Qu'ouije ?


#6761

Vous connaissiez ces versions over the top par Michel Robidoux ? MICHEL ROBIDOUX :lol:

Tout le monde n’est pas Noam ou Leroy :lol:


#6762

Un billet de blog intéressant de Treehouse sur la localisation en anglais de Jump Up, Super Star! (le thème principal de Super Mario Odyssey), ses différentes versions au fil du développement, et des clarifications sur les interprétations proposées par les fans.

https://youtu.be/b3W4F2Sm3GQ


#6763

Question nostalgique complètement random mais est-ce qu’un animateur (ou un fan de Noir Désir) parmi nous connaît un peu l’histoire derrière le fameux clip Un Jour en France ? J’ai un vague souvenir d’un petit reportage dessus sur Canal+ ou MCM à l’époque de la sortie du single, mais impossible de trouver des infos concrètes aujourd’hui. Je suis à la fois curieux du studio qui l’a réalisé (clairement avec pas des masses de moyens, c’est moins pro que les clips-anniversaires de Morsay sur Youtube) et des responsabres des séquences live car y a un minimum de finesse dans le montage. Par exemple, les adolescentes qui lisent Newtype et passent de Gundam W à Noir Désir, ça vient clairement de quelqu’un qui s’y connaissait un minimum. Notez d’ailleurs le mini-coup de pub pour Tsunami dans cette scène.


#6764

J’avais évacué cette chose de ma mémoire, mais comme j’ai bien ri, je peux bien faire 5 minutes de recherche. Et en tapant “Jean Jacques Beineix Noir Désir” à tout hasard dans Google (le premier ayant réalisé le docu Otaku en 93) je suis tombé sur la bio du réal du clip en question, un certain Henri-Jean Debon, lequel est décédé en 2014. Il a réalisé pas mal de clips pour Noir Désir, Dionysos, Dominique A ou encore Louise Attaque.


#6765

Haha bien essayé en effet, j’avais pensé à l’éventualité Beinex. Merci pour Debon, je suis déjà tombé sur son nom pour d’autres clips du même album (il a réalisé Un Homme Pressé par exemple), mais je suppose qu’il y a un studio spécifiquement derrière la partie animation, et peut-être (mais là j’en demande beaucoup) une anecdote intéressante sur les consultants ayant aidé la réalisation de la partie Live (peut-être tout simplement Tonkam ?).


#6766

J’ai failli dire Trantkat (qui est passé par Tsunami), mais les premiers volumes de HK avaient quand même meilleure allure que ça. Y a des chances pour que ce soit une histoire du type “je connais un pote qui dessine des mangas/a des VHS de DBZ”.


#6767

Je pose ça ici une dernière fois et je vous laisse suivre ou pas cette chaîne qui fait un boulot fantastique


#6768

Yep sympa le boulot de mix du mec.
(les extraits sont parfois bien courts sur certains de ses mixes - mais qui sont des mixes pour faire entendre par exemple, des riffs de basse)

  • autrement -


-> Bombaman un peu, l’intro.


#6769

Edit: J’ai mis quelques jours à me souvenir le jeu que cette musique me faisait penser. Et donc je trouve qu’elle ressemble beaucoup aux musiques qu’on peut entendre dans The Crypt of the Necrodancer. :slight_smile:


#6770

Je n’arrive pas à trouver un flux RSS pour télécharger les Diggin’ in the carts ? Vous avez trouvé de votre côté ?


#6771

Le but n’est-il pas justement de te faire aller sur RedBull Radio pour découvrir d’autres contenus ? Un flux RSS irait à contre-sens de cette démarche. Mais en parlant de compositeurs japonais…

• Si vous vous demandiez ce que devient Mitsuda, tout va bien, il fait de la rando avec des potes qui LARPent avant la sortie de Xenoblade 2.

• Si vous vous demandiez ce que devient Go Shiina, il cachetonne pour le nouveau jeu Idolmaster qui sort fin décembre.

https://www.youtube.com/watch?v=jCzD9M_9MAY


#6772

Tu veux dire comme 90% des podcasts ? Bloquer un utilisateur devant un ordinateur c’est so 2000.


#6773

Ah mais pas du tout, ils ont aussi leur app dédiée (assez bien foutue au passage) pour que tu puisses accéder à leur écosystème depuis ton smartphone. Je ne pense pas que 90% des podcasts aient la même ambition ni le même budget que ceux produits par Red Bull. Je conçois que ce soit énervant.


#6774

Oui mais manifestement tu ne peux pas écouter leurs trucs offline même depuis leur app, du coup ça craint.


#6775

Ca me fait penser que pour télécharger les podcasts uploadés sur Soundcloud, on ne trouve plus de liens de téléchargement sur le site lui-même, alors même qu’ils apparaissent encore sur Twitter, y compris pour les fichiers récents.


#6776

(Bouh, oublié d’enregistrer les DITC Redbull aussi et impossible de les retrouver sur S·ulseek…)

Entre deux projets, Steve Gaynor (Gone Home, Tocoma) a relancé sa série d’entretien tranquillou avec des gens de l’industrie, Tone Control Saison 2. Premier invité = Leighton Gray (Dream Daddy)

Et hier est sorti le(s) nouveau(x) projet(s) de Moon Wiring Club.
Comme à chaque fois, c’est étrange, rétro, lysergique et sonne vraiment comme un disque qu’on aurait trouvé en 1997 à OCD, rue des Écoles, après être passé chez Tonkam Monge. Le gars produit d’ailleurs toujours sa musique sur Playstation (1&2). Il a commencé sur MTV Music Generator au début des années 00 “parce que Cubase était trop complexe” et continue depuis ses délires samplés sur ces soft assez inhabituels. La review de Boomkat parle de la PS1 pour Cateared Chocolatiers, peut-être le premier Music ?

Le LP est le support musical du jeu de plateau qui constitue la pochette (conçu par Soft Confusion, aucune idée de comment ça se joue). Je n’ai pas des masses de visuels ni d’info mais ça rend curieux.

https://www.youtube.com/watch?v=vqTzb8MQX-0

Avec déboule aussi un double CD intitulé Tantalising Mews. J’espère que vous aussi.


#6777

Le thème principal de Merry Christmas Mr. Lawrence composé par Ryuichi Sakamoto et repris par Anamanaguchi.

A l’exception de 3-4 morceaux de l’OST du jeu Scott Pilgrim, je n’accroche pas trop à ce qu’a fait Anamanaguchi avant Endless Fantasy (2013), album qui propose des mélodies et des orchestrations plus riches que ce que le groupe avait réalisé auparavant. Le remix posté ci-dessus est sorti pour les fêtes de Noël 2015.
Quant au morceau du film de Nagisa Oshima, écouté seul, il donne le sentiment de faire partie d’une BO d’un film de Kitano (qui apparaît dans Merry Christmas) composée par Joe Hisaishi. Ce dernier n’adoptera un style proche de cette BO que quelques années plus tard.

Tant que je suis dans les “machin a peut-être été influencé par truc”, Hitoshi Sakimoto et la BO d’Aliens composée par James Horner (les percussions, les rythmes martiaux) :

https://www.youtube.com/watch?v=NlzkGd7qaMY


#6778

Playlist :

L’OST de Michel Strogoff par Vladimir Cosma, l’ultime live de Lhasa capté en mai 2009 à Reykjavik, La Pantoufle de Forever Pavot, de la réécoute de l’Analog/Monolog de Le Spectre et du Sirens de Nicolas Jaar (protip: une version agrémentée de deux inédits est sortie hier).

Ainsi que Visible Cloak (Lex et Reassemblage), dont l’ambient s’illustre pas mal avec l’esthétique de Brenna Murphy.
https://www.youtube.com/watch?v=JNU7bxKwknk

Et la dernière très jolie collaboration Brian Eno/Tom Rogerson (Finding Shores).
https://youtu.be/UZri_BOuRy0

Sinon, 2017 s’achève et Fact retrace les moments les plus WTF de l’année. J’avais déjà oublié la collab Metallica/Lady Gaga ! (Heursement pour les Four Horsemen, 2017 aura aussi vu l’excellente réédition de Master of Puppets, bourrée à ras bord de démos rares et de live)


#6779

Ces derniers temps, l’album “Drunk” de Thundercat, dès que j’ai une dernière ligne droite de boulot avant d’aller me coucher.

https://www.youtube.com/watch?v=Z-zdIGxOJ4M

(Les fans fidèles remarqueront que le clip est la suite directe de Them Changes).


#6780

Comme chaque année, le Top 2017 des albums préférés de John Allison, à creuser si vous aimez la pop et le rock.