt, non mais franchement, rien qu’un pad c’est pas la mer à boire, j’viens de loin moi vous savez, vous pourriez y penser… enfin bon c’est pas grave… mais bon… non vraiment on aurait vachement rigolé, surtout avec Meunier qui n’arrive jamais à…

… ah ! Voilà, donc, le menu solo (pfff).
Alors là c’est donc le mode “TV”, puisqu’apparement figurez-vous que tout cela vient d’un jeu télévisuel japonais.
Non.
Non pas un avec des singes.

Non, des ninjas non plus, un jeu télévisuel japonais normal, enfin quoi !
Bon allez, tourne, y’en a d’autres, des modes…

Là c’est le mode Original, où l’on peux choisir entre trois niveaux de difficultés.
Remarquez cette sorte de petit parcours derrière la difficulté, justement…
Continue…

…oui alors ça c’est pour construire nous même nos propres parcours, mais comme pour l’instant je ne vous ai pas dit parcours de quoi on va le sauter aussi, hop hop hop…

…comme il n’y a pas de singes j’ai tout de même pris un jeu qui plairait à ono.
Déjà le menu à la ghost in the shell, et maintenant une appellation très prout-prout pédante pour dire “mode random”.

Non, tam, non vraiment, pas de ninjas…

Bien, revenons au tv mode, on veut la gloire, l’argent et les femmes nous !
Donc attention, que je vous brief un peu, donc nous allons participer à un jeu assez compliqué, qui va reveler toute la virilité et le courage qui se cache au fond de nous (d’où les femmes), nous mettre à l’épreuve à la fois physiquement et mentalement afin de décrocher une substencielle récompense (d’où l’argent), et ce devant des milliards de millions de spectateurs (d’où la gloire).
Attention, ça commence…

…donc voilà, nous sommes donc déguisés en père noel, déjà.
Oui, tam, un père noel ninja, si tu veux…
Donc nous avons un temps à ne pas depasser, trois bâtons, de jolis gants bien amidonnés et une poigne de vainqueur !
Allez, n’aie pas peur, positionne toi bien au milieu de cette zone de départ !

Voilà la vue normale de jeu. Le point blanc c’est notre fier bâton de la justice, et les bords gris moches représentent les murs de la honte (et de la mort (et de la perte des femmes)) : évitons de les toucher !
Maintenant vous devriez tous avoir compris : il s’agit du fameux (si !) jeu où l’on doit faire avancer un bâton dans un parcours aux bords electrifiés, sans les toucher, donc.
Aaaaaaaaaaah, Irritating Stiiiiick !
Eeeeeh oui !
Mais vous allez voir : etonnement, c’est assez rigolo, voire amusant.
Déjà, vous le sentez, la maniabilité est interessante : elle n’est ni trop souple ni trop rigide, juste avec l’inertie qu’il faut pour faire qu’un petit mouvement depuis une position arretée sera toujours un peu sec, et que donc il vaut mieux, dans les passages délicats, tout continuer dans la foulée de l’élan plutôt que de s’arreter pour assurer le coup. De toute façon on ne peux pas trop, vu que l’on a un temps donné pour arriver à la fin, et que ce temps, il n’est pas là pour plaisanter. Remarquons également en bas à gauche de l’écran un étrange chiffre : c’est notre vitesse ! Elle peut aller de 1 à 5, et on la monte ou on la descend avec les deux boutons idoines (rond et croix), donnant parfois l’impression de conduire un bâton avec une boite de vitesses sans embrayage. Il va donc falloir jouer là dessus pour optimiser au mieux son parcours, en allant très vite dans les zones assez rectilignes, et plus lentement dans celles qui se faufilent en enfilades vicelardes.

Ah ben voilà, du vice !
Donc ce qui est rigolo c’est que les parcours apportent des éléments amusants, comme ce faux écran de pachislot et ses cases qui tournent. Il faudra donc ici se faufiler dans les ouvertures au bon moment. Plus loin on rencontrera d’autres pièges, comme des cages mouvantes dont il faudra suivre le trajet avec elles, par exemple.
Allez, tu y presque, tu vas réaliser le…

…bravo !
Quelle débauche d’effets spéciaux ! Quelle récompense !
Que de joie, de liesse, d’entrain !
C’est trop.

Oui, alors, maintenant qu’on a bien ris, qu’on a bien été recompensé, il va tout de même falloir choisir un de ces 5 choix en appuyant au bon moment alors qu’un curseur défile à toute vitesse sur ces derniers (ce devait être un moment très émouvant dans l’emission télévisuelles d’origine).
Non, non je ne sais pas du tout à quoi ils correspondent, les choix, mais à mon avis les petits points c’est moyen…

Mais encore bravo !
Le choix numéro 2 !
L’envolée de (somptueuses) colombes !
Qui te permet de… de… d’observer une somptueuse envolée de colombes, voilà.

Tout de même on gagne une médaille avec un joli petit drapeau français dessus.
Comment ça mais ce n’est même pas à ce mode là que nous jouions ?
Quoi ça bourré ?
Bon alors puisque c’est comme ça, demmerdez-vous tous seuls avec votre petite fête nulle où il n’y a qu’un pad et des gens trop obtus apprécier ce jeu à sa juste valeur, et puisqu’il en est ainsi je ne vous montrerai même pas le mode d’édition pour réaliser ses propres parcours !
Ah !

Non mais !
Non mais non mon petit bonhomme !
Allez, redonne moi ce CD et je m’en vais !

Vous voulez du chocolat ?


#32

Tu parles de neogeo au début, il y a le premier irritating maze par les mêmes auteur sur ce support :

http://www.klov.com/game_detail.php?game_id=8209


#33

Je vois que certains sont chauds pour des critiques, pourquoi ne pas les publier sur le site ? :slight_smile:


#34

(on est sur le site)


#35

“there actually is a homepage???”

(bon, pour l’avion, ca a l’air d’aller, hein)
((et à propos, Solaris sur Arte actuellement, qui vient de commencer))


#36

(non, mais en fait, je voulais dire , mais c’est pas grave)


#37


#38

JENGA FIGHTER ~ Ichigeki - Hagane no Hito (Bandaï)

Halte là, shotokan à la petite semaine et garouteux du dimanche : avec Hagane no hito, nous entrons dans le cercle restreint des mawashigeri sous licence et des karateka à permis. Pas de fireball ou de 99-hits combo, juste une discipline d’acier, une volonté de fer, des poings en titane, des abdos en tungstène, des trapèzes en étain, des adducteurs en… Bref.

YA-TA !

La voie du combattant est jonchée de menus incompréhensibles et d’idéogrammes menaçants. Bordel, mais où est-ce qu’on joue ?

C’est pas là…

Nan, c’est pas là non plus…

L’histoire du karate classé par ville. Bon sérieux, bandaï vous êtes sympa mais…

Tiens, excusez-moi, vous allez peut-être pouvoir me renseigner. Je cherche le mode tournoi ?

Oh. Deuxième menu à gauche puis rond. Merci, vous êtes bien urbain.

(quelques minutes plus tard)

Très bien, nous voilà face à l’écran de sélection. Comme vous le voyez, dans Hagane no Hito, on incarne des professionnels de la profession. Le jeu se veut à la fois accessible et réaliste, dans une philosophie pas très éloignée de celle de Kengo. Les quatre boutons de base de la Playstation correspondent aux poings et aux pieds (poing gauche et droit, pied gauche et droit). L1 permet d’utiliser la garde (L1 + bas maintenu pour la garde basse), même si le perso ne prend aucune posture particulière.

Le bouton R1 m’a longtemps fasciné : il permet d’effectuer une espèce de mouvement dans le vide. Au début, j’ai cru à un taunt, mais il faut avouer qu’un karateka pro aurait un peu l’air con à faire des taunts au beau milieu d’une compétition internationale (Ora, ora, come get some !). En fait, il s’agit du mouvement de contre, qui nécessite d’appuyer au moment de l’impact.

Sorti de là, une pression simultanée sur les quatre boutons permet de concentrer son ch… sa détermination en faisant briller ses petits poings comme dans Tekken quand ils concentrent leur ch… leur volonté.

On commence par saluer…

Notez la localisation des dégâts sur le petit dummy dans le coin inférieur droit. Un karateka débutant qui tente de parer le coup d’un ceinture noire se fait détruire le bras en deux secondes. Hosto direct.

Petit changement de caméra lors d’un contre réussi.

Ce blackos est hallucinant. Sa palette de mouvements se limite aux coups de pied du héron de Miyagi-san. Quand je l’ai vu au début, j’ai cru à un gros frimeur. Avec le recul, je comprends mieux pourquoi personne n’a levé la main quand le senseï du dojo a demandé s’il y avait un volontaire pour le défier.

Ah ça. J’aurais dû m’en douter. Pas mauvais, le petit blackos.


Voilà, vous connaissez maintenant les bases du système de combat. Toutefois, comme dans Kengo, le jeu tient surtout à son mode Story, qui nous relate la longue et difficile ascension vers le succès d'un jeune débutant courageux et déterminé. On commence donc par remplir sa fiche...

[url=http://imageshack.us][img]http://img90.imageshack.us/img90/5838/psogl2024fx3.jpg[/img][/url]

Appelons-le Sendaï Ono.

[url=http://imageshack.us][img]http://img201.imageshack.us/img201/9979/psogl2025zn7.jpg[/img][/url]

Puis vient le temps du premier permis. Là, on me demande la principale qualité de mon animal totem.

a) Muet comme une carpe.
b) Rusé comme un renard.
c) Malin comme un singe.
d) Fort comme boeuf.
e) Rancunier comme un smilodon.

[url=http://imageshack.us][img]http://img134.imageshack.us/img134/8592/psogl2026yb1.jpg[/img][/url]

Le hasard faisant bien les choses, le sosie du véritable Sendaï Ono est dans le jeu.

[url=http://imageshack.us][img]http://img201.imageshack.us/img201/6403/psogl2027qb2.jpg[/img][/url]

Vient alors le moment de choisir un senseï. Eh bien je vais prendre Kutaragi-senseï, le grand maître du marketing !

L'aventure pouvait commencer !

[i]"Tôkyô, le 12 octobre 2006 :

Chers gens de le forum Boulette. La vie au Sony dojo suit son cours.

[url=http://imageshack.us][img]http://img201.imageshack.us/img201/1714/psogl2028hg8.jpg[/img][/url]

Je me souviens encore de mes jeunes années, lorsque je partais tous les mercredi après-midi pour le cours de karate et que je n'arrivais jamais à rentrer assez tôt pour regarder les Chevaliers du Zodiaque. Megumi était belle, svelte et ses coups de pieds faisaient très mal. Elle m'avait déjà brisé deux côtes.

[url=http://imageshack.us][img]http://img90.imageshack.us/img90/9967/psogl2033vc9.jpg[/img][/url]

Puis vint le temps de l'adolescence. Megumi s'était barrée avec le connard du club d'Aïkido. J'avais des problèmes de peau et j'écoutais beaucoup de métal. Ma passion pour le karate, elle, était demeurée intacte.

Depuis mon arrivée au Sony dojo, mes journées sont réglées comme du papier à musique.

Lever à 5h30. Un bol de Chocopops et zou...

[url=http://imageshack.us][img]http://img90.imageshack.us/img90/9496/psogl2032uj5.jpg[/img][/url]

Je file à l'entraînement jusqu'à midi ! A gauche, c'est Matsuda, ses coups de poing sont vraiment terribles. Y a un autre français avec moi, Delfosse-kun, il est trop bizarre. Tous les matins, il a mal à la tête et des grosses poches sous les yeux. Il me dit qu'il connaît un chakra spécial et que s'il me touche dessus, ses coups sont dix-sept fois plus puissants. Moi je dis que c'est des cracks !

L'après-midi, c'est dictée, sous l'oeil vigilant de Harrison-san (son bâton en bambou fait super mal !)...

[url=http://imageshack.us][img]http://img134.imageshack.us/img134/7930/psogl2031jh4.jpg[/img][/url]

"On écrit dilemme ou dilemne ? Tu parles d'un choix rabelaisien !"

A six heures, c'est repos. On fait des super concours !

[url=http://imageshack.us][img]http://img157.imageshack.us/img157/6228/psogl2030xa4.jpg[/img][/url]

Celui qui n'arrive pas à toucher la balle est privé de chocopops le lendemain...

[url=http://imageshack.us][img]http://img135.imageshack.us/img135/173/psogl2034ic8.jpg[/img][/url]

Par contre y a le prof de japonais, Hague-senseï, il peut pas me blairer ! Il m'a confisqué tous mes Isaac Asimov et mes manuels de Reiki ! C'est qu'un sale cryptofasciste obtus ! Enfin bref...

L'autre jour, j'ai eu ma première interro.

[url=http://imageshack.us][img]http://img157.imageshack.us/img157/5625/psogl2049kx7.jpg[/img][/url]

J'avais révisé les 74 katas du singe, c'est tombé sur la boxe de la tortue. Pas cool !

[url=http://imageshack.us][img]http://img136.imageshack.us/img136/8859/psogl2045ok0.jpg[/img][/url]

J'avais bien cartonné à l'épreuve physique mais bon, avec cette interro pourrie...

[url=http://imageshack.us][img]http://img157.imageshack.us/img157/1443/psogl2046gv0.jpg[/img][/url]

Dur...

Bon allez, bisous les copains !

Ono ~" [/i]

Et la vie suit son cours, au dojo Sony. Ono s'entraîne dur et fait bientôt d'énormes progrès.

[url=http://imageshack.us][img]http://img135.imageshack.us/img135/4802/psogl2035os1.jpg[/img][/url]

[i]"Two worlds collide, rival nations / It's a primitive clash, venting years of frustrations / Bravely we hope against all hope, there is so much at stake / Seems our freedom's up against the ropes / Does the crowd understand? / Is it a East vs. West, or man against man /Can any nation stand alone?"[/i]

[url=http://imageshack.us][img]http://img136.imageshack.us/img136/1183/psogl2036uv2.jpg[/img][/url]
[i]
"In the burning heart, just about to burst / There's a quest for answers, an unquenchable thirst / In the darkest night, rising like a spire / In the burning heart, the unmistakable fire, in the burning heart"[/i]

[url=http://imageshack.us][img]http://img157.imageshack.us/img157/4472/psogl2037ia9.jpg[/img][/url]
[i]
"In the warrior's code, there's no surrender / Though his body says stop, his spirit cries never / Deep in our soul a quiet ember / Knows it's you against you / It's the paradox that drives us on / It's a battle of wills, in the heat of attack / It's the passion that kills/ The victory is yours alone"[/i]

[url=http://imageshack.us][img]http://img157.imageshack.us/img157/314/psogl2038wk4.jpg[/img][/url]
[i]
"In the burning heart, just about to burst / There's a quest for answers, an unquenchable thirst / In the darkest night, rising like a spire / In the burning heart, the unmistakable fire"
[/i]

Et puis, c'est déjà la saison des tournois. L'entraînement d'Ono porte ses fruits. L'esprit du singe est avec lui et il parvient finalement à se hisser jusqu'en finale !

[url=http://imageshack.us][img]http://img135.imageshack.us/img135/2364/psogl2043op5.jpg[/img][/url]

Mais voilà, le jour avant le grand jour, quelques heures avant l'heure H, tandis qu'Ono révise ses kata dans la cour de l'immeuble !

[url=http://imageshack.us][img]http://img157.imageshack.us/img157/102/psogl2041sk2.jpg[/img][/url]

Surgit [u][i][b]MEGUMI ![/b][/i][/u]
Et elle a [u][i][b]DES CHEVEUX BLONDS ![/b][/i][/u]
Et elle a [u][i][b]CHANGE DE NOM ![/b][/i][/u]

Que va-t-il se passer ? Ono deviendra-t-il champion du Japon ?! Ou acceptera-t-il de suivre la fille formerly known as Megumi ! La PS3 sortira-t-elle en mars ?! Qu'a fait Hague-senseï des manuels de reïki !

Autant de questions auxquelles il vous faudra répondre en jouant à... [b]Ichigeki - Hagane no Hito ![/b]

#39

:lol::lol::lol::lol::lol:

Vendu !


#40

J’adore, je suis fan. Je veux Kutaragi Sensei, moi aussi je veux m’engager sur la voie du marketing bullshit ! :lol: