Space opéra - Cyberpunk : où es-tu ?


#601

Cela faisait déjà un petit moment que des gens avaient trouvés ce qui semblait être des artefacts aliens dans Elite Dangerous, des sondes qui transmettaient des données sur les planètes et vaisseaux avoisinants vers un système des pléïades, ensuite identifié comme le système Merope, et aujourd’hui un joueur français a trouvé le récepteur sur Merope 5C (vers 1:14 sur ce stream). Naturellement c’est la ruée et les gens espèrent bien finir par retrouver des thargoïds:

https://www.youtube.com/watch?v=4xEbWIg6lJA

Si c’est comme les artefacts précédents les sons qu’ils émettent contiennent un message qui doit mener vers un autre truc. Une épave mystérieuse a aussi été trouvée dans la foulée:


#602

Comme c’est laid à tous les niveaux… je crois que je commence tout doucement à haïr ce jeu :smiley:

Éparpiller des modèles 3D dégueulasses de coquillage dans l’espace pour faire croire aux gens qu’il y a du contenu c’est ça l’avenir du jeu vidéo ? Mais virez moi tous ces cons ! Aux chiottes Braben, ta autant d’imagination qu’un étron. Et puis ces vaisseaux qui passent leur temps à avancer, reculer, avancer, reculer, c’est quoi le délire qui consiste à foutre un turbo si le vaisseau freine derrière ? De la chie ouai !


#603

Oh écoute Ono, si tu veux continuer à jouer à tes jeux imaginaires ou tes simus de militaristes en herbe, fais donc et laisse tranquille les braves gens qui trouvent ça chouette que les mecs aillent planquer une structure alien (moche) sur une planète dans une galaxie de 400 milliards d’étoiles, après un jeu de pistes qui a duré des mois. J’aime tjrs autant Elite, autant à y jouer en dilettante qu’à regarder des gens le faire. Une fois de plus tu t’es emballé sur la description du jeu, et ton enthousiasme débordant a pris le relais. C’est con parce que si tu adhères au contrat de base, c’est non seulement chouette, mais en plus vraiment beau et poétique. Mais bon comme le disait Chev, le jeu dans ta tête sera tjrs plus chouette.


#604

Je vise pas les joueurs, moi aussi j’ai eu 16 ans, je vise les créateurs qui chialent pour avoir des subventions en prétextant que le jeux vidéo blabla, créativité blablabla, mon cul c’est du poulet. Le manque de maturité du secteur me sort par les trous de nez. Elite a été fabriqué à la va-vite autour d’une brique de gameplay de 1980, et grâce à un écran de fumé marketing ils sont en train de vendre un DLC pas fini au prix fort à des joueurs qui ne se respectent pas. Oh et puis si tient, finalement je vais attaquer les joueurs, tout du moins les adultes, ceux qui sont censés avoir un passif et du recul. Elle est où votre exigence ? Elle est où ton exigence. Tu fabriques des jeux bordel, tu devrais avoir une haute opinion du sujet.

J’avoue bien volontiers qu’Elite prend pour tous les autres parce qu’il chasse sur mes terres et que mes attentes sont élevées, mais je réfute catégoriquement l’idée que je poursuis un fantasme. Au risque de me répéter, Kojima a prouvé 500 fois qu’une autre approche était possible, quelle est donc cette anomalie qui fait qu’il est le seul, dans cette industrie, à se comporter comme un putain d’auteur ?

Dans un domaine complètement différent, parce qu’on en parlait l’autre jour, et parce que je viens d’attaquer la saison 2 : ça faisait des plombes que j’avais pas été réjoui par un anime. J’aurais pu classer le sujet au rayon nostalgie ou poursuivre un fantasme, mais Knights of Sidonia m’a prouvé une fois de plus, malgré ses nombreux défauts (qui sont d’ailleurs pour la plupart des différences culturelles) qu’un travail important sur le lore et les détails paye.

Alors quand je vois ce pauvre youtubeur qui a du passer sa soirée à scanner une planète moche et vide de tout pour trouver un putain de coquillage (en appuyant sur turbo toutes les fucking 5 secondes), je me dis que les gens qui ont des préjugés sur les jeux vidéo ont finalement bien raison, c’est encore beaucoup trop souvent un loisir d’attardé mental.


#605

Ce qui est merveilleux avec les grands rêveurs comme toi, c’est la formidable capacité à dire ce qu’ils n’aiment pas, mais l’incapacité d’articuler ce qu’ils veulent/aiment réellement. Tu parles de Kojima, mais concrètement c’est quoi qu’il fait de si formidable qui te parle ? La scatologie et les blagues sur la gastro? Les meufs à poil parce que la photosynthèse ? Les ambitions philosophiques qu’il n’arrive pas à articuler “mais c’était vachement mieux expliqué dans le bouquin de Michel Onfray” ?

Quand tu dézingues ce pauvre Elite, bah écoute, tough shit, il te plait pas parce qu’il n’a pas encore su formaliser ce que toi-même en tant que joueur lambda ne sait pas articuler. C’est intéressant parce que tu es musicien, et donc tu es familier du processus de création d’un oeuvre. Or, je doute que tes auditeurs savent ce qu’ils recherchent avant qu’ils n’écoutent un de tes morceaux. Ils sont dans une logique de consommation, et vont réagir ou pas à tes oeuvres.

Maintenant, et ce qui est très agaçant quand tu brandis l’étendard “mes attentes sont trop hautes”, c’est que c’est de la bouillie. Je “fabrique” en effet des jeux depuis 15 ans, et n’étant pas dans la case créatif, je me garderais de dire que ma vision est crystal clear, bien au contraire. Mais j’ai au moins la présence d’esprit de ne pas troller avec une élégance de pachyderme, car c’est ce que tu fais, en tentant d’articuler un discours vague et imprécis qui refléterait ton sentiment et la “vision” qui t’habite. Ce qui est ton droit et puis si on plaisait à tout le monde, ça serait marron caca partout. Mais ce qui est triste, c’est que tu ne sauras jamais ce que tu veux réellement avant qu’un mec ne te l’ai mis tout cuit dans ta gamelle. Donc tes attentes élevées, bah écoute, elles ne valent pas plus que par le contenu du ton portefeuille et le temps que tu accorderas à l’oeuvre. En bon petit consommateur bien élevé qui ne sait pas ce qu’il veut.

Donc loin de moi de donner la leçon (ah si en fait je le fais), et je sais que ça fait partie de ta persona en ligne d’être “au contact”, mais laisse donc tranquille les attardés mentaux qui s’éclatent à trouver un bout de polygon sur une planète moche. Bisous.


#606

Surtout moi je copmprends pas pourquoi tu t’excites sur Infinity. Dans le genre “brique de gameplay de 1980” il a l’air de se poser là.


#607

Kojima a deux facettes, il y a le Beat Kojima qui met les doigts dans son nez et le Takeshi qui bosse pour pécho de la baleine en masse. C’est le seul à aborder des thèmes profonds dans des jeux pourtant destinés au grand public, tu apprends toujours quelque chose dans un MGS. Dans le dernier c’était sur l’histoire de l’Afghanistan, dans celui d’avant c’était sur les PMC, je ne vais pas refaite son CV. Ses jeux sont généreux, inventifs, il se fait chier à faire vivre ses univers quand il n’est pas occupé à se faire virer, bref il est ambitieux et il a une VISION. A côté de ça c’est un gros glaireux, il n’a jamais réussi à faire mieux que Psycho Mantis, n’empêche qu’il l’a fait, et que personne n’a été foutu de reproduire l’intensité de ce moment. Il arrive à créer des jeux qui parlent autant aux gamins qui jouent pour des raisons superficielles qu’aux adultes qui recherchent AUSSI un peu de culture et de profondeur.

Ensuite pour EH faut-il vraiment détailler ? Horizon est fabriqué à la pisse, son moteur graphique est honteux, très loin derrière celui d’Infinity qui n’a ni le même budget, ni la même ambition. Au bout du compte tu payes 40 balles pour continuer à faire exactement la même chose que dans l’espace… mais sur une planète ! Hey les gars c’est complètement nouveaux ! On vous propose de faire le coursier et du piou piou. On te file un nouveau véhicule sympa (mais moins profond et customisable que ton vaisseau) et on te lâche dans du vide : pas de végétation, pas de vie, pas de procédural rigolo, pas de surprises (ah pardon, j’oubliais les coquillages), des terrains tellement générés à la truelle qu’on pourrait déterminer leur l’équation en regardant l’horizon, et des villes reloues où il n’y a rien à faire.

C’est du carton pâte, leur tentative de créer un univers onirique et crédible est un misérable échec. Contrairement à Infinity (pour répondre à Tanguy), qui remplit déjà parfaitement le contrat du beau voyage.

Pour le reste il te suffit de remonter ce thread, c’est pas comme si j’avais jamais évoqué le sujet.


#608

Sincèrement, je te connaîtrais pas, je dirais “tu trolles”.

Tu bandes devant Infinity, qui est un moteur de simulateur de vol (assez bof à mon sens, mais bon, les goûts et les couleurs) sans aucun enrobage en criant au génie onirique qui coche toutes les cases (lesquelles? Le gamedesign? non. l’histoire ? non. la “vision” qui t’apprend un truc ? non. le réalisme ? peut-être, mais pourquoi plus ou moins que ED?) et qui au final n’est qu’un proof of concept vaguement sorti d’alpha. Y’a quoi de Kojimesque là dedans ? Et surtout t’en attends quoi ? Histoire de savoir pourquoi tu trouveras ça à chier dans quelques mois…

Alioch a hyper bien résumé le truc : tu ne sais pas ce que tu veux en fait. Tu gueules sur ce qui t’a déçu par rapport à des fantasmes que t’avais à l’annonce day one, mais t’es pas capable d’expliquer pourquoi Infinity te fait par contre bouger la nouille (parcequ’on dirait qu’il fait froid dehors ? c’est pas ce que j’appelle de la maturité ou de la réflexion de jeu vidéo).


#609

Ah mais si je sais très bien ce que je veux, Infinity ne m’intéresse que pour son côté artistique et planant, le moteur est super cool et il donne vraiment l’impression de voler à la surface de planètes (également très réussies), il valide le trip “voyage onirique à l’oculus”. Pour le reste j’en attends rien vu qu’ils veulent juste en faire un pioupiou, ça ne sera pas lui le sauveur, et pour savoir ce que je veux revenez plusieurs pages en arrière je l’ai déjà évoquer 1 million de fois, et si vous voulez vraiment voir ce que ça donne filez moi des sous, s’il faut tout faire soit même…


#610

Du côté cyberpunk des choses, à l’occasion de la mort de David Bowie la version Steam d’Omikron peut être acquise gratuitement jusqu’au 22.


#611

Hello Camarade et merci pour l’info ! Après avoir essayé, le site indique que c’est pas possible de le téléchopper depuis la France, enfin je crois. Tu as réussi à le prendre sans souci ?


#612

Leurs serveurs semblaient en rade hier soir (j’avais le soft dans mon panier et impossible d’aller plus loin) mais j’ai réussi à le prendre sans problème ce matin depuis la Suède.


#613

Je l’ai chopé via ce lien, avec le code promo “omikron”
https://store.na.square-enix.com/product/281956/omikron-the-nomad-soul-pc-download

J’ai utilisé un vpn mais je ne sais pas si c’est indispensable.


#614

Apparemment l’offre n’est pas dispo en France: http://mag.mo5.com/actu/84961/square-enix-offre-the-nomad-soul-en-souvenir-de-david-bowie/

Mais je recopie ce qu’un gars a posté sur FB "Faut passer par ce site : https://store.na.square-enix.com/.../omikron-the-nomad

Il suffit de créer un compte, d’utiliser le code omikron au moment de “payer” et de donner une adresse totalement inventée aux Etats Unis au moment de la validation du panier : et hop, ça passe comme une lettre à La Poste sans utiliser un VPN ou quelque autre manœuvre détournée.

A noter qu’un code Steam nous est remis par mail."


#615

J’ai utilisé le lien euro et pas eu de problème mais je ne suis pas français donc voilà.


#616

Merci beaucoup ! j’ai pu le télécharger correctement ! :slight_smile:


#617

Pff la vision, j’en croise tous les jours au taff, et je peux te dire que celle de Kojima me laisse froid la plupart du temps. J’apprécie son ton (quand il se prend pas au sérieux) et j’aime de temps en temps ses jeux quand il se concentre un peu (MGS et MGSV quoi). Ses embardés historico-culturelles moins pour le coup tu vois. Mais si on doit partir là dessus, alors les mecs d’Elite ont une vision très claire et très arrêtée depuis le début (“coucou, on refait Elite 3 et on verra ensuite”). Bon pas de bol, tu as pas lu la notice. On accroche ou pas, mais vraiment j’insiste, c’est vraiment naïf de prendre cette posture de pourfendeur du status-quo. Je sais c’est internet, mais c’est aussi boulette. Bon après, tu as l’habitude, on t’a suffisamment fait chier sur Second Life à l’époque. Mais ce que je veux juste dire, c’est que c’est autant mes terres que toi pour le coup, et j’y connais un (petit) rayon en simu spatiale et en développement de jeu, et ce que font Braben et sa bande est loin d’être anodin ou du flan. Et en plus ça me parle comme tambouille, et j’aime à penser que je ne suis ni complètement attardé, ni peu exigeant. Alors oui Infinity machin fait de jolies choses, mais tant honnêtement, tant que le produit est pas là, dans tes mains, ça reste de la promesse Molynesque. Surtout que tu sais déjà que le produit ne correspond pas à ce que tu cherches, ou crois chercher.

Bref, on va pas se battre là dessus, tu as tjrs eu ce côté gratte-poil qui me (nous) fait parfois lever les yeux au ciel et c’est comme ça. Mais je pense sincèrement que tu ne sais pas exactement ce que tu recherches au final, et c’est normal je pense de l’être tant qu’on est pas au fourneau. Après évidemment, je ne te retirais JAMAIS le fait d’aimer ou pas un jeu, hein. Mais prends peut être du recul parfois avant de ruer dans les brancards, surtout sur Boulette où il se trouve qu’il existe un spécialiste sur TOUT :lol:


#618

J’en sais beaucoup plus que ce que tu peux croire, et beaucoup moins que je le pense. Mais de toute façon je n’aurais jamais les moyens de relever ce défi. Sauf si je gagne un jour au loto (priez pour que ça n’arrive jamais). EN REVANCHE, j’ai une vision beaucoup plus fine de ce qui ne me plait pas, et ça, non seulement c’est gratuit, mais c’est parfaitement argumentable. Je continue de penser qu’Elite mériterait d’être plus ambitieux, ces gens là savent faire un jeu qui réponde aux besoins d’une industrie, tout comme toi d’ailleurs, c’est probablement la raison pour laquelle tu ne vois pas où est le problème, tes responsabilités te poussent à produire des projets qui rentrent dans des cases donc quelque part c’est “normal”. Et c’est respectable hein, je dis pas, mais tout ça manque de panache.

Pour terminer sur un autre exemple franco/français, personne n’a plus jamais eu la trempe créative d’un Philippe Ulrich. L’Arche du Captain Blood et Commander Blood sont mes références ultimes dans le domaine, ils sont la preuve que des jeux parfaitement réalisables, blindés d’idées nouvelles, incroyablement oniriques et fun à jouer puisse exister. Ce mec avait des couilles, il était habité, et pour moi c’est tout ce qui fait la différence.


#619

https://www.youtube.com/watch?v=HUhRXJOnJes


#620

Oh si si, juste que la vision auteurisante telle qu’on veut nous la vendre, bah chacun trouve midi à sa porte. Les trucs d’Ulrich, typiquement je peux pas. Après c’est pas grave, mais typiquement j’aime bcp le fait qu’Elite laisse les joueurs se raconter leurs histoires, tout comme un Eve Online. Les initiatives grassroots/roleplay comme Distant Worlds, je trouve ça formidable (les mecs se fixent des points à visiter dans la galaxie, ils prennent leur bite et leur couteau et hop, ils documentent tout ça).

Sinon pour revenir à Star Citizen, il est gratuit (?) cette semaine. Mais en fait ils vont vendre Star Citizen (le MMO?) et Squadron 42 (la campagne solo à la Wing Commander) comme deux produits à part ?