[Supa Pivot Country Club] La tanière des polyglottes


#421

Wow !

Dans le même genre (un peu), il y a sushi 寿司 qui est une écriture enjolivée de 鮨…

Je me suis aussi toujours interrogée sur ces kanji qui existent en écriture “décomposée” :
茸 木の子
筍 竹の子
掌 手の平
卵 玉子 (ici j’ai la réponse : le 1er c’est le sens scientifique, le 2nd le sens culinaire)
etc.


#422

Houla Courrier International, nuls sur ce coup :

http://www.babynamewizard.com/
(quand bien même la personne n’aurait pas de notion informatique, le fait que cela ne veuille rien dire aurait dû l’alerter un minimum…)


#423


#424


#425

Pteromerhanophobia

Bonus track :


#426


#427

Ca me paraît très esthétisant, et pas du tout fonctionnel leur truc, un Narval recroquevilé sur lui-même pour “swim” merci connard quoi. Quand aux blagues genre Be-bee et grow/mustache, ça seert à rien dès que t’es pas anglophone.
Nul. 2.


#428

To [grow] ça marche même mieux avec les champignons, dans tout imaginaire…


#429

2014, le Japon.


#430

Amusant, ça doit faire deux mois que j’ai une demi-douzaine d’onglets ouverts sur le scots et les paroles de Auld Lang Syne, que je m’étais promis de poster quelque part un jour. Je ne m’attendais pas forcément à être boulette-ed aussi rapidement sur le sujet, et dans le topic Japon, encore moins ! Je n’ai pas les liens sur moi pour rebondir, mais j’avais commencé à m’intéresser à la question à partir de cet article de Courrier International, le développement du scots étant un des enjeux du référendum sur l’indépendance de l’Ecosse.

Accessoirement, le nombre de pages Wiki dédiées à la langue est proprement stupéfiant (j’en ai comptées pas moins de 78 dans l’onglet “Autre langues”, en comptant la page affichée). Dont une page スコットランド語, donc. Le scots est également appelé A’ Bheurla Ghallda en… en… cette langue (gaélique ? gallois d’Ecosse).


Une recherche Google foireuse sur wikipedia+langue+gd m’apprend en tout cas qu’il existe une page consacrée à la “langue grand-singe” (fictive, je vous rassure ; la langue, pas la page).

Le Chant d’amour grand-singe, un corpus lyrique méconnu. :heart:


Liste des codes d’abréviation pour les langues du monde.

Le fourbe.


#431


#432

“How to name animals in German.”


#433














http://fr.wikipedia.org/wiki/Edward_Gorey
et * sans oublier *


#434

La pornographie analysée par une linguiste


#435


#436

Ce lien est intéressant, mais quid de la tournure “Va y trouver cet homme” On ne dit pas “Vazy trouver” si ?


#437

Quelques symboles monétaires en vrac.

₭ the money !


#438

Version XL.


#439

Un topic de GAF qui a pile poil sa place ici. Ça parle de mots et concepts propres à une langue et difficilement traduisibles.

J’imagine que le japonais a une tonne de choses du genre, mais un des exemples est très drôle :


#440

Aujourd’hui, j’ai appris le terme tautological toponymy (“toponyme pléonastique” en bon français), donc les noms de lieux qui se répètent, généralement car la toponymie embrasse deux origines linguistiques différentes. Quelques exemples en France :