Space opéra - Cyberpunk : où es-tu ?


#761

https://youtu.be/V35ypEhmgaE

https://youtu.be/S45-lXhiO5A


#762

Après plusieurs dizaines d’heures de jeu j’arrive au bout de ce que j’arrive à faire avec le jeu, je vais donc faire une première pause et attendre une ou deux mises à jour pour y revenir, ça me laissera un peu d’espace pour jouer à autre chose.

En l’état le jeu devient trop contraignant à mon gout quand on commence à avoir une grosse flotte : plus on a de vaisseaux (ou plus on a de gros vaisseaux dans sa flotte), et plus les besoins en ressources augmentent. Quand on a 250 ressources en stock et que la flotte en consomme 3 par jour (1 jour équivalant à environ 30 secondes), on commence à transpirer à grosses gouttes, et voir ce compteur se vider à la vitesse de la lumière me stresse beaucoup trop. Ça pousse le joueur à se précipiter sur tout ce qui bouge plutôt que de prendre du bon temps avec sa flotte durement acquise, et à mon avis c’est un problème.

D’autant plus que l’IA n’est pas sujette à cette règle, ce qui lui permet de s’agglutiner en immenses flottes qui défoncent n’importe qui si on a le malheur de tomber dessus.

Mais sinon le reste, quel bonheur ! Mes conseils : commencez par la version vanilla le temps de maîtriser les bases, puis après avoir bourlingué dans plusieurs systèmes, commencez un nouveau run en installant un maximum de factions supplémentaires car c’est vraiment le point fort du jeu, on ne sait jamais sur qui on va tomber. Chaque faction apportant son lot de nouveaux vaisseaux, de nouvelles armes, et de nouvelles missions, on a jamais l’impression de rencontrer les même situations, et comme elles ont toutes une identité forte, c’est comme si on ouvrait un gachapon à chaque baston, qui va t’on pouvoir garder ?

En tout cas j’ai adoré ce “tunnel”.


#763

Je n’ai pas pu me libérer à temps mais tâcherai d’assister à la table ronde consacré à GITS la semaine prochaine. Ono, j’imagine que tu y étais, c’était instructif ?


#764

Bof, déjà je déteste ce lieu, c’est l’usine, c’est laid, la “salle de conférence” est décrépie, les lumières sont agressives, quand t’es assis dans le “public” (une quinzaine de chaises, on devait être 10 à tout casser) tu as des spots ikea braqués sur ta gueule, on se croirait dans un commissariat, j’ai du me cacher le front pendant toute la conf, il faisait froid, la clim faisait un bruit de ouf, et puis ça pue le geek au premier degré quoi, pas l’odeur, mais tout le reste : la déco “futuriste” digne d’un mauvais parc d’attraction, des vitrines de goodies nuls, des génériques de dessins animés trop entendus, et une bouffe de merde qui, quand tu l’a vois passer, te crie “nope” et “Je suis le patron de cette taule, je marge comme un gros porc, de toute façon tu manges des pizzas le reste du temps connard”.

On va dire que je partais pas du bon pied.

6 personnes pour animer ce “débat”, ils ont parlé entre eux la plupart du temps, sauf lorsqu’ils étaient coupés par le relou du public (il en faut toujours un) qui sait toujours tout mieux que tout le monde, et seulement 5 minutes d’échange à la fin “mais on a plus le temps”.

Je n’ai pas retenu les noms mais il y avait deux gars dans le board qui étaient plutôt bons, il me semble que l’un d’eux fera parti du board consacré à GITS (tu me raconteras hein).

En gros ils ont balayé la naissance du concept de Frankenstien jusqu’à la récupération du thème par les japonais, pour finir par se demander où on en était aujourd’hui. J’ai surtout noté quelques refs que j’avais envie de revoir, mais globalement j’ai pas appris grand chose. Je vais donc faire l’impasse sur la conf GITS :smiley:


#765

Ah dur, merci pour le rapport ! Ça fait plaisir d’avoir du coup été retenu au taf. Étonnant qu’il n’y ai pas eu plus de monde par contre… On verra pour GITS.

Sinon, dans le thème cyberpunk, à noter cette initiative de monde collaboratif : Cellarius, la première oeuvre cyberpunk 100% collaborative sur blockchain

Si le concept est intéressant, la direction artistique m’évoque d’autres qualificatifs.


#766

La promo de l’adaptation ciné de Ready Player One m’a rappelé Le dernier bar.


#767

Après un petit retard de dernière minute, Manticore: Galaxy on Fire est désormais dispo sur Switch et pour ceux qui hésitent encore à replonger dans une expérience à la Colony Wars en 2018, voici la première heure du jeu.


#768

Je découvre Cogmind, j’ai regardé quelques letsplay, ça m’a l’air un peu trop répétitif pour me pousser à lâcher 20 balles, mais ça a quand même l’air un peu cool.


#769

ça avance tranquillement.


#770

Alors ça c’est pour moi, un jeu de sous-marins transposé dans l’espace


#771

Réponse : au tribunal


#772

Après une longue période d’absence, le développeur de Rogue System vient de donner des signes de vie pour annoncer qu’il avait faillit la perdre après un accident grave à la tête. Photo à l’appui (c’est pas jojo), il s’est excusé de ne pas pouvoir avancer sur le jeu avant un long moment. Le jeu n’est pas annulé mais il va rester dans un état semi végétatif quelques temps (le jeu, pas le développeur donc) pour qu’il puisse se remettre, et accessoirement passer du temps avec sa femme qui lui a sauvé la vie.

Entre ça, la folie de Chris Roberts, et le développeur de Limit Theory qui pète un câble en plein développement (personne n’a eu de ses nouvelles pendant des mois), on va dire qu’on a pas beaucoup de chance sur ce créneau.