[Supa Pivot Country Club] La tanière des polyglottes


#521

Un jour, je vous raconterai l’horreur que fut la fois où je suis tombé sur un épisode récent des Simpson dans lequel Tahiti Bob se faisait appeler Sideshow Bob - son nom d’origine -, en croyant qu’il s’agissait de son nouveau nom en VF (française). Ca m’apprendra à regarder des versions canadiennes sans faire gaffe.


#522

Replonger dans Shenmue et se demander si les quelques soucis de trad historiques seront un jour patchés. Phantom River Stone (lui-même traducteur, fan OP et réalisateur d’un docu sur la série) en liste plusieurs sur son site.

Je ne me souvenais plus de cette traduction :

image

Qui reste hélas dans le portage HD, même en Français.


#523

La traduction est bancale mais je pense qu’il fallait faire le choix de tout garder intact pour un truc aussi “niche”, plutôt que prendre le risque de fâcher les gens avec la moindre ré-interprétation des dialogues. Dommage que la VF n’ait pas eu l’occasion de corriger ça mais je suppose qu’elle part de l’anglais. D’ailleurs, sais-tu si les textes japonais sont dispos dans la version occidentale, ou seulement les voix ? (Je ne sais pas trop comment on peut vérifier ça.)


#524

Je ne sais pas, au pire, rien ne les empêchait de proposer une option pour choisir le script anglais “original experience for the true masochist” et un autre “revised translation” sur lequel aurait été basée la trad des autres langues. Le fork de script n’aurait pas été insurmontable à gérer, on doit parler d’une petite centaine de cues à impérativement fixer sur Shenmue 1 +2 (faux-sens et tournures stylistiques améliorables).

Je ne crois pas que le japonais ne soit dispo autrement qu’en audio. C’est le cas sur la version PC en tout cas, peut-être est-ce différent sur console ? Curieux d’ailleurs de savoir si les SKUs “occidentales” PS4 proposent les Chinois et Coréen.

image


#525

OK mais, si tu pars de là, faudrait aussi retoucher les voix anglaises qui sont « adorablement » désuettes. Perso je trouve que ça participe au charme de la version anglaise (même si j’ai surtout joué à la VO), mais je pense que les gens qui découvrent Shenmue doivent trouver le doublage US assez bancal. Je sais que c’est synchro avec l’expérience Shenmue dans son ensemble mais tu me sembles réfléchir bien plus sérieusement à comment gérer ce Remaster que son ayant-droit.

Comme 90% des jeux Sega sortant sur PC et consoles, la version Steam est bloquée au Japon et ne sortira probablement jamais officiellement au Japon, parce que Sega déteste faire les bons choix. Donc ça ne me surprend pas que la version Steam n’intègre pas les textes japonais. Je me posais en effet plutôt la question pour la version PS4 (ou Xbox, je suis pas raciste) mais je suppose que la majorité du public visé par Shenmue I&II sur Boulette l’a plutôt acheté sur PC… Fabien si tu comptes te faire une seconde opinion sur le jeu, je compte sur toi…


#526

J’en parlais justement avec Daniel tout à l’heure et on se remémorait tous ces bons souvenirs à faire le pashiri pour des gens que tu connais pas ou à monter la tour infernale dans Shenmue II.
Jamais je ne me réinflige un truc pareil.

Pour ce qui est de la traduction, c’est comme souvent un problème de “hors contexte”. Si tu as une ligne comme ça dans ton tableur Excel sans savoir de quoi il en retourne… voilà le résultat


#527

Ah oui, je ne blâme pas le traducteur qui a (comme souvent) dû rendre un script traduit dans des délais impossibles mais plutôt Sega qui a bénéficié de 18 ans de QA linguistique à travers la fan-base et qui aurait pu faire l’effort d’au moins régler ça.

Quel dommage aussi que les sessions ProTools d’enregistrements n’aient pas pu être retrouvées/réencodées mais la masse de boulot aurait sans doute flingué la rentabilité de ce remaster.

De mon côté, tous les QTE et les quelques scènes un peu bofs sont complètement oblitérées par la magie générale qui se dégage toujours du titre. C’est acheté sur PC et même préco sur PS4 (le coffret collector Jap avec la bande-son - du coup, avec la même question que Chaz mais en sens inverse : y-aura-t-il les textes anglais ?)


#528

Le portage PC est bon? J’étais complètement passé à côté de Shenmue à l’époque et ça a l’air d’être mon genre de jeu.


#529

Ce genre de tour de passe passe est impossible d’un aspect gestion des droits.

À la décharge de sega, je pense sincèrement qu’ils se sont posés la question de fixer la traduction. Je pense aussi qu’ils se sont heurtés du coup à la question de reengeristrer les voix impactées, donc retrouver les acteurs, booker du temps de studio, enregistrer cela et faire matcher la qualité des audio 1998 et 2018. Je ne sais quelle est la qualité des closing kits de sega de l’epoque, mais il est en effet assez probable que certains des fichiers sources aient disparu. Même de nos jours ça arrive que l’on garde juste les wav exportés, et non les fichiers de travail de session. Voir carrément bien qu’ils aient directement reverse-engineer une version du jeu. À ce rythme là, autant refaire TOUTES les voix proprement et bien traduites. Et comme le dit Chaz, c’est vraiment de l’uber niche shenmue. Les forecasts doivent pas non plus voler super haut, vs les couts d’un redoublage complet.

Bref je comprends le milliard d’obstacles qui se posent pour des remasters de jeux vieux de 20 ans. Je l’ai vu de mes propres yeux avec des collègues qui se sont farcis ça avec des jeux de la même époque y’a quelques années == bon courage.


#530

Oui Chev, le portage est plus que méritoire et permet enfin de jouer en 16/9 supersamplé AA à blinde comme sur ému mais sans les bugs d’affichage. Le gars sont partis du code de Shenmue 2 Xbox donc tu as du bloom sur Shenmue 1 (désactivable), les filtres graphiques inutiles et des couleurs plus chaudes en règle générale. Par contre, le Shenmue Passport a disparu.

Alioch, pas sûr de comprendre ton point sur la gestion des droits loca (“Ce genre de tour de passe passe est impossible d’un aspect gestion des droits.”). Je dis juste qu’il aurait été sympa pour la postérité de prendre note des retours des joueurs occidentaux et d’identifier ces traductions bancales (il suffit de parcourir le forum du Dojo, c’est ce que j’appelle ironiquement la passe LQA). Ensuite, que ce soit ou non reporté dans la trad historique US, peu importe mais au moins que les trados FIGS/Chinois et Coréens soient notifiés de ces faux-sens en Anglais pour corriger dans leurs langues. Je ne suis vraiment pas expert mais identifier ces quelques bugs et reporter dans le kit de loc, c’est l’affaire d’une petite semaine de boulot pour deux stagiaires, tests ingame compris si le debug menu marche correctement. Pas la mort niveau budget !

Encore une fois, je ne parle pas de refaire les voix — d’où l’idée de proposer deux versions des sous-titres Anglais (Legacy/Remaster) et une version révisée forcée quand la langue audio choisie = Japonais.

Je n’ai pas d’exemple en tête de jeu “culte” qui a vu sa trad en partie refaite lors de son portage HD (Planescape Torment ?) mais je n’ai jamais entendu parler que cela nécessitait de tour de passe-passe légaux. Le portage de FF7 2015 se basait sur la version PC (où des bugs comme “This guy are sick” avaient déjà été fixés).


#531

Ah my bad, je croyais que tu parlais de reprendre des fan trads dans le remaster ! Bah tu as sans doute raison, peut être juste de la grosse flemme / budget à la ramasse / “touchons pas au texte original, y a des des fans à cheval là dessus”. C’était doublé intégralement d’ailleurs Shemue ? Dans mes souvenirs oui.


#532

Oui, entièrement doublé dans mon souvenir aussi mais je n’ai eu le temps de ne faire qu’une demie-douzaine d’heures de Shenmue 1, ma mémoire me joue sans doute des tours.

Pour revenir sur les fans, sans reprendre de trads officieuses, Sega aurait vraiment eu intérêt à engager Phantom River Stone en conseiller loca. C’est l’équivalent Shenmue de Christian Whitehead pour Sonic, impossible que le staff ne le connaisse pas.

Ah et pour finir ce hors-sujet, je conseille d’attendre un peu avant de se lancer dans l’aventure. D3T est toujours en train de fixer quelques soft-locks et problèmes de son/affichages mineurs, ça sera bon d’ici quelques semaines ! (D’autant que les patchs sur PC sont pour l’instant distribués via une branche beta et non sur la branche principale, pas pratique).


#533

Avec l’annonce de la réédition de Grandia, je me demande s’ils vont faire quelques chose pour les doublages. Sur PS1, la VF proposait des voix en français pour les cinématiques, en anglais pour les dialogues in-game et les 2 pour la fin (les voix françaises se superposaient aux voix anglaises, un grand moment). Sauf catastrophe industrielle à la Final Fantasy IV-V-VI sur smartphone, je me laisserai sûrement tenter par la version PC.

Je passe mon tour pour Shenmue. S’y replonger une heure ou deux le temps d’une balade n’est pas désagréable, mais je n’ai pas eu le courage de finir le 2e épisode lors de mon précédent run entamé il y a 2-3 ans.


#534

C’est très compliqué de retaper partiellement une trad’, soit ils refont tout soit ils touchent rien, en gros. Toucher des trucs implique aussi de rechecker ce qui coûte cher.


#535

Coucou Boulette, ceci est une question pour les gens furuento en japonais. Je découvre la formulation 転生したら[insérer un nom]だった件, qui semble pas mal utilisée pour titrer des oeuvres dérivées de franchises majeures et très surveillées (Dragon Quest, Dragon Ball…), pour préciser qu’elles ne sont pas canon.

C’est courant comme formule ? Je veux dire, ça correspond à une expression toute faite, façon japonisme connu et figé, ou je suis juste tombé complètement par hasard sur deux constructions identiques ?

Par ailleurs, vous le traduiriez comment ? Je vois passer des trucs très différents, parfois très impersonnels “la fois où X s’est réincarné”, mais ça semble très littéral et un peu akward, ou au contraire très personnifiés, genre “Moi si j’étais/ Moi si je me réincarnais en” - mais là ça me paraît au contraire un peu surtraduit. Est-ce qu’en s’éloignant un peu pour un “la vie alternative de [machin]” on reste dans l’esprit de l’expression, si c’en est une ?


#536

Non ça désigne spécifiquement un genre de fiction en vogue actuellement, dans lequel un type lambda auquel le lecteur peut s’identifier meurt au début de l’histoire et se réincarne (転生) dans un autre personnage, généralement dans un univers fantastique ; je ne connais que des exemples masculins mais y a sûrement la même chose pour les meufs. Le cas très connu récemment étant la parodie adoubée par Shueisha dans laquelle un fan de Dragon Ball se réincarne en Yamcha et change le cours de l’histoire de Dragon Ball parce qu’il sait tout ce qui va arriver à l’avance ; mais le genre en lui-même n’est pas nécessairement lié à des IP existantes. “Moi si je me réincarnais en…”, “la fois où je me suis réincarné…” etc. me semblent de bonnes traductions, mais on peut appeler ça plus simplement un manga / roman / anime / série de réincarnation.


#537

Merci pour tes explications !

Je me permets une transition désultoire, mais quelle transition ne l’est pas ?


#538

C’est une mode comme Chaz l’a expliqué, l’expression だった件 elle-même vient de 2ch et co.


#539

Maintenant que j’y pense, si on voulait appliquer le même genre de taxonomie pop-culturelle dans un article, l’équivalent occidental serait probablement d’appeler cette mode la « réincarnaxploitation », par exemple.


#540

On sort un manga intitulé “転生したらスライムだった件” (super bien, achetez-le) qu’on a traduit par Moi, quand je me réincarne en Slime pour garder le côté net slang de Twitter des réactions “Moi, quand je <insérer un truc>”

Kumo Desu ga, Nani ka ? avec une lycéenne qui se réincarne en araignée est très sympa.